Air France : les pilotes cessent de geler leur participation au plan de sauvetage

 |   |  512  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Deux mois après avoir suspendu leur participation au plan de restructuration Transform 2015les pilotes d'Air France ont décidé de « dégeler » leur action et de faire leur retour dans Transform, en contrepartie de certains aménagements qui tiennent compte des mesures accordées par la direction aux hôtesses et stewards, à l'origine de leur courroux.

Deux mois après avoir suspendu leur participation au plan de restructuration Transform 2015, les pilotes d'Air France ont décidé de « dégeler » leur action et de faire leur retour dans Transform, en contrepartie de certains aménagements qui tiennent compte des mesures accordées par la direction aux hôtesses et stewards, à l'origine de leur courroux. Selon nos informations, la décision a été prise mercredi par le SNPL. Interrogé le syndicat national des pilotes de ligne a confirmé l'information. "Nous revenons dans le plan Transform », explique à "La Tribune" le président du SNPL, Jean-Louis Barber. « Des modalités de mises en ?uvre de l'accord ont été précisées ensemble, sans que l'accord signé l'été dernier n'ait à être modifié », a précisé la direction d'Air France.

Ainsi, plusieurs mesures qui avaient été gelées vont se mettre en place immédiatement. Notamment la densification du moyen-courrier, qui permet d'augmenter l'utilisation des avions. Il s'agit de l'une des mesures les plus importantes du plan de restructuration, lequel vise une réduction de la dette de deux milliards d'euros entre 2012 et fin 2014. S'ajoutent deux autres mesures : la rétrocession à l'entreprise du siège en classe affaires réservé aux pilotes sur les vols très long-courriers pour qu'ils puissent manger et des qualifications d'appareils selon les méthodes des constructeurs plus courtes que celles en vigueur à Air France.

Gel des salaires en 2014

Après la signature in extremis en mars d'un nouvel accord collectif avec les PNC (personnels navigants commerciaux) pour atteindre les 20 % d'amélioration de l'efficacité économique d'ici à 2015 demandés à toutes les catégories du personnel, les pilotes avaient vu rouge. Le SNPL estimait que les PNC ne faisaient pas les mêmes efforts que le reste de l'entreprise (pilotes et personnels au sol). Il déplorait notamment un manque de mesures structurelles pour le personnel de cabine au profit de mesures salariales, plus conjoncturelles. Et notamment qu'une partie des 20 % d'efforts des PNC proviennent d'un gel des salaires en 2014, alors que jusqu'ici le blocage des salaires pour tous les personnels concernait les années 2012 et 2013.

Le SNPL a négocié que si les pilotes étaient favorables à une NAO gelant les salaires en 2014, certaines mesures pérennes du plan Transform sortiront de l'accord. Notamment celles concernant le travail de nuit et le gel des classes (l'avancement pour faire simple). « Nous revenons dans le plan Transform. Mais le plus important est la prise de conscience de la direction de la nécessité de travailler sur la stratégie de l'entreprise de manière plus efficace , notamment sur le cargo et l'activité court courrier », souligne à "La Tribune", Jean-Louis Barber.

Priorité aux pilotes d'Air France si Transavia se développe

Dans ce contexte, au-delà de Transfom, le SNPL Air France a obtenu des garanties concernant l'avenir. Le syndicat a obtenu qu'en cas de développement de la filiale à bas coûts les pilotes Transavia, les pilotes d'Air France seront prioritaires. L'accord est soumis à signature. Cette mesure risque de faire grincer les dents des pilotes des filiales régionales regroupées au sein de HOP.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2013 à 22:48 :
"la compagnie récupère pour son exploitation le siège en classe affaires réservé alors aux pilotes sur les vols très long-courriers pour qu?ils puissent manger." Messieurs les pilotes, ce sont ce genre de privilèges absurdes et couteux pour la compagnie qui sont inacceptables ... j'espère que ce genre de caprice disparaitra au plus vite pour que les justes revendications aient une écoute !!!
a écrit le 17/05/2013 à 20:36 :
C'est plus que grincer des dents....
a écrit le 16/05/2013 à 23:20 :
ça devient en effet lassant d'asséner que Emirates , Easy, Ryan...sont tous bien meilleurs qu'AF;
C'est vrai que la logique industrielle d'AF m'échappe parfois mais vu la flotte et le personnel, ce devrait plutôt être AF qui soit en position de force bientôt. N'en déplaise à certains ici...
a écrit le 16/05/2013 à 22:01 :
c'est bien français de dénigrer ce qui est français....
a écrit le 16/05/2013 à 18:42 :
Nos pauvres pilotes
Je les plaint sincèrement , pour une fois qu'ils ne sont plus les maîtres d'AF
ÇA FAIT MAL!!
densifier le moyen courrier c'est déjà fait au sein de l'entreprise
A force de faire les calimeros ça va lasser l'ensemble des salariés
Messieurs sortez de vos
cockpits et venez avec le personnel de
cabine
Réponse de le 17/05/2013 à 14:44 :
En tout cas ils restent les patrons dans l'avion et ils restent dans leurs cockpits. Alors PNC à vos postes et faites votre Check list silencieuse...
Réponse de le 22/05/2013 à 18:24 :
pousse ton trolley et laisse nous piloter l avion,,,
on a pas les memes diplomes ......................
a écrit le 16/05/2013 à 17:13 :
Ah ah, les pilotes d'AF prioriaires chez Transavia et pourquoi pas ceux de Regional?
Réponse de le 17/05/2013 à 10:47 :
Peut etre parce que c'est Air France qui a mis de l'argent dans Transavia ?
Réponse de le 17/05/2013 à 13:17 :
Oui mais faire venir des pilotes AF chez Transavia, aux conditions des pilotes AF et avec les primes faramineuses versée , c'est juste tuer toute l'entreprise . Si les pilotes AF acceptent de venir sans prime et aux conditions Transavia , alors la priorité est légitime ,
Réponse de le 21/05/2013 à 16:22 :
Les pilotes AF peuvent venir chez Transavia aux conditions Transavia, il faut arrêter une bonne fois pour toute de les privilégier sans cesse, de tout leur servir sur un plateau d'argent pour seule raison que ce sont des pilotes AF. La situation est la même pour tout le monde alors faites votre choix! Ça devient vraiment inacceptable et seuls eux considèrent ça normal.
a écrit le 16/05/2013 à 16:26 :
Avec EasyJet et Emirates qui ne cessent de tailler des croupieres a AF il serait temps. Malheureusement il est trop tard.
Réponse de le 17/05/2013 à 0:39 :
Bientôt les vols transatlantiques se feront par Emirates au départ de Paris Londres Frankfurt et Madrid. EasyJet alimentera en Europe les longs courriers d'Emirates.
Air France brûlera des pneus pendant 1 mois et très vite on oubliera les 6 milliards de leurs dettes et la compagnie que c'était.
Réponse de le 17/05/2013 à 14:40 :
Dans quelques années AF sera number one. N'en déplaise à certains. Et vous continuerez de paier pour prendre leurs avions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :