Les (très matérielles) raisons cachées de la grève à la SNCF

 |   |  505  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
L'appel à la grève des cheminots ce jeudi 13 juin contre le projet de réforme ferroviaire devrait être largement suivi. En réalité, deux sujets préoccupent cette catégorie de personnel. La réforme des retraites et la perte de leurs avantages qui pourrait intervenir en cas de dégradation de la situation de la SNCF sous l'effet de la concurrence.

La grève des cheminots jeudi 13 juin contre le projet de réforme ferroviaire devrait être très suivie. Plus que l'endettement croissant du système ferroviaire qui s'élève à 40 milliards d'euros, ou les conséquences de la création d'un gestionnaire unique d'infrastructures, les principales craintes sont ailleurs. Elles sont plus terre-à-terre. Elles touchent au quotidien des cheminots. Il y a deux sujets qui se télescopent. Le premier n'a rien à voir avec la réforme ferroviaire. Il s'agit de la réforme des retraites. « Les cheminots sont perturbés qu'on puisse leur demander de travailler plus longtemps ou qu'on ne calcule plus les pensions sur les six derniers mois mais sur les dix dernières années », explique une source proche des syndicats, préférant conserver l'anonymat. Le second sujet d'inquiétude concerne l'avenir des conditions de travail. Les cheminots craignent que l'évolution du ferroviaire français et de la SNCF ne conduise à la perte de leurs avantages. « Pour eux, l'ennemi numéro un, c'est la concurrence », explique la même source. Avec l'ouverture à la concurrence (à partir de 2019, ndlr), ils craignent, comme cela a été le cas pour le fret, une dégradation de la situation de la SNCF, et que celle-ci ne puisse pas préserver leur situation.  C'est la principale motivation des cheminots», précise-elle.

Convention collective
Pour rappel, l'un des volets essentiels de la réforme ferroviaire sera en effet de définir un nouveau cadre social pour l'ensemble du secteur. Même si la loi de 1940 qui régit le transport ferroviaire sera modifiée, le statut des cheminots sera conservé. Pour autant, une convention collective pour l'ensemble du secteur ferroviaire sera élaborée au sein de l'Union des transports publics (UTP), et sera retranscrite ensuite au sein de la SNCF par des accords d'entreprises. Objectif : harmoniser le cadre social, en évitant « tout dumping social » selon le gouvernement et les syndicats de la SNCF, qui veulent une harmonisation vers le haut. Notamment pour tout ce qui touche à l'organisation du travail (nombre de jours de repos, amplitude du temps de travail, temps de travail effectif, etc.). S'ils savent que le niveau conventionnel ne sera pas au niveau de celui de la SNCF, les syndicats veulent qu'il soit proche, afin d'éviter les distorsions de concurrence avec les nouveaux entrants. Ce chantier, qui devrait bien durer deux ans après la promulgation de la loi, est, de fait, crucial pour la compétitivité future de la SNCF. Car derrière les conditions de travail se jouent évidemment les futurs éventuels écarts de productivité avec les concurrents.

Complot
A ces craintes, s'ajoute l'agacement des syndicats à propos du manque de communication de la direction d de la SNCF et du ministre des transports qu'ils ont interpellé plusieurs fois au cours de ces derniers mois. Ayant eu le sentiment d'avoir été tenus à l'écart, l'idée de l'existence d'un complot visant à remettre en cause leurs avantages s'est répandue au sein des syndicats. Ils sont moins enclins à la négociation.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2014 à 11:20 :
Il s'agit bien du délire de persécution d'une catégorie de privilégiés qui croient égoîstement qu'ils ont la meilleure part que tout le monde leur envie. Alors que la question est simplement économique : pourquoi les français continueraient-il à payer un service 25% plus cher qu'il ne vaut réellement?
a écrit le 14/06/2014 à 11:54 :
Le jour ou les usagés en aurons réellement assez, tout ces fainéants de la SNCF auront des soucis à ce faire (sur un bateau et le couler au large).
a écrit le 13/06/2014 à 16:40 :
Je sens qu'un mouvement pour la privatisation rapide de la SNCF va se lever. Allez Manuel, c'est le moment, avant qu'elle ne soit vraiment en faillite :-)
a écrit le 06/07/2013 à 8:09 :
c'est vrai que jeune retraité (et ex-syndicaliste) à seulement 54,5 ans, je decouvre le travail avec tout ce que j'ai à faire à la maison désormais. Je me dis que j'aurai du rester encore un peu présenr sur mon lieu de travail, c'était plus reposant.
a écrit le 20/06/2013 à 14:52 :
Les avantages dont bénéficient les cheminots sont SCANDALEUX. Ils ont profité de leur position de force (capacité de bloquer le pays en cas d'arrêt de travail) pour obtenir des avantages largement au dessus de ce qu'ils méritent.

D'un autre côté, leurs performances sont MINABLES : le service -chèrement- payé par les usagers francilien est NUL (si vous empruntez la ligne J du Transilien ou le RER A, vous savez de quoi je parle...).

Vivement la concurrence ! Les bons conserveront leur train de vie car ils se feront recruter à prix d'or par les nouveaux venus. Les autres n'auront que ce qu'ils méritent. Dans tous les cas, nous, usagers, ne pourront qu'être gagnants car il semble difficile de faire pire !

RAS LE BOL
Réponse de le 21/06/2013 à 17:41 :
Quels avantages? cite les pour voir, je ne serais pas surpris de voir apparaitre la fameuse prime charbon ^^...

Et deuxio ta méconnaissance du systeme se fait cruellement sentir...
La concurrence, tu peux la voir l'?uvre sur ta facture d'éléctricité ou de gaz,
Je suis pas un cheminot par héritage, je viens du privé, et la concurrence, c'est le Maitre mot employée par une caste a laquelle tu n'appartiens que dans tes rêves, pour justifier une optimisation des dépenses (salaire / entretien / investissement) en général a la baisse, contre une optimiation des revenus (bénéfices) a la hausse.

Les "bons" conserveront leur train de vie car recrutés a prix d'or par les nouveaux...
Consternant, c'est comme si tu me disais qu'un pilote Ryanair a le meme train de vie qu'un pilote Air France...

Demande toi plutôt pourquoi les investissements ne sont plus faits, qu'on baisse les vitesses d'exploitation de certaines lignes au lieu de les réparer/entretenir, parceque ce n'est que le début!

Les avantages des cheminots au rabot, c'est peanut's a coté de ce que vous allez manger, vous, les clients. et difficile de faire pire???

A ceci je n'ai qu une seule réponse : tu chercheras "27 juin 1988" dans Google, et tu verras ce que c'est le pire pour un cheminot. Ce a quoi son cerveau de "feignasse" pense.

Bonne journée.
Réponse de le 20/11/2014 à 13:04 :
Ne nous mentons pas, vous n'êtes que des feignants, point barre.
Réponse de le 20/11/2014 à 13:10 :
Merci Jux pour ton argument qui ne vaut rien.
27 juin 1988? Je rigole, pardon mais en allant sur wikipédia, il est marqué qu'il y a eu un accident terrible!! Certes, mais un train sur les 2 étaient en retard!! EN RETARD.
Vraiment vous nous prenez pour des abrutis..
a écrit le 18/06/2013 à 19:29 :
quelques voyages gratuis par an pourquoi pas ? mais ne trouvez vous pas que la gratuité toute l'année et pour toute la famille c'est excessif, d'un autre temps , c'est l'usager qui paie tout ça car il faut répercuter le prix de ces avantages sur les autres ....
PAS JALOUX MAIS REALISTE
a écrit le 17/06/2013 à 19:46 :
Quand on est vraiment performant, parce que l'on travaille de son mieux, on ne craint pas la concurrence !
La retraite à 5O ans est maintenant un scandale ; elle n'était justifiée que pour les chauffeurs de locomotives à vapeur qui pelletaient des quintaux de charbon dans une alternance de température de fournaise et d'air glacé..
Réponse de le 18/06/2013 à 16:57 :
c est exactement cela , aujourd hui il est vrai qu ils ont un peu moins de privilèges mais ils en ont encore bcp par rapport a un artisan ou un simple ouvrier lambda . Ce n est pas le service public qu ils d efendent mais leurs privileges et c est pareil a edf gdf . Je ne parlent pas des lignards qui meritent vraimùent leurs salaires et ce qui si rattachent
Réponse de le 21/06/2014 à 18:02 :
Vous oubliez les attaques des bandits et des indiens!
a écrit le 14/06/2013 à 9:35 :
Une autre raison cachée possible : http://bit.ly/11Ef4By
a écrit le 14/06/2013 à 7:42 :
Il faut dépassionnée ce débat et raisonner objectivement. Le calcul des fonctionnaires (et assimilés) est fait sur les 6 derniers mois mais n'inclut pas les primes (octroyant une moyenne sensiblement équivalente en terme de pension). Il ne faut pas oublier qu'un entrepreneur libéral ou un artisan, part en revendant son fond de commerce ou sa clientèle lui donnant par la même un sacré pécule qui n'est pas inclut dans sa pension. Maintenant il est évident que l'âge de départ et l'écart qui se creuse entre les régimes spéciaux et le privé n'est plus tenable. Certains cheminots partis à l'époque à 50 ans auront passé plus de temps en retraite qu'en activité! Ce n'est évidemment pas tenable pour un système qui plus est sous intraveineuse (les actifs de ce régime spécial ne suffise pas à assumer seuls le poids des retraites de leurs aînés). Il y aura un compromis à rechercher mais on ne peut pas partir à 57 ans avec une espérance de vie qui dépassera les 87 ans dans une vingtaine d'année. Même un bébête cégétiste peut le comprendre (encore que...).
Réponse de le 17/06/2013 à 22:40 :
Ah bon parce que les primes sont si importantes que ça ?
C'est totalement inadmissible que les contribuables doivent donner 2,5 milliards d'euros par an pour payer la retraite des salariés de la sncf.
Le pire c'est qu'ils ont peur de tout et surtout d'avoir à travailler un peu plus pour être plus efficace.
Regardez le fret qui est anéanti par quelques pleurnichards.

Vivement la concurrence, on en a marre !
a écrit le 13/06/2013 à 20:55 :
Moi je suis jaloux de mon voisin qui touche plus de 4000 euros par mois , qui a une belle 3008 en voiture de fonction carburante et Autoroute gratuit, des tickets resto, mutuelle gratuite etc .
Ce n'est pas normal je veux q on lui retire tous ses avantages.
Ha oui il y a aussi toutes ces gens du sud qui ont tout le temps le soleil ce n'est pas normal on devrait faire une taxe et le donner aux gens du nord et ce qui habite au bord de mer ce n'est pas normal une taxe aussi, les personnes qui vivent plus de 75 ans ce n'est pas normal une taxe et on la donne au jeune
Enfin pauvre France, il y en a beaucoup ici en temps de guerre aurais été de bon collabo
Réponse de le 17/06/2013 à 16:52 :
Il ne faut pas pousser à l?extrême non plus mais il est vrai que certaines rémunérations sont complètement hors de la réalité, comme certains tarifs.
Le pays ... que dis-je ? le monde dans lequel nous vivons ne vit qu'avec de l'argent qui n'existe pas, tout ce que nous achetons n'est que pur produit de la spéculation .... la valeur des choses voila ce que nous devrions réapprendre.

Ps: Vous êtes proche du point Godwin sur la fin tout de même.
Réponse de le 17/06/2013 à 22:43 :
On en a marre de se faire pomper notre argent pour compenser les pertes abyssales de système de retraites hors d'age.
C'est pas une question d'argent, c'est une question de justice et de solidarité.
Pourquoi ces gens ne devraient pas être solidaires avec ceux du privé à qui on demande sans cesse de faire des efforts ? POurquoi toujours les mêmes ?
Y en a marre des privilèges !
Une seule et unique caisse de retraite pour tout le monde, pas de complémentaire.
a écrit le 13/06/2013 à 20:08 :
C'est quand même dommage tout ça. Les cheminots font comme tout salarié de France, des qu'il sent son emploi et son métier menacé, il essaye de le protéger
En gros j'imagine que ces gens qui haineusement s'en prennent aux cheminots en grève, iraient également reprocher leur grève aux potes d'Arcelor-Mittal, aux potes de Michelin, de Virgin, de PSA, de Renault, de Bosch, de Moulinex, de Poclain, et de tous ces salaries qui bientôt vont gonfler les stats du chômage. Ça va leur faire plaisir d'entendre cela

Je connais le privé en matière d'emploi, je sais aussi une chose, que les plus grands braillards vis a vis du service public on rien a envier a personne en matière de situation, certains même sont les premiers a appliquer des préceptes préjudiciables a leurs collègues ou subalternes

Qu'à cela ne tienne, puisque des gens pensent que les fonctionnaires ne servent a rien a part voler des emplois, de l'argent, et autres âneries, alors on verra bien ce qui se passera une fois que tout aura été vote a l'assemblée.

Une chose est sûre, ce n'est pas parce que les cheminots et les fonctionnaires seront privatisés ou soumis au même régime que la situation du privé changera, que les salaires seront plus élevés, que le pouvoir d'achat sera plus intéressant et que les pensions seront plus acceptables. Une fois tout le monde soumis aux mêmes régimes, on reviendra pas en arrière bien au contraire, ça empirera a vitesse grand V.

Sur ce, à bientôt a Pôle Emploi, on aura l'occasion de discuter de tout ça
Réponse de le 21/06/2013 à 17:20 :
@crasso
tu les a vu aussi le soir de Noel?
ou à 3h du matin au mois de février changer une caténaire?
As tu seulement vu un bulletin de salaire de ces gens sur qui tu craches?

Tu irais dire qu'etre serveur en brasserie c'est peinard pépère juste parce que tu vois deux serveurs discuter en attendant la clientèle?
Tu vois 4 personnes changer un coupon de rail sur dix... qu'en est il des deux autres chargés de la surveillance (obbligatoire) de celui qui verifiera la géométrie, celui qui soudera (bah ouais poser un rail, c'est plusieurs métiers de gens qui ne font pas que poser des rails dans la vie).
Quand au guichet, je me demande ce que tu ferais toi, confronté à l'hostilité de la clientèle qui te renvoie dans ta face tous les travers du ferroviaire et auquel tu ne peux rien du tout.

Quels sont les avantages des cheminots que vous détestez tant?
le train gratuit pour la famille / amis a volonté? c'est faux. (4 trajets pour les parents, réductions pour conjoints/enfants, les amis paient)
la retraite a 50 ans, uniquement pour les conducteurs, et encore faut il justifier de 25 ans de conduite.
La sécurité... de quelle "musique" tu parles? c'est fou comme les gens oublient ce qu'est une catastrophe ferroviaire... Incroyable...

On est vendredi, ce soir c'est fete de la musique, et au lieu d'aller me la couler douce avec ma femme et mes amis, je vais aller me coucher parce que demain, a 2h, je vais me lever "peinard" parce demain, je vais "peperement tranquillement" aller bosser a 3h du matin (tu parles d'horaires décalés du privé, cite les, on reparlera de leurs avantages)

Signé : Un cheminot avec 13 ans dans le privé (dont dix en restauration)
Réponse de le 16/06/2014 à 20:39 :
C'est ca JuX fait nous chialer. Votre situation est terrible, vous êtes payés une misère, votre retraite est justifié, votre boulot est menacé.
Tu bosses de nuit t'es payé plus comme partout ailleurs. Est-ce une raison pour nous travailleurs du privé, payons pour votre confort personnel? Non.
Vivement la concurrence que votre pouvoir de nuisance soit mis à mal et qu'on en termine avec les grèves rémunérées et les chialeuses qui ne veulent pas participer à l'effort collectif.
a écrit le 13/06/2013 à 19:45 :
Moi je suis jaloux de celui qui a écrie cette article avec sa carte de presse il a le droit......
?Le droit d'entrer gratuitement dans les musées nationaux
?La possibilité d'entrer gratuitement et sans faire la queue dans les salons, les expos... et même certains parcs d'attraction
?Le "droit" à des réductions auprès de certaines marques (constructeurs de voitures, d'ordinateurs, mode - les fameux soldes 'presse'...
Et bien sur l'allocation pour frais d'emploi un avantage fiscal qui permet aux journalistes de défalquer 7 650 ? de leur revenu annuel.
Alors maintenant on va lui dire que l'on va tous lui retirer à votre avis il ne fera pas GREVE!!
Réponse de le 13/06/2013 à 22:28 :
Cher Zorro, vos commentaires sont très pertinents. Je me permets de prendre la parole au sujet de cet article qui suscite de larges commentaires. Son but n'était de pas de dénoncer quoi que ce soit concernant les cheminots. Le mot "avantages" n'est pas un gros-mot. Comme vous le soulignez, toutes les professions en ont. Le mot a d'ailleurs été utilisé sans jugement de valeurs. Concernant la retraite, je ne pense pas avoir écrit que les cheminots avaient tord de s'en préoccuper.
L'article ne fait que relater l'objet des inquiétudes réelles des salariés sans porter de jugement. . En revanche, j'avoue que le titre donne le sentiment inverse. Or, sachez qu'il n'est pas de mon fait, et que je le désapprouve. Bien cordialement Fabrice Gliszczynski
Réponse de le 13/06/2013 à 22:57 :
Merci Fabrice, non parce que à voir les commentaires des autres il n'y a que les cheminots qui ont des avantages, eux les pauvres ils non rien, Âpres il y a aussi les personnes qui non jamais rien foutu a l'école et q il vienne se plaindre maintenant q ils ont un boulot de merde et aucun avantage, normal cela ce mérite et le problème vu l'éducation maintenant qui est de pire en pire cela ne va pas être triste
a écrit le 13/06/2013 à 17:51 :
LIBERTE EGALITE FRATERNITE:___ LIBERTE de faire grève et emmerder mon monde. EGALITE, L?état doit continuer a payer pour ma prime de charbon___FRATERNITE: Je défends mes privilèges (ça me rappelle quelque chose)....1789. En gros, c'est pas grave, dans quelques années on verra qui suffira le plus.____budget annuel de la France: 350 milliards de euros. dépenses de la France: 4 milliards pour la retraite SNCF, 10 milliards de diverses subventions SNCF 15 milliards pour la retraite de profs, 45 milliards pour l?éducation nationale, 50 milliards pour le financement de la dette. il reste a la France:226 milliards... Continuez a tirer sur la corde comme ça, et le jour ou elle cassera ça sera tampis pour vous. Le recettes fiscales baissent e France car il y a récession. Moi je prends le paris que la France deviendra comme la Grèce e 2017.... donc plaignez vous, car bientôt vous allez pleurer.
Réponse de le 13/06/2013 à 19:08 :
Et combien de milliards pour le chômage et tous les assistés de France ? La c est pas grave !
Et combien de milliards pour vos caisses a vous ? ou tu a vu que l état donne 10 milliard pour la SNCF ? 33,8 milliards d euros soit 10% du budget annuel de la France de chiffre d affaire en 2012 pour la SNCF et moi je donne mes sources , quel entreprise peut en dire autant !
http://www.sncf.com/fr/finance/chiffres-cles
Réponse de le 13/06/2013 à 19:22 :
3 milliards/an + les compensations °+ voir le rapport de la cour des comptes + le site du sénat sur ses régimes spéciaux (3 milliards de compensations MINIMUM) . En tout, depuis 20 ans, ca fait donc au bas mot 50 milliards + intérêts. Et en plus, tu fais des manières.
Réponse de le 13/06/2013 à 20:22 :
ha oui et pour vos caisses a vous combien donne l état et donc mes impôt depuis aussi des décennies
En 2012, la dette sociale s'élevait à 137,3 milliards d'euros (Wikipédia)
De plus moi et mon entreprise cotissons a 40% pour notre caisse de retraite et chez vous :)
je ne fait pas de manière c est vous les jaloux pas moi
Réponse de le 13/06/2013 à 21:02 :
privatisons la sncf, et arrêtez de justifier vos avantages sur la misère et le chomage des autres.
Réponse de le 13/06/2013 à 22:39 :
Mais oui privatisons et je gagnerai plus , COOL !!! :)
À force avec vos réflexions à deux balles vous me preniez la tête;
Enfin ce n'est pas grave je me soulage en sachant que je partirai quand même avant vous en retraite et que je toucherai un max et qui paie ? c'est vous hihi
C est dur ;)
a écrit le 13/06/2013 à 17:19 :
Ta pédagogie est bienvenue Zorro, néanmoins il ne faut pas se tromper de combat. La rentrée de RFF au sein de la SNCF et la constitution du GIU qui regroupera la voirie, l'Infra et la circu est une bonne chose. Il faut s'organiser pour faire face à la concurrence qui arrivera en 2019 et qui a des arguments. Si on ne se sert pas les coudes on va se faire bouffer! Quand j'entends certains cheminots (Gniii) annoncer "si t'es pas content t'as qu'à prendre ta caisse!" ça me révolte! Dans EPIC il y a Publique, notre boulot c'est de transporter et un train c'est fait pour rouler! Cela ne sert a rien d'expliquer les difficultés du métier (3x8, peu de week-ends, salaires médiocres) a des gens qui nous connaissent principalement par l'image que transpose les médias. Ils ne savent pas que si des retards ont lieu c'est parce qu'on pense toujours a leur sécurité. Ils ne savent pas que pendant ce temps la des dizaines de "petites mains" s'affairent pour assurer la régularité (sous la pression du regulateur). Mais par pitié si on veut que notre boîte est un avenir, arrêtons de nous "crâmer"!!
Réponse de le 13/06/2013 à 19:16 :
Oui moi je suis ok pour que l'on récupère nos voies comme avant RFF, mais pas avec la dette qui n'est pas à la SNCF mais bien à l'État qui nous a jamais payé les constructions des LGV
Réponse de le 14/06/2013 à 0:25 :
Si vous souhaitez vous épuiser à leur faire comprendre les choses libre à vous mais vu le niveau des commentaires je préfère les rembarrer sans prendre de pincettes, je me laisse pas insulter comme ça moi! Les français sont des éternels insatisfaits, jaloux et arrogants, et je suis bien place pour en parler. Roy t'étais pour la réforme dans les com´ plus bas je crois, moi aujourd'hui j'étais gréviste et présent au piquet alors à bon entendeur.... Un roulant qui vous salue bien bas.
a écrit le 13/06/2013 à 17:18 :
La question n'est pas de savoir si les cheminots travaillent beaucoup ou non. La question est celle du financement de la SNCF par le contribuable, que ce soit via les impôts, les caisses de retraites ou la sécurité sociale. Nous, contribuables, en avons assez de payer plus que nécessaire. Les salariés d'Air France, avant la privatisation, nous avaient expliqué, avec grèves à l'appui, que la privatisation était une catastrophe pour la qualité de service et pour la sécurité. Or depuis qu'on a privatisé, il n'est plus nécessaire de renflouer AirFrance, les prix ont baissé, il y a beaucoup plus de choix, et la sécurité est aussi bonne. Les employés d'Air France nous avaient raconté des histoires. Les cheminots qui nous racontent la même chose ne sont pas plus crédibles. Il faut privatiser le transport ferroviaire comme le sont déjà le transport aérien, le transport routier et le transport maritime. cela coûtera beaucoup moins cher au pays et donc au contribuable.
a écrit le 13/06/2013 à 17:10 :
Bonjour à tous,
Je crois que vous ne comprenez pas que l'élément essentiel de ce mouvement et de ces différentes réformes c'est l'avenir du service public. Car oui c'est vrai que les grèves c'est enmerdant pour les utilisateurs, que ça peut empêcher certaines personnes d'aller travailler. Il faut arrêter de dire qu'il n'y a que les cheminots qui sont privilégiés. Nous avons des avantages dû à notre statut et à notre histoire...comme dans chaque entreprise. Si vous travaillez pour EDF c'est une reduc sur la facture, si vous êtes concierge vous ne payez pas de loyers...il faut comprendre qu'à niveau d'études égale, et à poste de responsabilité équivalent, les agents de la fonction public sont payés 10 à 15% en moins. J'ai travaillé dans le privé je connais les difficultés des agents du privé mais il faut arrêter d'avoir cette haine envers les agents du public! Si on travail dans le public c'est qu'on l'a choisie, nous sommes d'accord d'être payés moins en étant sur d'avoir du travail jusqu'à notre retraite! Et renseignez-vous avant de balancer des chiffres que vous sortez de je ne sais quel journal! Ce n'est pas les agents du privée qui payent les retraites des cheminots, les agents SNCF ont leur propre système financer par les caisses SNCF! Le système de redistribution est le même! Et oui les cheminots aussi payent des impôts! Et ce n'est pas les 5 ou 6 fois (en moyenne) où les cheminots prennent le train qui font la dette du chemin de fer français!
Réponse de le 13/06/2013 à 17:34 :
Il faut admettre une fois pour toute que ce sont des fontionnaires qui ont les privilèges les plus coûteux pour les contribuables : il faut revoir tous ces avantages pour réaliser des économies et mettre les bénéficiaires au même niveau que dans le privé, mais qui osera affronter cette catégorie défendue par des syndicats irresponsables, ne voient que leurs intérêts ??
Réponse de le 13/06/2013 à 19:23 :
Juste pour info jeau lou les cheminots ne sont pas des fonctionnaires et ne sont pas payer par l état
a écrit le 13/06/2013 à 15:55 :
Venez travailler avec nous et vous verrez que tout n'est pas rose. Pour exemple je travail au service électrique avec le risque la journée de me faire percuter par un train (oui nous travaillons entre les circulations) je suis d'astreinte toute les 3 semaines à être dispo 24h sur 24 sur un parcours de 250 kms (evidemment interdiction de s'eloigner du domicile)avec au minimum 4 sorties à chaque fois, une erreur de ma part peut entraîner des retards sur les circulations ou pire sur un passage à niveau et je touche 1200 euros par mois
Réponse de le 13/06/2013 à 16:10 :
@Paulo : Je ne pense pas que vous soyez représentatif des autres personnes travaillant à la SNCF.
En outre, il existe de nombreuses personnes travaillant dans le public, prenant les memes risques, payés de la même manière (c'est à dire le SMIC), et dont le non professionnalisme entrainerait les mêmes conséquences (désagrément pour les autres). Par contre, pour ces personnes, c'est régime de droit commun avec le meilleur des 25 ans etc.
Sincèrement, que vous vouliez défendre vos avantages est humain. Par contre que vous ne compreniez pas que la majorité de l'opinion publique vous pointe du doigt c'est de la mauvaise foi.
Réponse de le 13/06/2013 à 17:53 :
Certes mais des anciens se sont battu pour obtenir ces avantages, il est évident que nous essayerons de nous défendre pour les conserver mais j'ai 26 ans et je ne me voile pas la face, je partirais à la retraite à 70 ans comme tout le monde
a écrit le 13/06/2013 à 15:08 :
Que tout ceci est désolant. Mes chers compatriotes français salaries, vous bavez beaucoup sur les cheminots, les fonctionnaires, beaucoup d'entre vous évoquent des chiffres sans etre fonctionnaires ou cheminots
Journalistes ou salaries du privé avez vous un jour pensé a chercher la vérité?

Personne ici n'est capable de voir un simple état de fait dans tout ce qui se passe aujourd'hui. Ne voyez vous pas l'évolution des événements?
-augmentation massive du chômage
-diminution massive des offres d'emploi dans certains grands secteurs d'activité
-que les grandes instances cherchent a taper sur les salaries sans toucher a leur propre situation très avantageuse
-augmentation massive de la croissance dans le secteur du commerce de luxe
Ce genre de choses ne vous rappelle rien, ne vous rappelle pas un certain pays qui ces derniers jours fait parler de lui??

Vous journalistes et salaries du privé si avides de phrases insultantes vis a vis de la fonction publique, ne vous êtes vous donc jamais demandé pourquoi les grèves des salaries de la fonction publique ou des services publics font autant de désagrément? N'avez vous donc pas pensé que si c'était le cas c'est que leur travail a une importance capitale et que si cela n'était pas le cas, personne ne verrait les conséquences d'une telle grève?

Vous qui portez au sommet le système privé, refusez vous de prendre en considération quels seront les difficultés que vous pourriez comme tous français, rencontrer dans l'avenir pour l'obtention de certains droits fournis par les services publics actuels si ces derniers sont soumis a la loi de la rentabilité?
Pensez vous vraiment que le service public vous donnera vos passeports et vos cartes d'identités plus rapidement, et sans contrepartie financière beaucoup plus élevée?
Pensez vous pouvoir prendre un train sur une ligne peu rentable pour un quelconque opérateur de transport?
Pensez vous pouvoir vous retrouver dans un hôpital avec du personnel préoccupe par votre état physique et non pas par la place que vous occupez dans le lit?
Pensez vous pouvoir vous imaginer dans l'avenir avec le sourire quand le taux de chômage aura atteint les 4 millions, que vous passerez votre temps a vous demander ce que l'avenir vous réservé, comme pour les salaries de Floranges, d'aulnay, de tours et de tellement d'entreprises qui décident a tout va de gonfler les taux de chômage sans aucune inquiétude.

Non vous n'êtes pas capables de penser a tout cela, parce que vous êtes persuades de tout savoir et vous dites a qui veut entendre des choses que vous ne connaissez pas et que des personnes ignorantes et mal intentionnées vous ont mis dans le crâne.

Non vous ne pensez pas a tout cela parce que vous portez le drapeau de la nouvelle vague politique de l'Europe dont la déviation française est de monopoliser l'attention publique sur des broutilles pour passer en douces des choses par derrière

Vous insultez le français salarie, qu'il soit du régime général ou du public, parce que la situation de la France concerne tous les salaries sans distinctions, et qu'en jouant le jeu de la politique française de cette décennie, vous les laissez agir a leur guise sans soucis, pendant qu'ils s'attaquent librement a vos emplois autant que ceux des autres

Vous pensez connaître des chiffres que vous diffusez partout, vous journalistes et vous autres salaries jaloux, mais jaloux de quoi?

Les cheminots et leurs avantages, mais lesquels. Vous ont ils dit que dans les embauches de moins en moins nombreuses, beaucoup de démissions étaient enregistrées dans les mois qui suivaient l'embauche. Penseriez vous démissionner d'une boîte offrant les avantages que vous énumérez avec tant de véhémence?
Ouvrez les yeux je vous en prie
Voilà ce qu'on entend sur les cheminots et voilà la vérité associée aux cheminots ouvriers, ceux dont les médias ne parlent jamais, les agents des voies, de maintenance, de guichet, les petits contrôleurs, les agents de sécurité, les petits agents administratifs , ceux que vous croisez tous les jours mais qui n'apparaissent pas dans les belles colonnes médiatiques

25 jours de RTT? Non c'est pour beaucoup, moins de 20. Les RTT sont pour les services soumis aux 35h, tant prives que publics
1500? de prime annuelle? Une prime annuelle oui, mais qui fait office de ce qui est pour d'autre un 13eme mois, soit 80% du traitement mensuel ( salaires sans prime)
Des primes a gogo? Dans certains secteurs oui, ce que d'autres ont dans leur traitement salarial. Et qui dit prime dit nada pour la retraite
Des voyages gratuits? Oui mais en nombre limités pour les agents ainsi que pour conjoints enfants et parents uniquement dans une limite plus restrictive... Avantage en nature comme il en existe tant d'autre dans énormément de professions
La sécurité de l'emploi? Oui, mais avec des débuts de carrière souvent inférieurs au smic dans de nombreux cas
La retraite a 55ans? Ça n'est plus d'actualité depuis 2010
la prime charbon? Ça existe mais uniquement pour certains conducteurs et ça ne paye pas un vélo
Une caisse de prévoyance? Oui, l'équivalent de la sécu qui offre en fait les mêmes services , son seul réel avantage est de ne pas a faire la queue pour leur parler
Une mutuelle a 100%? Non comme pour tout le monde quand il s'agit de lunettes, dentistes ou autres, c'est pas a 100%
Des emplois de fainéants? Peut être dans certains secteurs, il est vrai qu'on a déjà vu des chefs photocopieuses.... Mais pour le reste, il y'a les 3x8, les roulements décalés irréguliers, un tiers de week-end libres, du 2x8, énormément de jour/nuit, des astreintes, des dépassements de service
- a noter que ces différents tableaux de service sont payés en primes donc non pris en compte pour la retraite contrairement a beaucoup de tableaux du prive
Des difficultés sociales? Oui, beaucoup de cheminots rencontrent ce genre de difficultés avec les découches et les tableaux de service
-pour info un conducteur sur deux connaît le divorce
Des problèmes liés aux suicides de gens? Oui, demandez a un conducteur comment il vit ce genre de drame pendant son service... Certains en ont connus plusieurs dans leur carrière
Des conditions éprouvantes? Oui au même titre que certains secteurs de travaux en extérieurs, travailler sous la neige ou un orage n'est pas aisé, c'est le cas pour les agents de voirie
Des salaires de nantis? Je n'ai pas encore vu de cheminot en Ferrari, j'en connais par contre beaucoup qui roulent en voiture d'occasion
Des infrastructures résidentielles avantageuses? Très peu, en général les meilleures offres dans ce domaine sont a peine inférieures aux offres HLM
Une médecine de soin? Oui mais uniquement disponible près des zones de travail, donc pour bon nombre de cheminots, direction le médecin de proximité
La médecine accessible aux heures de service? Oui comme tout le monde et comme la loi le prévoit, la médecine du travail quoi.
Sur Neuf Cinq Fainéants? Dans le privé aussi y'en a. Souvent d'ailleurs leur cv est impressionnant de diversité et de postes CDI tenus en faible durée.

Alors vous êtes toujours persuadés que les cheminots sont très bien lotis? Ah il y'a une chose indéniables, les cheminots aiment leur métier mais la plupart d'entre eux ont du mal avec la boîte pour laquelle ils ?uvrent, d'où les fréquentes disputes organises sous forme de grève
Un droit commun a tout salarié. En sachant que le licenciement pour fait de grève est illégal...

Vous pouvez toujours demander des renseignements auprès des autres fonctions publiques, ils ont sûrement d'autres choses intéressantes a vous apprendre que vous croyez connaître

Alors maintenant que cesse ces chasses aux sorcières inutiles et complément absurdes. Occupons nous du vrai problème, essayons de sauver nos emplois, notre pays, notre intégrité, ensemble, tous salaries, tous dans la même merde actuelle, c'est pas en nous chamaillant qu'on avancera
Réponse de le 13/06/2013 à 15:42 :
Pour aller à la mairie, je dois déjà prendre un RTT vu les horaires d'ouverture alors ça me coute déjà de l'argent. Pour la carte grise, le parcours du combattant fait qu'il est plus facile de payer 30? sur internet pour se la faire faire par un service privé ...

Les emplois improductifs n'ont pas à être sauvés, ils tirent tous les autres vers le bas.
Réponse de le 13/06/2013 à 17:01 :
vous avez fait un discours trop long, incohérent et incompréhensible. Maintenant je comprends pourquoi la SNCF va si mal. Vous avez du mal a exprimer ce que vous voulez, et vous ne comprenez pas ce que les clients veulent. Au lieu de faire grève, prenez de cours de français et ça résoudra les problèmes de tout le monde.
Réponse de le 14/06/2013 à 0:34 :
@Benouze, bien résumé, un peu indigeste coté présentation mais largement compréhensible et proche de la réalité.
Malheureusement faire entendre raison à des personnes obtus avec un Qi d?huître (lilou) n'est pas chose aisé, bien tenté :)
a écrit le 13/06/2013 à 14:53 :
Chercher le rapport de la cour des comptes sur les heures de travail, de greve et d'absenteisme de ces nobles "travailleurs" et sur les sites du senat et de l'assemblée nationale pour le modique régime retraite.....
a écrit le 13/06/2013 à 14:35 :
Il semble pourtant bien révolu le temps des locos et des cheminots, la tête dans la suie et la fumée.
Donnez messieurs les vrais raisons de vos grèves qui mettent en galère des milliers de travailleurs qui ne peuvent pas (vous) rendre une telle réciprocité malsaine.
Oseriez vous mettre en ligne vos fiches de paie et de pension, vos temps de travail , vos contraintes et autres avantages pour les comparer à des privés et d'autres des services publics qui auraient la gentillesse d'en faire autant pour fermer tous les sifflets et faire tomber la vapeur sur ces oppositions entre salariés
Réponse de le 14/06/2013 à 0:41 :
Tout est dispo sur le net, il suffit de chercher, quelle idée de jouer à qui est ce qui a la plus grosse ? Aucun intérêt passé 14 ans je vous le rappel. Défendre des acquis est bien assez justifier.
a écrit le 13/06/2013 à 14:25 :
Il faut savoir que la base sur les 6 derniers mois dans la fonction publique, permet au cours de ces 6 derniers mois d'augmenter les statuts à l'échelon maximum de ces derniers pour leur faire bénéficier d'une retraite maximum.
Faudrait peut-être arrêter que les salariés du privé, qui financent , je dis bien QUI FINANCENT l'état afin d'engraisser les salariés du public, soient pris pour des cons par ces derniers.
Le déficit des caisses de retraite, est reconnu, (il suffit de lire l'article ci dessus), être la cause des abus du secteur public qui n'hésite pas à foutre la merde dès qu'on lui touche 1 seul cheveux.
Moralité, le public veut la guerre contre le privé, et bien que le privé ne compte surtout pas sur les syndicats pour les défendre, car ce sont les mêmes syndicats qui défendent le public avec lequel ils ont le plus à gagner. Si les syndicats vous poussent à bouger, c'est parce que dans leur façon de penser et d'agir, vous serez le soutien du public. Dans le cas contraire, pour que le privé ai le soutien du public, dites vous bien que ça ne sera pas demain la veille. Eux ils ont la garantie de l'emploi, ET VOUS ????????????????????????
A bon entendeur !!!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 17:22 :
la jalousie est la violence des faibles !"Gilrigobert" vous pouvez déposer votre candidature sur site SNCF !
a écrit le 13/06/2013 à 14:21 :
S'il est vrai qu'une inquiétude sourde traverse le monde cheminot à l'instar de nombre de salariés du public ou du privé (qui n'a pas peur aujourd'hui pour ses conditions de travail,de sa retraite demain ou après-demain,...) il est assez réducteur de ramener le sujet à des conditions strictement "matériels".Imaginez-vous salarié dans un hyper ,rayon frais par exemple et ne plus avoir à avoir de rapports demain avec vos collègues des rayons autres (PGC,Informatique,...).Plus de passages transverses,reconversions quasi impossibles,...VOUS FAITES QUOI ? Ce sera la SNCF de demain ou plutôt ce qui va en rester !Au fait , il y a 15 ans ,"ils"(les politiques) ont séparé l'INFRASTRUCTURE de la partie TRANSPORTEUR.Les dysfonctionnements et surcoûts ont été tels ...qu'ils faut TOUT RECOMMENCER non plus à deux mais ... à TROIS !!! Demandez d'abord des comptes à ces personnages politiques animés par le dogme et sûrement pas par une vision d'Entreprise digne au service de tous !
a écrit le 13/06/2013 à 14:11 :
Moi je ne vois qu'une seule solution, boycotter au maximum cette société... pour dégraisser le moumoute, il faut commencer par arrêter de lui donner a manger
a écrit le 13/06/2013 à 14:09 :
Bonjour a tous, il a une solution simple, lors de l'ouverture a la concurrence, prenez les billets dans les nouvelles sociétés ferroviaires et arrêtez de subventionner cette société corrompue par les syndicats. Regardez comment on agit les opérateurs quand Free est arrivé..
Réponse de le 10/07/2014 à 19:11 :
free qui t'a fait des prix bas et qui a embauché à l'etranger et qui ne paie pas les cotisations sociales et impots en France, il est beau ton exemple
si tu prends free tu cautionnes le chomage
a écrit le 13/06/2013 à 13:30 :
Mouais... Encore une fois, défense d'intérêts particuliers au détriment de l'intérêt collectif... Encore une fois, des oeillères devant les yeux... Ils se voilent la face pour ne pas voir la réalité. Réalité toute crue: marche ou crève. Car ils en sont là. S'ils refusent de nouveau de négocier à la baisse leurs sacro saints avantages acquis, qui au fil du temps sont devenus des privilèges, et bien ils prennent simplement le risque, face aux réalités, soit que le gouvernement passe en force, soit encore pire pour , que tout soit privatisé et qu'ils passent sous la tutelle ddu privé, l'Europe se chargeant de nous rappeler à nos responsabilités et obligations. Et là, ils ne leur restera plus que leurs yeux pour pleurer.

Quant à la future méthode de calcul des pensions de retraites, qu'ils arrêtent leur délire. J'ai déjà fait mon calcul, je ne toucherai, avec la base reprenant les 25 meilleures années, qu'environ 1500 ? de retraite, complémentaires comprises, pour un salaire moyen de 3000 ? nets... Connaissant une personne retraitée de la SNCF, je sais que leurs pensions de retaite sont bien plus favorable. Et que leur régime étant forcément déficitaire, ce sont en plus l'ensemble des citoyens qui, par leurs impôts, viennent combler le trou. Alors, comme beaucoup, et encore plus en période de crise, j'en ai ras le bol de tous ces privilégiés qui continuent de défendre leur privilèges à notre détriment. Sans compter tout l'argent qu'ils font perdre à la collectivité avec leurs grèves. Mais ça, personne n'en parle, ni les journalistes, et certainement pas ceux qui provoquent ces grèves.
Réponse de le 13/06/2013 à 13:53 :
Encore un qui critique et qui n a même pas le courage de dire sont taf , 3000 euros par moi et bien tu est privilégier . moi je suis jaloux je veux que l on baisse ton salaire c est pas normal que tu touche autant , et tu n a pas de complémentaire payer par ta boite ?
tu n a aucun avantage ? Pas de mutuelle , le train prix en charge par moitié par ton entreprise , petite voiture de fonction , ticket resto etc
Réponse de le 13/06/2013 à 14:10 :
@Zorro, je crois pas que carpatrick realise une greve pour un oui ou un non !
(sud rail par exemple)

PRIVATISON LA SNCF !
a écrit le 13/06/2013 à 13:04 :
Faux!
Cet article est très mal écrit.
Rien a voir avec les retraites.
Informez vous.
Réponse de le 13/06/2013 à 13:38 :
C est encore pire ...
Réponse de le 14/06/2013 à 0:34 :
pour la cgt a dit à la TV que d'autres grèves n'étaient pas exclues à la rentrée sur les retraites...
a écrit le 13/06/2013 à 12:38 :
Pour eux, l'ennemi numéro un, c'est la concurrence ». Avec l'ouverture à la concurrence (à partir de 2019, ndlr), ils craignent, comme cela a été le cas pour le fret, une dégradation de la situation de la SNCF, et que celle-ci ne puisse pas préserver leur situation.  C'est la principale motivation des cheminots».
Ils ont tord, car qui tiendra les manettes de tout la circulation des convois?
a écrit le 13/06/2013 à 12:25 :
Vouloir diviser privé et fonction publique est stérile, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients.

par contre, vouloir niveler par le bas est un concept qui m'échappe. Vouloir l'abolition des soit disant privilèges est plus que surprenant alors que les campagnes de recrutement de la fonction publique sont submergées de candidatures...

Si je traduis, cela revient à dire : je suis dans le privé et subis les contraintes, il est hors de question que mes enfants aillent dans le publique et s'en sortent.

Continuons ainsi et les salaires consisteront en un bol de riz, un ticket de pain mais nous pourrons nous ressourcer en regardant les chaines privées et leur TV réalité abrutissante.

Les romains étaient des visionnaires...
Réponse de le 13/06/2013 à 13:20 :
Dans l'absolu, je suis d'accord et il est facile d'avoir de grand principe humaniste. Tout le monde en est capable. dans la pratique, l'argent ne tombe pas du ciel et les avantages du public le sont bien souvent au détriment du privé.
Réponse de le 13/06/2013 à 13:40 :
Continuons ainsi et on sera la Grece de demain....Politiques et publiques sont en train de faire crever la France....corruption grecque et combines publiques .....vont leur donner un bol de riz....
Réponse de le 13/06/2013 à 14:02 :
amusant cette vision des choses, un peu pendulaire...il y a juste un public au service des services publics...et c'est ça qui est agaçant, je veux bien participer à la vie de la société, mais pas non plus à mon détriment. Si les recrutements dans la fonction publiques sont submergés, c'est tout simplement que nous avons perdus le gout de faire, d'entreprendre, de travailler...c'est vrai que les événements récents sont très dissuasifs...assister ceux qui ne bougent pas , taxer ceux qui bougent. mais même dans le mur nous aussi nous aurons nos Caramanlis et Papandréou...la vie continuera d'être belle pour certains...
Réponse de le 13/06/2013 à 14:18 :
Ce que Peul laffargue (vrai socialiste) appelait le quatrième état. Le PS fait sa clientèle avec le denier public. Comme Sarkozy le faisait avec les réchauffeurs de surgelés et les retraités.
a écrit le 13/06/2013 à 12:24 :
Comme tout le monde, ça m'emm.....de quand mon train est absent pour cause de grève. Cependant, les cheminots sont encore suffisamment organisés pour défendre leurs intérêts et c'est leur droit. Ce devrait même être un exemple, il n'y a pas de raison pour que toutes les réformes se soldent systématiquement par un recul social. Le dumping social en Europe et partout dans le monde, l'appauvrissement des classes moyennes (les pauvres sont déjà rétamées depuis longtemps) va finir par générer un mécontentement qui se terminera par une explosion. A se demander si ce n'est pas ce que certains espèrent...
Réponse de le 13/06/2013 à 19:24 :
Je constate une constante dans votre prose qui me parait digne de réflexion ! Un seul but devrait être commun à tous : L'intérêt Général !!! Les syndicats devraient en être les artisans ...mais ......ils n'ont pas l'air d'en avoir la volonté ....loin de là !!!....... Hélas !
Réponse de le 14/06/2013 à 2:00 :
Je vous conseille de vous rapprocher d'un syndicat, d'en apprendre l'histoire et les valeurs et si vous etes en accord avec ce dernier, de vous syndiquer. Si les salariés du privés etait syndiquer il pourrait se mettre en place un mouvement collectif de masse, comme avant....
a écrit le 13/06/2013 à 12:21 :
que dire si ce n'est que je comprend mieux pourquoi beaucoup ont cru aux articles du site "Garofi"...que de gens naïf qui croient tout ce qu'on leur dit...c'est bien petits moutons laissez faire la lobotomie, ne pensez surtout pas par vous même, et ne vérifiez jamais les infos que l'on vous donne ça serait dommage!!! perso dans le privé mais avec des amis cheminots enseignants etc... pas forcément toujours d'accord entre nous mais on est bien d'accord sur une chose c'est que les médias etc... ne font que remonter public/privé les uns contre les autres et que personne ne cherchent à se comprendre!!!je me suis rendue compte que leurs "avantages" eh bien j'en avais aussi d'autres que eux n'ont pas (ok ça dépend des entreprises mais perso j'ai un meilleur CE qu'eux) et vice versa ils ont d'autres que je n'ai pas!!bref arrêtez de croire toutes ses conneries sortez de chez vous et ouvrez vous sur le monde réel!! perso c'est ce que j'ai fais et ça aide!!! pour finir je dirai "je pense donc je suis!!" et non "les autres pensent pour moi donc je suis (suivre)"
Réponse de le 13/06/2013 à 12:36 :
gorafi pas garofi!! oupsss
Réponse de le 13/06/2013 à 12:48 :
Peu importe ce que disent les journalistes !! La réalité est devant nos yeux, ils paralysent le pays et bloquent des milliers de personnes en se foutant totalement des dommages collatéraux que crée leur "action" ! Eux sont tranquillement chez eux et nous on se bat pour aller travailler . Quand j'ai un problème dans mon boulot, j'emmerde pas la moitié de la France ! Il pourrait au moins assuré un service minimum acceptable ... Ce n'est pas normal que nous ayons en permanence a subir leurs problèmes ! Je ne milite pas pour une interdiction de la grève mais quand ça devient récurant comme ça l'est depuis des années avec la SNCF et que les seuls qui trinquent c'est leur propre clients, il y a vraiment quelque chose qui ne va pas, encore plus quand il s'agit d'un service public ! Comme l'a dit quelqu'un plus bas c'est nous , les "usagers", qui nous battons aujourd'hui, mais ce n'est pas nous qui avons le pouvoir de leur donner satisfaction. C'est taper sur les "petits" pour faire réagir les "grands" ... Je trouve ça alarmant peu importe les raisons ou la cause qui mène a ça ...
Réponse de le 13/06/2013 à 19:35 :
Vous faites là l'apologie de la discorde ! Ce n'est pas le droit aux avantages de l'un part rapport aux avantages de l'autre qui conduiront vers l'"" Intérêt Général "" ! Bien au contraire !! Accrochez-vous donc aux petits avantages de castes et vous aboutissez à ce que recherchent tous ceux qui ont quelque pouvoir : """diviser pour régner!!!!!""
a écrit le 13/06/2013 à 12:14 :
Privilèges, encore des privilèges, saupoudrés partout dans les services publics, et auxquels s'accrochent les bénéficiaires au détriment du public, et des citoyens qui ont, les français ont décidément la mémoire courte, été abolis en 1789.....
a écrit le 13/06/2013 à 12:07 :
Alors, Monsieur le Président des fonctionnaires, Faudra-t-il une nouvelle "Nuit du 4 AOut" pour que vous vous décidiez enfin à mettre fin au scandale des privilèges de ces preneurs d'otage, SNCF, RATP,AIR FRANCE, aiguilleurs de l'air qui sabotent l'économie du pays en toute impunité ?
A quand deviendrez vous le président de tous les Français, et non celui d'une caste d' Enarques et d'élus de tous bords, qui ne savent que mener grand train avec votre bienveillante complicité et dépenser les ressources du pays et qui, jour après jour étalent leur incompétence en matière industrielle et en création de richesse. Ils excellent, c'est certain, dans la construction d'usines à gaz qui dépensent nos impôts sans rapporter d'autre chose que le creusement de la dette publique. Service public??? Non ! service d'une caste qui s'accroche à ses privilèges comme la noblesse dans le temps.
Arrêtez de reculer, Monsieur Hollande et de remettre à 2017 les réformes promises lors de votre campagne et que vous entendez laisser à vos successeurs comme autant de grenades dégoupillées. Car à ce train là vous savez que vous ne serez pas réelu..
A quand un véritable homme d'état comme président et non un fonctionnaire qui se contente d'en prendre la posture, sans d'ailleurs y parvenir?
a écrit le 13/06/2013 à 12:04 :
Toute république bananière comme la France donne lieu à des gesticulations voire des combats pour la conservation d'avantages acquis...à une autre époque et ce dans le public comme dans le privé ! Ce ne sont souvent que parodies, singeries démocratiques à une époque ou il faut montrer qu'on est dominant dans tel ou tel secteur d'activité sous peine de passer, à juste titre souvent, pour une entreprise qui met l'intérêt particulier de ses salariés avant l'intérêt général !
a écrit le 13/06/2013 à 11:37 :
Merci encore une fois a la SNCF de nous montrer votre professionnalisme ...
j'avais un entretien dans l?après midi et aucun train avant ce soir ! Je suis a Nantes en train de chercher une solution et bizarrement, je ne vous vois pas défendre vos "convictions" ou vous "battre" pour vos droit dans la rue ?!
Non vous préférez le faire depuis votre canapé bien au chaud chez vous !
C'est une honte vous pourriez au moins avoir la décence de ne pas vous servir de ce jour de gréve pour vous reposer tranquillement alors que vous mettez des millions d'usagers ( excuser moi du terme ) dans la MERDE !
Ce n'est pas notre combat et pourtant c'est nous qui nous battons aujourd'hui ...
C'est désolant ...
Réponse de le 13/06/2013 à 13:20 :
ENCORE UN EGOISTE QUI NE PENSE QU A PRENDRE SON TRAIN ET QUI N A RIEN COMPRIS !!!!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 14:13 :
@sandrine
Encore une qui croit que les aventages acquis le seront eternellement !!!¸
Encore une qui devrait encourager ceux qui se defonce pour trouver un travail !!!
Encore une qui encourage les fouteur de M.... !!!

@Matthswan
va en suisse ou en belgiques : PROMIS avec ce ton attitude tu auras pas de mal a en trouver du travail !!!!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 14:19 :
A pardon , je n'avais pas compris que vous faisiez cette gréve pour l'avenir de la France et pas votre avenir personnel !
Toute mes excuses madame ...
Désolant , et on en revient toujours a écouter leur conneries !! Les politiques vous écoutent et vous lèche les bottes a cause de vos moyens de pression mais l'opinion publique vous rattrapera un de ses jours ! Mais pas grave continuez a faire grève encore et encore , personnellement, c?était la dernière fois que je fait confiance a la SNCF le covoiturage marche bien mieux ,il est bien plus sûr et bien moins cher ! Votre avenir s'assombrit de jour en jour et ceux que par votre faute !
Et vous osez encore parler d?égoïsme, c'en est presque navrant !
Réponse de le 13/06/2013 à 14:28 :
Et oui quand je paye pour un service j?attends que ce service soit rendu ou je vais a la concurrence c'est comme ça que ça marche sauf que pour l'instant on a pas le choix !!
Mais ça viendra !
Réponse de le 13/06/2013 à 17:16 :
Chere madame , je denote un peu de mauvaise foi de votre part , cela fait deja quelque jours que les media parlent de cette greve , et vous vous doutiez bien que le traffic allait etre perturbé , donc vous aviez tout le temps de prendre vos dispositions , et comme vous le dite le covoiturage pour cette journée marche mieux, sachez que je suis cheminot depuis 17ans et ce n'est que la 3 iem fois que je fais greve depuis , et encore 59 minutes a chaque fois car moi aussi j'ai une famille , des prets, des charges, mais aussi des avantages dans mon travail , comme vous , n'est ce pas ? Oui notre avenir s'assombrit mais sachez que le votre n'est pas pret de voir la lumiere non plus ,et cela est bien regrettable pour chacun , sachez aussi que la plus part des chemlnots essayent de bien faire leur travail au quotidien ,et que parfois cette tache n'est pas evidente comme la votre peut l'etre aussi , Vous voyez a bien y regarder de plus pret privé comme public nous avons des similitudes , sauf que le société de nos jours est devenue tellement individualiste que les francais ne savent meme plus etre soudés!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 20:23 :
Voila un discours très humain ! BRAVO ! Le secret c'est d'être ""soudés"" mais avec comme seul objectif : l ' Intérêt Général !!! Ce sera pour QUAND ???
a écrit le 13/06/2013 à 11:13 :
Plus il y a "d'avantages acquis" moins il y a de raisonnement rationnel économiquement et socialement. Le socialisme a pour but de niveller par le bas, me semble t il ? Alors tout le monde doit accepter la suppression de ses "avantages acquis" pour n'avoir plus qu'un salaire "normal" pour tous, et dans ce cas il y aura moins de mécontentement (meme prix du billet de train pour tous, meme prix de l'éléctricité pour tous, meme nombre de congés pour tous, meme avantages fiscaux pour tous, etc ...)
A suivre
a écrit le 13/06/2013 à 11:13 :
Plus il y a "d'avantages acquis" moins il y a de raisonnement rationnel économiquement et socialement. Le socialisme a pour but de niveller par le bas, me semble t il ? Alors tout le monde doit accepter la suppression de ses "avantages acquis" pour n'avoir plus qu'un salaire "normal" pour tous, et dans ce cas il y aura moins de mécontentement (meme prix du billet de train pour tous, meme prix de l'éléctricité pour tous, meme nombre de congés pour tous, meme avantages fiscaux pour tous, etc ...)
A suivre
Réponse de le 13/06/2013 à 12:51 :
Et même paie pour tous du petit balayeur au cadre . Tien cela me rappelle quelque chose l URSS et le communisme
a écrit le 13/06/2013 à 11:12 :
Moi mon directeur essaye de me retirer mes avantages, je ne me laisse pas faire. Et vous? Vous courbez tous l'échine comme des victimes? Même si je ne suis pas de la sncf je l'ai comprends.
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." A méditer.
Réponse de le 13/06/2013 à 12:24 :
A
a écrit le 13/06/2013 à 10:23 :
Pourquoi je me marre? Car cet article est mensongé.
Et ce "journaliste", Fabrice Gliszczynski, oublie la base même de son métier qui est de vérifié ses sources. Quand il dit, je cite, "Avec l'ouverture à la concurrence (à partir de 2019, ndlr)" euh moniseur, c'est déjà le cas! On voit sur le rail ECR, VFLI, Secorail, Europorte pour le fret. Et pour le voyageur, depuis décembre 2011 me semble-t-il tout transporteur ferroviaire peut se placer sur le marché. Ce qui encore une fois me semble-t-il est le cas avec TrenItalia qui fait un train, "Trancucchette", visible en Gare De Lyon le matin.
Avec NDLR, vous engagez aussi votre rédaction, je pleins vos collègues.
Alors monsieur le journaleux profiter de votre carte de presse 2013, ça risque d'être votre dernière...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:41 :
Pourquoi "cheminot" ? Tu n'as rien à voir avec un "cheminot". Je ne sais pas, moi, rebaptise toi "X qui se marre", "feignasse qui se marre", pas exemple... pas mal ça... Allez salut "feignasse qui se marre" ... (feignasse avec "s", ça devait être dur le concours, ouhlalala....)
Réponse de le 13/06/2013 à 10:57 :
Et sinon, sur la base même de ce que je viens de dire, toi le CheminotAussi, ça te dérange pas cette désinformation, de te faire passer pour nanti? Ou ta priorité absolue ce sont les fautes d'orthographes?
a écrit le 13/06/2013 à 10:23 :
sera l'année où les usagers donneront un bon coup de pied à la sncf pour l'expédié au musée... définitivement.
a écrit le 13/06/2013 à 10:02 :
Nos chers otages la ramèneront moins quand ils verront que la concurrence ne fera pas mieux en matière de ponctualité, et surtout quand le premier accident se produira.
Quand à la considération du client, ça leur fera un choc.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:10 :
Le public, à vous entendre, vous faites tout mieux que tout le monde. Ca n'a pas empêché la dégradation constante et permanente de tous les services que vous rendez de moins en moins ainsi que la hausse continuelle des prix. Alors franchement, ça changera quoi pour nous autres CLIENTS (parce que je réfute le terme usager) ?
Réponse de le 13/06/2013 à 10:12 :
Pour avoir des accidents, faut déjà que ça roule...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:21 :
C'est vrai que les cinquante six morts de la gare de Lyon (27 juin 1988) étaient dus au privé. L'argument des accidents ne vaut pas et est réellement immonde. En plus, à l'époque, le conducteur avait été reconnu fautif et ses collègues 'étaient mis en grève pourqu'il n'y ait pas de sanctions.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:27 :
Quand on voit la privatisation du rail anglais ça fait peur... Je ne suis que la clientèle va vraiment aimer! Un train peut rentable sera un train supprimé, productivité. Une installation à changer sera reporté, rentabilité. La sécurité sera calculé aux prix des dommages éventuelle, productivité. (si les installations de sécurité coûteront moins cher que les dommages elle seront changer)
C'est ça que vous voulez? Moi je saute de mon train alors...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:38 :
Oui la plupart des grêves de la SNCF sont injustifiées et ne sont faites que par certaines corporations de la SNCF et elles sont connues de tous. Veuillez ne pas en vouloir à toutes l'entreprise, et surtout de ne pas vous en prendre à ceux qui sont présent justement les jours de grêve. L'augmentation des tarifs: les prix de tout ce qui nous entourent augmentent tout les ans, ça s'appelle l'inflation. Et si cela vous parait cher, je vous invite à comparer avec les autres pays du monde, notament ceux qui font référence en matière de ponctualité, la Suisse et le Japon pour ne citer qu'eux. La sécurité: Vous pouvez reprocher tout ce qui vous fera plaisir à la SNCF, mais pas sur la sécurité, ou alors qu'elle en fait trop. Il n'y a qu'à regarder dans les pays où cela s'est libéralisé, les catastrophes sont toujours survenus. Donc si vous ne souhaitez pas voyager avec une entreprise qui prend toute les précautions pour préserver la vie de ses usagers, je vous invite effectivement à risquer vos vies chez les futurs concurrents.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:51 :
Il manque aujourd'hui des rames à Saint Lazare occasionnant des suppressions quotidiennes sur la ligne J aux heures de pointe. Ce que vous dénoncez Abdel se produit DEJA aujourd'hui. Quel est l'argument ? Le privé ne fera pas mieux ?
Réponse de le 13/06/2013 à 10:55 :
@tous, pourquoi devrais-je m?intéresser aux différentes corporations qui composent la SNCF ? Vous intéressez-vous aux profils des gens que vous malmenez ? Combien de burn-out, de vie de famille en pointillé ? Je souhaite payer le vrai prix d'un vrai service choisi. Mais en France, on sponsorise tout, c'est comme ça qu'on en vient à croire que l'ecole est gratuite, les soins gratuits, c'est juste faux...
Réponse de le 13/06/2013 à 11:01 :
Le systeme ferroviaire est sur-subventionné par les francais. Ils manquent 3 milliards/an pour financer les structures, les faux cheminots veulent détruire à coups de greve (tout en mythonant...) le rail. Ils y sont arrivés, les français sont saoulés. Adios et bonne retraite !
Réponse de le 13/06/2013 à 11:03 :
L'argument? La Sécurité. On ne va pas faire rouler un train, rentable ou non, s'il présente un risque... CQFD.
Je peux concevoir les gênes mais bon la vie vaut bien plus qu'un train à l'heure!
Réponse de le 13/06/2013 à 11:15 :
Je vais régulièrement en Angleterre, et j'ai vu, année après année l'amélioration des trains depuis la privatisation. Le service public anglais avait laissé un tas de ruines, du matériel obsolète, avec de fréquentes pannes et grèves, et les entreprises privées en refont progressivement un moyen de transport correct. Lorsque l'on prend l'Eurostar à Londres, on est dans une gare moderne et propre, mais lorsqu'on arrive à la gare de Nord à Paris sale et taguée, on a l'impression de descendre dans un pays sous développé. On avait déjà entendu le refrain anti privatisation lorsqu'on a privatisé Air France et libéré le transport aérien. On nous avit prédit des accidents et une baisse de qualité. Tout cela était faux. Le vrai résultat, c'est la baisse des prix. Ce sera pareil pour le train.
Réponse de le 13/06/2013 à 11:22 :
Donc pourquoi ne font-ils pas grève quand un client se fait agresser dans le train ? C'est pas de la sécurité là ? La sécurité est un argument fourre tout avancé par les syndicats.
Réponse de le 13/06/2013 à 11:31 :
Sécurité, ne pas confondre avec sûreté.
Réponse de le 13/06/2013 à 12:20 :
D'accord Abdel, ne confondons pas tout. La sureté n'est pas l'affaire de la SNCF qui ne saurait être tenu responsable des individus voyageant dans ses wagons. En revanche, la SNCF met le paquet sur la sécurité. L'infrastructure étant ce qu'elle est, les trains roulent de moins en moins vite jusqu'à l'arrêt total.
a écrit le 13/06/2013 à 8:57 :
l'Age moyen de départ à la retraite pour les employés de la SNCF est de 55,1 ans (contre 62,2 pour les salariés du privé)? Des avantages scandaleux ...et nous voyageurs pris en otage! Grève grève grève!! On a marre!! Fin avec la solidarité pour des travailleurs qui monte aucun form de respect et sentiment de solidarité pour nous voyageurs.
Réponse de le 13/06/2013 à 9:45 :
En plus, les conducteurs de TGV arrivés à la retraite, partent bosser en Allemagne. Comme quoi ils ne sont pas fatigués de leur carrière.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:28 :
Ah je ne savais pas qu'on te plaquait un calibre sur la tempe pour te dire de prendre ou non le train. Tu es un grand garçon tu choisis ou non le train!
Réponse de le 13/06/2013 à 13:00 :
Éric et bien tu attends quoi pour postuler a la SNCF ?
a écrit le 13/06/2013 à 8:42 :
L'intoxication néo -facho- libérale répand ses gaz mortels ....!
a écrit le 13/06/2013 à 8:04 :
Il est urgent de mettre fin au monopole de la SNCF et ouvrir rapidement la concurrence à des compagnies ferroviaires privés. LES USAGERS DE LA SNCF COMME DE LA RATP N'EN VEULENT PLUS. CHAMPAGNE CHEF DE GARE POUR FÊTER LA FUTURE DISPARITION DE LA SNCF DU PAYSAGE FRANÇAIS;
Réponse de le 13/06/2013 à 13:05 :
Mais oui , et tu fait quoi toi comme taf, moi j'en ai marre des cons et en France il y a du boulot !!
a écrit le 13/06/2013 à 7:28 :
Selon un article du Nouvel Observateur, l'age moyen de départ à la retraite pour les employés de la SNCF est de 55,1 ans( contre 62,2 pour les salariés du privé). Le montant moyen des retraites s'élève à 22769 ? à la SNCF( contre 10755 ? pour les salariés et 19 990? pour les cadres du privé) Il est donc normal que les agents de cette entreprise veuillent conserver leurs avantages. Cependant, je suppose que les salaires doivent être très élevés pour que les retraites le soient autant. Or il me semble que la SNCF a un déficit de 8 milliards d'euros. Une autre question me taraude, les cotisations des employés de cette grande entreprise financent-elles en totalité ces retraites ? Ou fait-on appel au privé ou au contribuable pour les payer ?
Réponse de le 13/06/2013 à 7:54 :
C'est ça le mot égalité sur le territoire français
Réponse de le 13/06/2013 à 8:08 :
1000 retraités actifs pour 1800 retraités cheminots leur caisse sont déficitaire pour combler le trou on va se servir dans les caisses du privé. scandaleux !!!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 12:16 :
pas dans les caisses du privé mais dans les impots et encore!
Réponse de le 13/06/2013 à 13:09 :
Et votre caisse a vous elle a combien de déficit ? plus de 14 milliard et oui !! plus que la dette de la SNCF
a écrit le 13/06/2013 à 6:51 :
vous rappelez vous FLEISCHMANN MARKLIN en HO c'est beau ,mais quand la DEUTCH B.BAND vas travailler en Europe je prendrais les voies ferrées ,avec des horaires sains ;;;;!!!!!!
a écrit le 13/06/2013 à 5:53 :
Normal qu'il bosse plus faut mettre les memes regimes au meme pied d'egalite.C'est pas normal que dans la fonction public on prend les 6 derniers mois pour calculer leur retraite.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:30 :
Ok, je suis prêt a travailler autant! Mais avec le même salaire à poste égal... COOL +25% d'augmentation en 2014! Fini les fin de mois difficile ;-)
a écrit le 13/06/2013 à 2:17 :
Automatisons les trains !!!!!
a écrit le 13/06/2013 à 0:57 :
Avis à la population.... Personne ne vous oblige à prendre le train alors si le service ne vous convient pas ou si vous n'aimez pas les. cheminots... Passez votre chemin et démerdez vous autrement .. L'assistanat n'est pas une fin en soit.
Et Un coup de chapeau à toi zorro, tu es très patient mais tu essaies d'expliquer la réalité des choses à des personnes qui ne vivent pas dans le même monde que nous je crois. Ils ont des ?illères et ne voient que ce qu'on leur raconte a la télé!
Réponse de le 13/06/2013 à 2:08 :
On va arrêter de payer ta retraite. Et tes salaires...
Réponse de le 13/06/2013 à 7:56 :
Qu'on prenne ou pas le train ça change pas le problème : le contribuable est obligé d'engraisser cette population à la recherche uniquement des avantages
Réponse de le 13/06/2013 à 8:14 :
ah ah ! C'est une honte d'entendre ça ! Va travailler dans le privé et on en reparlera ! Je serais a votre place je ne pourrais plus me regarder dans une glace ...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:13 :
@G iii : vos propos sont écoeurants ! ( "personne n oblige de prendre le train.." Des millions de banlieusards n ont pas le choix et sont pris en otage par les grèves des agents de la sncf ou ratp . Moi j ai le choix effectivement : sur un bordeaux lyon , sncf 130e 6h30, air france 120e 1h30 , easy jet 60e ....circulez y a rien à dire !
Réponse de le 13/06/2013 à 12:20 :
qu'ils se fassent entendre ?
Réponse de le 13/06/2013 à 12:44 :
Ou pov´ bouchon, il a lu des propos éc?urant... Vous me faites rire, vous ne connaissez rien et vous vous permettez de juger. Des otages.. Ou ça? Je n'ai vu personne attaché à un poteau caténaire aujourd'hui. Pour info j'ai bosse dans le privé et vous êtes mal placés pour parler, meilleur salaires, meilleurs horaires et avantages de toute sorte y sont légion. Continuez à vous reluquer le nombril, François s'occupe de tout...
Réponse de le 13/06/2013 à 14:00 :
Faut vraiment pas être très intelligent pour parler d'assistanat dans ce débat ... Surtout en parlant des personnes qui ont besoins de prendre le train pour ce rendre a leur travail ou autres (sachant que de multiples raisons peuvent rentrer en compte ) ! Le terme "otage" est exagéré, c'est sûr, mais c'est vrai que pour un service public , ne pas assurée un service minimum acceptable est regrettable . Quelles que soient les véritables raisons de cette gréve (et des autres d'ailleurs),on ne peut pas nier que les employés de la SNCF, par leur démarche, "punissent" une partie de la population qui n'est en rien responsable de leurs (vos?) problèmes. Le droit de gréve vous est bien sûr légitime et malheureusement bien souvent il est indispensable d'en arriver là , cependant en arriver a dire ( et je parle seulement a vous là ) que si le service ne nous convient pas , on a qu'a se "démerder autrement" je trouve ça grotesque ! Je pense que vous oubliez bien vite que c'est grâce a nous , les "usagers" et les contribuables, que vous pouvez continuer a exercer votre métier, autant que c'est grâce a ce service public qu'une grande partie de la population peut exercer le sien ( quoique apparemment on peut se "démerder autrement") .
Je pense que tout les employés de la SNCF ne pensent pas comme vous et je m'en réjouis , vous transpirez l?extrémisme et l?égoïsme et pourtant vous arrivez a dire que l'on ne regarde que notre nombril, intéressant.
Si on part dans la même approche que vous on aurait pu dire : "Avis aux employés de la SNCF... Personne ne vous oblige a travailler là, si vous n?êtes pas content de vos conditions de travail ou des changements que l'on vous impose ... Passez votre chemin et changer de boulot ... L'assistanat n'est pas une fin en soit."
Vous voyez, votre réflexions stupide marche dans les deux sens ...
Je me doute bien que je doit aussi vous "faire rire" vu que je ne connais rien et que je permets de juger , cependant voilà l'image que vous montrez de vous même ...Désolant d'en arriver là n'est ce pas ?
Réponse de le 13/06/2013 à 14:20 :
Vous aussi si vous n'êtes pas comptent de votre travail et de vos avantages changer de taf, Venez à la Sncf il y en a plein d'avantages comme vous dites, mais peut-être que vous n'avez pas le niveau pour y entrer !
Réponse de le 13/06/2013 à 15:05 :
ah ah !! ça a l'aire de vous turlupiner le travail des gens ! Moi je ne me plains pas de mon boulot même si les horaires sont contraignants et que le salaire n'est pas a la hauteur de mes espérances, c'est un choix que j ai fait, tout comme vous je suppose . Et si quelque chose ne va pas mes clients n'en pâtissent jamais , il en va de l'image de l'entreprise dans laquelle je travail qui est directement lié a mon avenir ! Plus de clients , plus de travail ...
Et je ne faisait que confronter votre confrère a sa propre remarque , a sa propre réflexion et a certains mots qui n'ont pas lieux d?être dans ce débats et qui sont facilement retournable contre lui si on n' essaye pas de faire la part des choses ! De plus je ne me rappel pas avoir parler d'un quelconque avantage a travailler a la SNCF ou alors citez moi car ma vue doit être défaillante
Quand a votre dernière réflexion je préfère ne pas en tenir compte ...

ps : Pour vous faire plaisir , je travail dans la restauration et je fait mes études par correspondance
Réponse de le 14/06/2013 à 0:41 :
J'ai signe pour un contrat à mon embauche avec les avantages et les inconvénients alors je me battrai à chaque fois qu'on remettra en cause ce contrat.... pas trop dur à comprendre pour la grosse tête qui essayait de me faire la morale?
a écrit le 13/06/2013 à 0:37 :
Pas besoin d'automatiser les trains, les français ont déjà un cerveau automatises pour courber l'échine devant leur patron. Le privé à perdu ses avantages... Dommage, mais pourquoi les cheminots devraient en faire autant? Demain si on vous demande de travailler plus pour le même salaire vous ferez quoi... Ah oui rien, vous baisserez votre pantalon comme d'hab´. Prônez la libéralisation si vous voulez mais assumez en aussi les conséquences quand tout le monde sera payé au ic dans ce pays pour satisfaire Bruxelles et tous les actionnaires du cac40.
Réponse de le 13/06/2013 à 2:19 :
Le moyen âge c'est fini. Rien n'empêche un salarié de partir de son entreprise s' il n'est pas content. L'école est gratuite. Tout le monde peux créer sa propre société. Bienvenue au XXI siècle ou 2/3 de la population se fait sucrer son salaire pour payer les avantages des autres
Réponse de le 13/06/2013 à 13:20 :
Ha bon Margot ? Explique-moi ce que l'on te sucre pour payer mes soi-disant super avantages , tu est sur que c est la SNCF qui te sucre ton salaire , ou l état pour payer les chômeurs et tous les assistés etc
a écrit le 13/06/2013 à 0:13 :
Automatisons les trains.
a écrit le 12/06/2013 à 23:53 :
tous les français demandent la privatisation.
Réponse de le 13/06/2013 à 8:25 :
Vous pensez qu'avec la privatisation ca ira mieux? ??
Pfff bande de rageux !
Réponse de le 13/06/2013 à 8:32 :
Oui, nous aurons l'avantage d'avoir des gens intéressés par leurs boulots et non uniquement à des avantages, remontant à un autre temps, qui ont été justifiés par le passé, mais qui ne le sont plus.
a écrit le 12/06/2013 à 23:45 :
la SNCF c'est cher, l'amabilité du personnel est médiocre, c'est souvent pas très sécurisé, sans parler des retards a répétition, brefs a choisir en tant qu'usager je préférerais un service privé avec de la concurrence a ce système public.... désolé pour les gars qui mettent du charbon dans la locomotive....
Réponse de le 13/06/2013 à 7:57 :
oui c'est cher, quand je vois le prix d'un billet je préfère l'auto
Réponse de le 13/06/2013 à 23:13 :
L'amabilité du personnel j'ai jamais eu de problèmes, concernant le prix sachez que pour les TER et le RER parisien on paye que le tier de ce que ça coûte vraiment, si vous trouvez ça cher vous allez aimer quand ce sera privé et que les 2/3 restants seront plus subventionnés ...
a écrit le 12/06/2013 à 23:38 :
Et si les syndicats faisaient vraiment leur boulot et défendaient vraiment les travailleurs au lieu de tout refuser systématiquement et de lancer des grèves avant d'avoir négocié ?
a écrit le 12/06/2013 à 23:37 :
Il serait bon de ne pas confondre le personnel roulant de la sncf avec les autres employés .
La première catégorie est rentrée pistonnée, affiliée à un syndicat et prend en otage l'usager moyen .
Leur rémunérations sont scandaleusement élevés par rapport à la difficulté réel du travail : rien de comparable avec un conducteur poids lourd .
Réponse de le 13/06/2013 à 1:00 :
Ouai c'est ça retourne conduire ton camion et arrête de réfléchir ça te réussit pas on dirait
Réponse de le 13/06/2013 à 10:43 :
Tu peux me dire qui m'a pistonné?
Non, plus sérieusement, tu as les dates de ton One Man Show?! Tssss
a écrit le 12/06/2013 à 23:32 :
C'est malheureusement toujours les plus modestes qui trinqueront à cause de ces grèves.
Savent-ils seulement que certains travailleurs ont été virés dans le privé à cause de leur non service .?
a écrit le 12/06/2013 à 23:24 :
SNCF Entreprise Privée à Intérêt Commercial soit EPIC
c'est à dire rendre des services en gagnant de l'argent...

Retraite: le cheminot peut partir avant 60 ans oui mais avec une pension très faible donc 90% font du rab pour partir 1 à 3 ans plus tard.

Deficit: RFF oui SNCF non sinon le cheminot n'aurai pas de prime de bénéfice

"Roy" ci dessous indique que ses camarades ne savent même pas pourquoi ils font grêve
1 Rien ne prouve qu'il s'agit d'un cheminot sur internet je peux être Brad Pitt !
2 Si c'est un cheminot alors il a reçu une piqure sévère par la direction

Le but ce n'est pas de tirer le monde ouvrier par le bas, regardons au dessus pour essayer d'attrapper la branche.

L'évasion fiscale fait beaucoup de mal à la France, la solution à nos maux est plutot de ce coté, non ?
Réponse de le 12/06/2013 à 23:45 :
Oui, allons y franchement. La retraite, ce n'est QUE 20 milliards de déficits. Je propose de les augmenter de 30% histoire d'en garantir une belle à ceux quii vont suivre. Voire d'avancer l'age de départ à 45 ans ... Qu'en pensez-vous ?
a écrit le 12/06/2013 à 23:21 :
Bizarre ces grèves à répétition. On dirait qu'elles sont programmées : environ 2 fois par an ? Il m'avait semblé entendre que la SNCF avait fait beaucoup de bénéfices l'année dernière. J'ai dû rêver. Quels résultats ont vraiment ces grèves ? Faire suer tous les travailleurs ? Faire fuir les touristes ? Augmenter le prix des billets ?
Réponse de le 13/06/2013 à 8:01 :
Je dirais que c'est un 1er tour de piste, histoire de rouler des mécaniques. Compte tenu du contexte économique et social et des dossiers sensibles qui s'accumulent, certains déçus de Hollande veulent lui faire comprendre qu'ils en ont marre d'attendre sous la goulotte que cela tombe, et, en même temps, posent des marques pour la rentrée.
Eh oui, la rentrée sera chaude : sur Saint-Lazare un préavis de grève était affiché dès avril (!) sur le site de la CGT pour une grève tout début septembre. Motif ? la mise en place de nouveaux trains. Je n'ai vu aucun journaliste s'en émouvoir... Alors maintenant les retraites, la réforme des services de transport...
Trouver des motifs n'est pas difficile. Chaque corporation en France saura justifier ses réclamations pour se payer sur la "bête".
a écrit le 12/06/2013 à 23:18 :
On ne réglera rien dans ce pays tant qu'on ne s'attaquera pas au vrai problème : la représentativité des syndicats. C'est la condition indispensable pour faire des réformes . Les syndicats inflexibles comme FO ou CGT seront de facto minoritaires et devront s'asseoir à la table des négociations ou disparaître .
Il faut donc rendre le vote syndical obligatoire pour qu'ils négocient pour le privé et non au détriment du privé.
a écrit le 12/06/2013 à 22:21 :
Le débat part en live et on entend n'importe quoi! Les cheminots de l'Infra (dont je fais partie) ne vont pas être viré ni le secteur privatisé, on crée juste un GIU qui regroupera RFF et l'Infra (en gros le rail, ceux qui les entretiennent et les EIC). Regrouper la voie et la circu est complètement logique. Le nouveau pôle reste dans le giron SNCF et conserve son statut d'EPIC. Nombre de mes camarades ne savent même pas pourquoi ils font grève demain...
Réponse de le 13/06/2013 à 0:42 :
Et toi tu connais pas le rh77 on dirait, alors resté perche dans tes rêves du haut de ton poste d'aiguillage doré, Bruxelles s'occupe de tout
a écrit le 12/06/2013 à 21:53 :
La grève est un droit...
Réponse de le 12/06/2013 à 23:13 :
La grève est un droit.C'est exact et pour tout le monde, même pour les supermarchés ou les restaurateurs.Alors arrêté avec vos gréve qui empêche les travailleurs d'aller au boulot.
a écrit le 12/06/2013 à 21:02 :
Lorsque les français vont s?apercevoir comment certains se foutent de leurs g... et que les fonctionnaires font des manieres honteuses, la CGT va courir. Quant aux pépés de l'UMP qui font des manières pour aligner leur CSG, leurs "frais", on va les aider aussi à aller plus vite. Bande d'egoistes de mes deux.
a écrit le 12/06/2013 à 20:32 :
Moi je suis pour un statut de régime UNIQUE pour tous... après, ceux qui veulent un régime spécial ... se le financent par leur cotisations : en cas de déficits, qu'ils ajustent "LEURS" cotisations, ou "LEURS" retraites, sans qu'un seul centime ne soit prélevé sur la collectivité ou sur le régime général ...on verra alors s'il reste des régimes particuliers style intermittents du spectacle, fonctionnaires, aiguilleurs du ciel, sncf, etc !!! Régime séparé = financement séparé (sas subvntion, hein !!) ...vous verrez que dans ces conditions, ils se battont tous pour intégrer le régime général !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 20:57 :
j'aimerais savoir où avez vous lu, ou vu que vous payiez la retraite des régimes spéciaux ? En fait les gens ne font qu'attaquer mais ne se justifient pas... Moi je ne parle pas des contrôleurs aériens, des dockers, des pilotes de l'armée qui ont sûrement une bonne raison d'avoir certains avantages. Il y a dans ce pays un tas d'emplois que l'on dit privilégié alors pourquoi ne pas tenter votre chance au lieu de faire passer sur les autres la vie miséreuse que vous avez sûrement (vous voyez je vous juge alors que je ne vous connais pas exactement comme vous le faites avec ceux que vous citez)
Réponse de le 12/06/2013 à 22:54 :
Et oui les régimes spéciaux coûtent bonbon à la collectivité: tous les français payent les avantages des salaries et retraités de la SNCF, RATP et EDF.

Ces salaries ne doivent pas être privilégiés qui vivent sur le dos des autres.

Enfin il faudrait interdit à ces salaries le droit de grève car ce sont des teneurs d'otages, ni plus, ni moins.
a écrit le 12/06/2013 à 20:16 :
Bonjour, il faut savoir qu'il y a 10 ans lors de la séparation de la SNCF et le réseau ferré de France, toute la dette avait été transféré au RFF.... Donc en 10 ans la SNCF à fait une nouvelle dette de 40 Miliards... Bon pour faire simple, la SNCF se remet au travail, ensuite il paie seul leur régime spéciaux, qu'ilsu partent plus tôt cela n'est pas grave, si s'est eux qui cotisée avec leur argent..... Ensuite le calcule des retraites sur les 10 dernière année n'est que justice.... Il pourrons remercier les socialistes au prochaine élection....
Réponse de le 12/06/2013 à 20:54 :
Retraite à 50/52/55 balais, 3 milliards + bonus de compensations et ca fait des manières... Qui les paye ces retraites ? Le nombre de "cheminots" actifs en face de leurs retraités ? ?
Réponse de le 12/06/2013 à 21:19 :
La SNCF a triplé son bénéfice en 2012, et réduit sa dette de presque un milliard d?euros.
La SNCF aura engrangé 383 millions d?euros de bénéfices en 2012, pour un chiffre d?affaires de 33,8 milliards.
sa dette s?élève désormais à 7,3 milliards d?euros.
Je ne sait pas ou vous avez trouvez les 40 milliards ?
a écrit le 12/06/2013 à 20:06 :
Ce serai bien pour que cela soit équitable , vous vous savez que je suis un conducteur de la SNCF . Que vous indiquez aussi votre statut, c est facile de critiquer des travailleur car je suis un travailleur que cela ne vous plaise et qui participe au développement de la France
Réponse de le 12/06/2013 à 20:19 :
Bonjour, mais pas de problème mais travaille jusqu'a 67 ans comme les français....
Réponse de le 12/06/2013 à 20:37 :
Conduire un train jusque 67 ans ??? si vous les enviez tant que cela devenez donc conducteur de train si toutefois vous passez l'épreuve des tests pour faire ce métier. C'est tellement facile de de placer en victime quand on subit sans réagir et ça une majorité de Français sait faire mais trouve tout à fait normal que les banques et les actionnaires fassent la pluie et le beau temps... arrêtez de chialer et remuez vous, vous aurez une vie meilleure.
Réponse de le 12/06/2013 à 20:51 :
Bonne question ça tient.. parlons des retraites...
Pour info, et sur des source vérifiables (info-retraite.fr) :
Un salarié au régime général cotise à 6,75% du salaire (et le patron cotise à 10%) = 16,75%
Un salarié SNCF cotise à 7,85% du salaire (et le patron cotise à 33,70%)= 41,55%
Un cheminot cotise donc 25% de plus qu'un salarié au régime générale... tient tient on le retrouve peut être la l'ecart d'année... ok pour travailler plus longtemps mais avec les memes cotisations ;)
Réponse de le 12/06/2013 à 20:58 :
Impossible, on aime travailler. On est de la mentalité d'avant, tiu sais, pas celle des gratteuses et faux travailleurs ? D'ailleurs, il me semble que les meilleurs "cheminots" de France sont les lignes automatiques. Arrête ton char, Ben-Hur, t'as pas honte ?
Réponse de le 12/06/2013 à 22:05 :
Tu aime travailler et bien travail !!! c est bien c est bon pour la santé.
Et pas de ligne automatique a la SNCF !
Réponse de le 13/06/2013 à 14:37 :
il y a 150000 cotisants au régime de retraite SNCF pour 280000 retraites... l?État a versé 4 milliards d euros en 2012 au régime de retraite SNCF pour combler les deficites du régime.
a écrit le 12/06/2013 à 18:38 :
"...ils sont moins enclins à la négociation"
Vous voulez rire là ?
Vous avez déjà vu des "syndicats" français enclins à autres choses que leurs propres avantages ? Les autres syndicats européens sont d'un autre régistre qualitatif je vous signale... Mais peut-être ne faut-il pas le dire ? :-)))
a écrit le 12/06/2013 à 17:59 :
en France c est toujours la meme histoire,les agents publics et autres statuts descendent dans la rue avant la remise de rapports et réformes pouvant potentiellement remettre en cause leurs avantages.
Ce moyen de pression est tres dissuasif etant donné le pouvoir de nuisance des cheminots controleurs aeriens profs et autres.
Tous les gouvernements se sont couchés , et le contribuable paye encore et toujours .
Réponse de le 12/06/2013 à 18:40 :
c'est facile de faire la grève quand on a un emploi à vie, essayez de faire ça dans le privé.
Réponse de le 12/06/2013 à 19:50 :
L?exercice du droit de grève dans le secteur privé
Cesser le travail pour défendre des revendications professionnelles est un droit constitutionnel reconnu. Tant qu?il est exercé dans des conditions normales sans violence, ni séquestration, ni dégradations de matériel, et qu?il n?empêche pas les salariés non grévistes de travailler, ce droit de grève ne peut justifier ni sanction, ni licenciement.

Réponse de le 12/06/2013 à 21:09 :
@zorro: ça c'est la théorie générale mais la réalité uniquement chez les fonctionnaires! Un peu comme liberté, égalité, fraternité...pour amuser la galerie exclusivement.
Réponse de le 12/06/2013 à 21:32 :
C'est bien continuaient à baisser la tète alors !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 21:54 :
C'est bien pour cela que la sncf a de tels avantages. Sans syndicats, ils gagneraient moins.
Réponse de le 12/06/2013 à 22:11 :
Arrêtez avec nos soi-disant avantages, et nos salaires mirobolants .
Il ne faut pas croire tout ce qui passe à la TV
a écrit le 12/06/2013 à 17:40 :
C'est sûr pour avoir testé la concurrence entre le Lyria et la SNCF pour aller en Suisse, ils ont des raisons d'êtres inquiets.
Réponse de le 12/06/2013 à 18:01 :
Lyria Actionnaires 74 % SNCF, 26 % CFF et conducteur SNCF Bien a vous ;)
Réponse de le 12/06/2013 à 18:02 :
Pour avoir testé à maintes fois la DB et SNCF il n'y a pas photos.. nous sommes vraiment à la traine les nôtres peuvent aller prendre des leçons de l'autre côté du Rhin
Réponse de le 12/06/2013 à 19:05 :
Il n y a pas que sur cela que nous devions prendre des leçons des allemands , mais bon cela et un autre débat
J ai pris aussi la DB plusieurs fois trouve pas mieux ou pire que la SNCF , j ai eu des trains a l heure et aussi des trains en retard
Tu peut dire ce que tu trouve de mieux ??
Réponse de le 12/06/2013 à 20:50 :
ah oui la DB avec des ICE qui ont un taux d'incident bien supérieur aux TGV Français. Privatisons et supprimons les avantages sociaux aux familles, aux abonnés. On verra bien comment ils réagiront quand ils payeront 300% de plus leur billet de train pour aller bosser et que les lignes les moins rentables seront fermées... Sans parler de la sécurité.
a écrit le 12/06/2013 à 17:39 :
Je suis cheminot et je ne comprends pas ce mouvement. La réunification de RFF et de la SNCF était demandé par tous, le statut n'est pas menacé et l'optimisation des moyens et des hommes est indispensable si l'on veut aborder l'arrivée de la concurrence sur le trafic voyageur mieux que pour le fret. 2019 c'est demain, et la concurrence allemande ou italienne est performante. Se mettre à dos les clients pour une réforme somme toute indispensable est stupide et contre productif, ils s'en rappelleront lorsqu'ils auront le choix, rappelez vous la SNCM...
Réponse de le 12/06/2013 à 18:04 :
le statut n'est pas menacé ! Ha oui et le rh007 alors ?
Réponse de le 12/06/2013 à 18:24 :
oui, n'ayez crainte, on s'en souviendra.
Réponse de le 12/06/2013 à 21:08 :
On s'en souviendra ??? comme si vous aviez ce pouvoir...Il n'y a pas moins de personnes dans les trains après les grèves au contraire le trafic progresse chaque année et la crise du pétrole fait venir encore plus de monde dans les transports en commun . Moi ça me fait C... cette grève mais j'ai des amis et on s'est organisé en co-voiturage. c'est l'affaire de 2 jours. Moi je suis client aussi et je les soutiens parce que dans ce pays ce sont encore les seuls qui osent agissent alors je dis Bravo les cheminots même si demain ce sera galère pour aller bosser.
Réponse de le 12/06/2013 à 21:26 :
Enfin un qui a compris merci ;) oui c est vrais que cela me bouf de voir en France toutes les entreprise qui ferme et que personne ne fait rien !!!
a écrit le 12/06/2013 à 17:36 :
N'importe quoi cet article !
La principale raison de la grève de demain c'est la sortie des 50 000 agent de l'Infra de l'EPIC SNCF.

Et ça se dit journaliste ...
Réponse de le 12/06/2013 à 17:53 :
"la sortie des 50 000 agent de l'Infra de l'EPIC SNC" = pauvres petits
Réponse de le 12/06/2013 à 19:07 :
C'est quoi ces âneries, ils ne sont pas sortis de l'Infra mais intégrés au GIU lui même au statut d'EPIC qui restera SNCF! Rassembler la voie et la circu est complètement logique dans le principe.
Réponse de le 13/06/2013 à 20:14 :
Renseignez-vous avant de dire n'importe quoi ! Il y aura d'un côté le GIU (DCF, Infra, RFF) et de l'autre le transporteur (SNCF). Ces 2 structures seront contrôlées par un troisième EPIC et le tout constituera le Pôle Public Ferroviaire. Les agents de l'Infra seront bel et bien sortis de la SNCF.
a écrit le 12/06/2013 à 17:22 :
Ne vous faites pas trop d'illusion, pour modifier quelque chose à la SNCF il faudrait une Margaret Thatcher, François Hollande ne s'attaquera pas à son électorat, cela va accoucher d'une prétendue réforme qui ne changera rien et le gouvernement se débrouillera pour reculer la date de l'entrée de la concurrence.
a écrit le 12/06/2013 à 17:19 :
J'ai des avantages lesquels ?

Le train gratuit pour les vacances oui bof cela me fait une économie de 300 à 500 ? par an j'ai trop de chance.
J'aurai préféré une voiture de fonction avec la carte carburant q un ami du privé à la chance d'avoir la retraite à 60 ans comme tout le monde et oui ! Jeune conducteur il n'y a plus les 5 ans de bonification que les anciens ont .
Il y en a qui dise la dette de la SNCF (la SNCF va verser près de 209 millions d'euros de dividende à l'État au titre de l'année 2012, soit environ 5 % de plus que le précédent record atteint l'an passé, selon un arrêté publié samedi au Journal officiel. )
Et la dette comme vous dites vous ne savez même pas d'où elle vient, c'est facile l'état commande à la SNCF de construire de belle ligne TGV et ne donne pas l'argent pour le faire .
j ai pas d heure fixe de travail de nuit de jour pas d heure fixe de repas , je travail les weekend et jours fériés , je ne dore pas toutes les nuits chez moi mais dans un foyer .
Alors avant de dire des conneries plus grosse que vous balayez devant votre porte .
Réponse de le 12/06/2013 à 17:34 :
j aime!!!!
Réponse de le 12/06/2013 à 17:37 :
On ne va pas vous plaindre non plus... Si c'est si difficile, quittez ce bagne ! Personne ne vous oblige à travailler pour la SNCF. Vivement la concurrence !
Réponse de le 12/06/2013 à 17:41 :
Privatisons la SNCF comme France Télécom jadis. Au boulot, les nantis!
Réponse de le 12/06/2013 à 17:46 :
Houlaaa zorro, il est temps que tu changes d'emploi..
Réponse de le 12/06/2013 à 17:56 :
faux : C ' est RFF qui paie et gère l' infrastructure.
vrai : c' est aussi les français qui bossent après 60 ans qui paient les retraites des cheminots qui sont partis presque 10 ans avant eux pour combler le trou énorme des pensions accordées aux profiteurs de ce régime.
et si vous croyez que tous les salariés ont des voitures de fonctions avec essence gratuite c' est que vous devriez sortir de votre ghetto de privilégiés.
Réponse de le 12/06/2013 à 18:50 :
Je n'ai jamais dit que c'était difficile et le vôtre . Mais je ne vole pas mon salaire, moi au moins je bosse je ne vis pas au croché de la société comme certain ici je en suis sur ! et je paye mes impôts.
Avant la SNCF j'étais aussi dans le privé (délocalisation et fermeture)et je peux vous dire que j'avais beaucoup plus d'avantage alors arrêté tous de pleurer sur votre triste sort vous vous trompez d'ennemi
La France part en Susette et faute à qui à la SNCF ou a toutes ces boîtes du privé et ces actionnaires qui ce gave avant de la fermer ou de partir à l'étranger, et je sais de quoi je parle nous avons subi ma femme et moi cela.
RFF c est fini et avant RFF c était la SNCF . l état a crée RFF a l époque justement pour prendre sa dette qui devait a la SNCF pour les lignes TGV
Régime spéciaux ! a vous lire il n y a que la SNCF qui a un régime spécial . les ministres, députes, sénateur , polices , militaires , marin, clerc de notaire, salariés de l'opéra de Paris, exploitants et salariés agricole, artisans et commerçants , Banque de France ETC
Non tous les salaries n on pas de voiture de fonction et l essence gratuite , mais des tarifs sur le train ou la moitié payer par la boite , des ticket repas , chèques vacance , mutuelle prix en charge par moitié
Et pour le trou de vos caisses de retraite combien donne l état (pris aussi dans mes impôts)
Bien a vous !
Réponse de le 12/06/2013 à 19:39 :
j aime!!!!
Réponse de le 12/06/2013 à 21:12 :
" j ai pas d heure fixe de travail de nuit de jour pas d heure fixe de repas , je travail les weekend et jours fériés , je ne dore pas toutes les nuits chez moi mais dans un foyer"

=> ZORRO, vous pouvez toujours démissionner si les conditions de travail sont si difficiles... d'ailleurs je n'ai jamais entendu parler de démission à la SNCF (ni à la RATP)
Réponse de le 12/06/2013 à 22:02 :
Et oui nous avons a des conditions de travail difficile (je parle pour les conducteurs) c est pour cela que nous partons plus tôt a la retraite.
Maintenant il est vrais que pour les chefs ou dans les bureaux le départ a la retraite plus tôt que dans le privé n ai pas justifié
Démissionner après un an d école pour être conducteur , pas possible je doit déjà 5 ans a la SNCF pour ma formation









a écrit le 12/06/2013 à 16:26 :
C'est toujours le mêmes nantis qui défendent leurs acquis. on dirait la noblesse en 1789. Les fonctionnaires français écrasent les pauvres pour pouvoir garder leur avantages. J'ai l'espoir qu'un jour il y aura une révolution et que les gens arrêtent e prendre le train .... comme ça quand la SNCF fera faillite, ils leur restera que yeux pour pleurer....
Réponse de le 12/06/2013 à 17:16 :
merci aux actifs qui cotisent pour ma retraite
Réponse de le 12/06/2013 à 17:28 :
A mon avis vous vous trompez de cible . Pendant que les petits travailleurs ce bouf entre eux
Plus haut au gouvernement ils rigolent , les riches de plus en plus riche et les travailleurs de moins en moins d argent et de plus en plus de chômage !
Réponse de le 12/06/2013 à 17:35 :
de rien l ancien mais vu la tournure de la situation je sais pas si quelqun cotisera pour la mienne!!!!!
Réponse de le 12/06/2013 à 21:12 :
Ah oui Alex pour faire une révolution il faudrait encore que les Français en aient le courage... Pour le moment et depuis des années ils subissent et courbent le dos alors ils n'ont pas fini de déguster les "pauvres" Subissez moi je dis Bravo à ceux qui ont encore le courage de se battre. Les congés payés, la sécu sont aussi des avantages que demain vous pourriez voir disparaître mais on sait aussi que vous laisserez les autres se battre pour vous...
Réponse de le 13/06/2013 à 2:13 :
Quand la France aura réussie a faire dégager tous les riches, plus personne ne sera en mesure de payer tes avantages damphi. Qui voudrait travailler 24/24 et 7/7 pour restituer le fruit de son travail a une communauté endormie? Les quelques patrons courageux qu'il nous reste créer de l'emploi! Sans eux y a pas d'économie.
Réponse de le 13/06/2013 à 9:01 :
@ Margot . T'as raison continue de courber l'échine et vis ta petite vie . En attendant y a des gens qui ont le courage de s'opposer . la communauté endormie parfois se lève à 2h du matin pendant que toi tu dors... Tu connais si bien les "nantis" cheminots et toi c'est quoi ton CV ?
Réponse de le 13/06/2013 à 13:22 :
Moi aussi je connais de gens qui travaillent de 23h a 6H du matin pour un salaire un peut supérieur au SMIC..Si vous trouvez trouvez trop dur le boulot a la SNCF, allez faire le boulot d?éboueur, travailler a la chaine d'un constructeur auto. Arrêtez de faire vos calimeros, votre métier n'est pas très complique, il y en a des dizaines bq plus dur comme travail. Moi je trouverai votre boulot pénible, le jour ou je verrai de milliers de cheminots démissionner pour aller dans le privé, en attendant vous etes de gros fainéants..Et le jour ou une autre compagnie ferroviaire viendra en France, je serai le premier a prendre leur tains même s ils sont les plus chers.. rien que pour faire en sorte que vous tombiez....
Réponse de le 13/06/2013 à 13:44 :
J'aime bien ici, vous gueulez tous et vous êtes même pas capable de dire votre job, vous avez honte . Il ne faut pas oublier que pour être conducteur de train il faut des bagages :)
J'ai travaillé à l'école moi pour en être arrive là, alors maintenant il ne faut pas être jaloux de ce que j'ai . Alex tu dis fainéants tu fait quoi toi comme taf ? tu dit je connais des gens qui travail de 23h00 a 6h00 oui et alors ? c est pas toi ! tu te lève a 2h00 du mat toi ?
Réponse de le 13/06/2013 à 13:58 :
Si si, je fais des astreintes régulièrement de nuit en informatique.. mais j'ai par le passe travaille dans un fabrique de parfums en équipe de nuit (2ans), j'ai travaille a la chaine chez Renault de nuit (9mois)...J'ai encore de amis qui travaillent dans ces sociétés en équipe de nuit et qui se plaignant pas autant que les personnes de la SNCF et qui font un travail bq plus dur que les cheminots de la SNCF.
Réponse de le 13/06/2013 à 14:04 :
@zorro, moi je me reveille 1 semaine sur deux à 4 heures du matin pour aller travailler à la chaine et finir à 13h00.. et moi mon salaire est le SMIC et je n'ai pas de CE, ni de billets gratuits pour moi et ma famille de train quasi illimités. Moi quand je prends le TGV je ne paye pas 8euros le billet de 1er classe..
Réponse de le 13/06/2013 à 23:18 :
Alex et Lilou, je ne peux rien pour vous ! peut-être poursuivre un peu vos études non..
Maintenant il ne faut pas être jaloux chacun a ce qu'il mérite !!
a écrit le 12/06/2013 à 16:03 :
Ils ne se rendent même pas compte des avantages qu'ils ont sur les autres. Ou alors ils s'en foutent et ne pensent qu'à leur gueule tout en nous barratinant qu'il s'agit de protéger le service, quelle hypocrisie. En tous cas, je serais assez intelligent pour ne pas insulter ni ennuyer celui qui pilotera son train demain car lui fait son travail. Mais les autres qui feront grève ne méritent aucune cincidération.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:41 :
cigale tu peut me dire les avantages que j ai stp ! je ne vois pas trop ?
Réponse de le 13/06/2013 à 10:13 :
Si tu n'as pas l?honnêteté intellectuelle de reconnaitre les avantages que tu as Zéro, faut aller faire un tour dans le privé
Réponse de le 13/06/2013 à 14:18 :
zorro, combien de jours de repos entre chaque journée de travail? combien d'heures de travail par jour, combien de primes? Quels avantages du CE....et l'emploi à vie (pas trop dur la crise depuis 2008?) pas le stress de se faire virer....on continue?
a écrit le 12/06/2013 à 16:00 :
faut vendre la SNCF.
On a pas besoin de cette entreprise.
Qu'ils se montent une SCOP les salariés et qu'ils se paient eux-meme leur revenus avec leur travail plutot que de se payer sur les billets de trains puis sur nos impots à la fois leur réménurations et leur retraites.
a écrit le 12/06/2013 à 15:51 :
Ils ont couillonné Sarko qui a signé avec eux un accord sur les retraites très avantageux pour eux. Je pense qu'ils auront beaucoup plus de mal à avoir Hollande, n'en déplaise aux sarkolatres et hollandophobes primaires. C'est de tradition que ce genre de réforme a plus de chances de passer sous un gvt de gauche.
Il serait temps que tout le monde soit logé à la même enseigne
Réponse de le 12/06/2013 à 16:19 :
Vous trouvez qu'en 2003 et 2008 il y avait un gouvernement de gauche ?! Ou 2e degré ?
Réponse de le 12/06/2013 à 16:28 :
Et bien j'attends de voir si Hollande aura plus de courage que ses prédécesseurs du PS qui ont tous évité d'avoir à faire les réformes courageuses, n'en déplaise aux hollandolâtres et aux sarkophobes primaires. Hollande a une opportunité unique compte tenu de la crises qui ouvre enfin les yeux sur les avantages exorbitants des privilégiés de tous poils (EDF-GDF, SNCF, RATP, contrôleurs aériens, parlementaires et fonction publique d'une manière générale). Seule droite, et plus particulièrement Sarkozy-Fillon, de manière insuffisante mais tout de même, a fait des réformes (retraites, justice, santé, etc.. Personne ne s'est attaqué à l'Eructation nationale, bouffie de graisse, gérée par les syndicats de gauche (c'est dire!) qui ont intérêt à ce que rien ne bouge, d'autant plus que la France s'enfonce dans le médiocre du point de vue des résultats. Le ministre n'est là que pour faire le beau et donner la pa-patte puisque quoiqu'il fasse, il y aura des grèves, donc silence ! Il est urgent de ne rien réformer et surtout ne pas froisser FSU, SUD, CGT et FO.
a écrit le 12/06/2013 à 15:19 :
Puisque la SNCF nous invite à différer notre voyage, journée de travail surtout, moi j'invite le personnel SNCF à venir faire un petit stage dans le privé : on se marre, ils n'en ont pas idée.
SUPPRESSIONS DE POSTE - JUSQU'A 30% - MENACES : SI PAS CONTENTS : LA PORTE - LES RETRAITES - PERSONNEL DEBORDé ET A BOUT DE NERFS. ETC ETC...
MARRE QUE CE SOIT TOUJOURS ET ENCORE LES SALARIES DU PRIVE QUI SE RETROUVENT DANS LA LIGNE DE MIRE DE L'ETAT QUELQU'IL SOIT. LES ASSISTES PROFESSIONNELS EN ONT TOUJOURS AUTANT, LES RICHES AUSSI . NOUS NE VOUDRIONS PAS ETRE LES SEULS PIGEONS DANS CETTE SCANDALEUSE HISTOIRE DE "CRISE"- QUAND JE VOIS LE MATIN ET LE SOIR - TROIS EMPLOYES SCNF MAINS DANS LES POCHES A RIGOLER SUR LE QUAI DE LA GARE DE DUNKERQUE POUR NE PAS LA CITER, JE NE LES TROUVE PAS TRES TRES DEBORDES...
a écrit le 12/06/2013 à 15:05 :
inutile de faire souffrir plus ceux qui tirent le diable par la queue pour se rendre aux travail..... trop de misère vous creuse votre trou ne soyez pas surpris d etre agresses voir detestes les limites sont depasses l opinion public en a marre
a écrit le 12/06/2013 à 14:56 :
Les temps ont changé, on ne peut plus se permettre les largesses du passé aussi bien ici à la SNCF qu'à EDF, où les situations concernant la durée du travail, les retraites et les avantages annexes ne sont plus admis par l'opinion publique. On demande beaucoup d'efforts aux français, et il n'y a aucune raison pour que certaines entités publiques soient hyper protégées et hyper favorisées aux dépens des autres.
a écrit le 12/06/2013 à 14:54 :
combien nous coute tout ses natis ....en perte de recette . ..en perte de tva sur titre de transport gratuit tout comme les agents EDF sur tarif preferentiel ...en periode de sacrifice pour une categorie de FRANCAIS ....LA FIN DES TRAITEMENT SPECIAUX S IMPOSE afin retrouver un equilibre pour remotiver tout les FRANCAIS
Réponse de le 12/06/2013 à 19:56 :
OK mais il n y pas que la SNCF. Régime spéciaux
les ministres, députes, sénateur , polices , militaires , marin, clerc de notaire, salariés de l'opéra de Paris, exploitants et salariés agricole, artisans et commerçants , Banque de France ETC
a écrit le 12/06/2013 à 14:52 :
MAIS C'EST AINSI DANS TOUTES LES ENTREPRISES. JAMAIS DROLE DE PERDRE DES AVANTAGES ACQUIS DEPUIS LONGTEMPS. MAIS PUISQUE LA SNCF INVITE A DIFFERER NOTRE VOYAGE (TRAVAIL EN L'OCCURRENCE), MOI J'INVITE LE PERSONNEL SNCF D'ALLER FAIRE UN PETIT STAGE DANS LE PRIVé POUR VOIR SI ON SE MARRE!!!!!!!ON NOUS A MIS DEVANT LE FAIT ACCOMPLI : SALAIRES GRIGNOTES -RETRAITES A PLUS D'AGE - SUPPRESSIONS DE POSTES - PERSONNEL DEBORDé ET A BOUT DE NERFS : ET SI ON N'EST PAS CONTENT, ON PEUT DEMISSIONNER SANS AUCUN PROBLEME. AUCUN BOULOT N'EST FACILE, SAUF MINISTRES, OU DEPUTES, MAIS IL FAUT DES BONS COPAINS. A l'HEURE OU LES GENS QUI BOSSENT SONT TONDUS DE TOUTE PART, QUE LES ASSISTéS PROFESSIONNELS EN ONT TOUJOURS AUTANT, POURQUOI LES SALARIES DU PRIVE DEVRAIENT TOUJOURS ETRE LES SEULS DANS LA CIBLE? OU DESCENDONS TOUS DANS LA RUE, UNE BONNE FOIS POUR TOUTE.
a écrit le 12/06/2013 à 14:48 :
Incroyable ! On va encore galérer pour rentrer chez soi ou pour aller bosser ? Qu'on vire tous les grévistes ! puisqu'ils préfèrent la grève à la négociation.
Les pratiques des Filoche et compagnie consistent à faire de la dette, et à réclamer que les riches paient : ont-ils seulement vu que le monde a évolué depuis Tintin au Congo ? Les "riches" sont la Chine, l'Inde et tous les autres, qui bossent hélas pour beaucoup moins cher que nous. Adaptons nous sans creuser plus la dette, quitte à virer ces mecs en ex-Urss, avec Gerard ... Ce sont des profiteurs, tueurs d'espoir pour les jeunes.
Réponse de le 12/06/2013 à 15:33 :
40 milliards de dette pour le système ferovière. Ils veulent conserver leurs avantages (je les comprends, c'est humain) alors ils doivent aussi les payer. Qu'ils conservent leurs primes mais en contrepartie, on augmente leurs cotisations pour éponger ces 40 milliards.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:54 :
Ce n'est pas la Sncf qui a 40 milliards de dettes, c'est l'état, c'est bien beau de faire construire des km de ligne TGV pour que vous les travailleurs du privé partent en vacances après il faut les payer ,ce dont l'État n'a pas fait
Réponse de le 13/06/2013 à 0:44 :
Sauf que le tout TGV c'est une stratégie made in SNCF sinon cela fait longtemps que l'ouverture à la concurrence aurait déjà été faite. Et puis les 40 milliards en plus depuis 5 ans ce ne sont pas seulement des dettes dues aux infrastructures.
a écrit le 12/06/2013 à 14:43 :
je voulais en rajouter une,mais tout est dit et j'approuve.
a écrit le 12/06/2013 à 14:36 :
j'espere qu un concurent comme free arrivera sur le marche du rail.
Le train est vraiment trop cher. Je ne vois pas pourquoi ce metier du rail aurait des conditions differentes du droit du travail standard de tout le monde.
Réponse de le 12/06/2013 à 21:01 :
faites le calcul avec votre voiture par rapport au train (pas seulement l'essence et le péage) et on en reparle après.
Réponse de le 13/06/2013 à 8:04 :
oui, et le prix d'un billet est trop élevé, normal il faut assurer le bien être des cheminots
a écrit le 12/06/2013 à 14:36 :
Vivement que ces réformes soient appliquées !
Vu la manière dont les usagés sont traités, ce ne sera que bénéfique...
a écrit le 12/06/2013 à 14:33 :
Nonobstant cette socièté qui n'a de service public que son nom, il faut reconnaitre que le seul mot d'ordre de son syndicat majoritaire est tout sauf "SOLIDAIRES" . On préserve les acquis quitte à augmenter l'endettement général.
a écrit le 12/06/2013 à 14:32 :
travail garanti à vie , retraite à 50 ans, primes diverses , TGV gratuit à vie , 35 h 00 ,on comprend qu'il se mettent en grêve c'est insuportable une telle pression
que Hollande et ses ministres les supportent cat ils souffrent par rapport aux salariés du privé et des 5 millions de sans emplois
c'est vria que le privé lui garde ses avantages : chomage , précarité, retraite à 67 ans ....
Réponse de le 12/06/2013 à 20:50 :
ça m'étonnerait que le temps de travail hebdo d'un conducteur de TGV soit de 35 h (ou alors, on comptabilise les heures de pause !!!)
Réponse de le 13/06/2013 à 8:05 :
Tous les conducteurs ont des préparations courantes à effectuer avant départ et attendent aux feux rouge et pour raisons diverses (dur métier )donc non ce n'est pas 35 h de conduite
a écrit le 12/06/2013 à 14:22 :
pour la retraite : ben oui c'est dur à accepter mais tous les salariés doivent être logés à la même enseigne, privé, public, sncf, EDF,etc...
pour l'ouverture à la concurrence : voyons ce qu'il se passe chez Air France depuis 15 ans, chez les opérateurs mobiles depuis 1 an (baisse des salaires, externalisation de certains services en pologne ou au maroc, dégradation évidente des conditons de travail, licenciements,...). C'est sur ce pb là qu'il ne faut rien lâcher.
Réponse de le 12/06/2013 à 14:37 :
Oui, surtout que les grandes enseignes en reviennent beaucoup de l'externalisation... et oui, moins chère = souvent de piètre qualité.
a écrit le 12/06/2013 à 14:16 :
en même temps, on se doutait que les cheminots faisaient grève surtout pour protéger leurs avantages, digne du siècle passé !
a écrit le 12/06/2013 à 13:54 :
les pauvres, ils n'aurons plus droit à la prime "charbon"...
Réponse de le 12/06/2013 à 14:17 :
Qui n'existe plus depuis 1972... mais bon c'est un hoax usuel :)
Réponse de le 12/06/2013 à 15:07 :
Aller au charbon, pour eux, ça n'a réellement jamais existé ou si peu ! Et cela n'est pas un hoax...
Réponse de le 12/06/2013 à 17:42 :
Elle a tout simplement une autre denomination... trop facile ..
Réponse de le 13/06/2013 à 11:37 :
Non mais sérieux, trouvez moi une seule feuille de paye sur les 3 derniers mois où il y a une prime charbon, ou une prime qui ressemblerait à une prime charbon. Je demande à voir car moi sur ma FDP il n'y a rien de cela. Dites le moi vite que j'aille réclamé mon dut alors!

Non mais arrêtez de croire à toutes les inepties, ou sinon croyez toujours au père noël...
a écrit le 12/06/2013 à 13:44 :
Cela confirme ce que je pense de cette caste : ils ne roulent que pour eux-même. La soit-disant défense du service public n'est que la défense de leurs avantages d'un autre temps. Fort de leur pouvoir de nuisance, ils osent tout et les gouvernements laissent faire. Cassez leur statut et virez les tous s'ils ne sont pas capables de concession pour le bien de TOUS.
Réponse de le 12/06/2013 à 14:05 :
c'est dit un peu brutalement, mais la vérité c'est que nous en sommes tous là!... Nous souhaitons garder nos avantages, mais certains sont réellement de trop, comme voyage gratuit des parents voire grands parents. Avant de taxer une personne seule avec 1400 euros par mois ou d'accabler les personnes agées j'aimerais que le gouvernement donne l'exemple pour quand la suppression du cumul des mandats? ETC... Il y a tant à dire
Réponse de le 12/06/2013 à 14:06 :
Mais c'est valable pour tous les syndicats d'entreprise vote remarque
Réponse de le 12/06/2013 à 15:30 :
En effet Kimaud, une certaine génération souhaite garder ses avantages à tous prix au détriment de ses enfants. J'avais remarqué. Dans toutes les catégories sociaux professionnelles, même dans la fonction publique, les nouveaux entrants ne sont pas aussi gâtés que les anciens.
a écrit le 12/06/2013 à 13:44 :
Si la droite avait annonce ce que le gouvernement prepare, le cortege des cheminots serait conduit par les dirigeants du PS . Comme pour la reforme des retraites de fillon et Sarkozy. MM Hollande Ayrault et Desir, Mmes Royal et Aubry seront ils et elles presents dans la manif ? Suspense....
Réponse de le 12/06/2013 à 14:49 :
Vous parlez de la réforme des retraites qu'il faut déjà refaire ?
Réponse de le 12/06/2013 à 15:17 :
Sarko. avec sa réforme avait fait un pas en avant, c'est mieux que l'immobilisme et la procrastination. Souvenez-vous des difficultés de cette réforme dénoncée à grands " coups de gueule" à l'assemblée et ailleurs par les Ayrault, Hollande et toute la clique des redresseurs de tors... Il est temps d'aller au bout du processus de réforme, que ceux qui la refusaient, à cor et à cris, s'y attellent...
a écrit le 12/06/2013 à 13:39 :
La position des syndicats SNCF Sud en tete est une honte. Un systeme devoye au profit d'une petite poignee de personnes sans scupule. Cela ne retire rien au qualite de cette entreprise et a la majorite d'agents qui fait son boulot correctement.
a écrit le 12/06/2013 à 13:38 :
Grande découverte que les personnels de la SNCF se mettent en grève pour de bêtes histoires d'avantages acquis. Comme les contrôleurs aériens d'ailleurs puisqu'il y a concomittance de manifestation d'humeur. Bref, à quand la suppression du droit de grève pour les personnels de l'Etat, comme les militaires y sont soumis?
a écrit le 12/06/2013 à 13:34 :
Nous sommes toujours face au même problème. Devoir se mettre au travail et arrêter de tirer au flanc. On les connait les augmentations avant le départ en retraite qui permet d'avoir un calcul plus intéressant. Il y a un serieux problème dans toutes les infrastructures public, fonctionnaire et j'en passe. Trop d'avantage, 'C.E trop puissant, syndicat pratiquant la grève à outrance bref toutes ces choses qui font que les gens ne sont plus vraiment impliqué dans leur travail. Il se passera la même chose qu'avec l'arrivé de Free dans le mobile mais cette fois ci avec le train. Les gens n'oublieront pas les jour de grève injustifié qui on planté leur emplois, des passage de displôme...
Réponse de le 12/06/2013 à 13:46 :
Et vous , vous faites quoi ? Ca me sera plus facile pour discréditer votre activité en racontant n'importe quoi !
Réponse de le 12/06/2013 à 14:01 :
Laisses tomber, les employés du secteur public ont largement contribué à vider les caisses de l'état pour un service souvent pénible et de prix pas vraiment concurrentiels...il faut arrêter avec ce gaspillage.
ALLEZ TRAVAILLER
Réponse de le 12/06/2013 à 14:20 :
Vivement Free Rail ...
Réponse de le 12/06/2013 à 14:44 :
certainement .............. le pire est que le contribuable subventionnent le pouvoir de nuisance de ces saboteurs le proces de ceux ci tarde .... peut etre un cadeau de madame la ministre tout comme au CE E.D.F.comment etre etonner que nos gouvernants soit si peu respectes......
a écrit le 12/06/2013 à 13:26 :
"Les cheminots craignent que l'évolution du ferroviaire français et de la SNCF ne conduise à la perte de leurs avantages." ... Ben oui, ne plus être en situation de monopole, c'est ne plus pouvoir prendre en otage les usagers (rien qu'assimiler un utilisateur à un Kleenex usagé, c'est déjà un scandale en soi!) !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 15:21 :
Il serait plus juste, je pense, d'utiliser le terme de "client" que celui d'"utilisateur".
Cela-dit, ça n'enlève rien au caractère révoltant de leurs nombreuses grèves.
Réponse de le 12/06/2013 à 20:45 :
...sauf que le personnel de la SNCF, comme tous fonctionnaires, parlent d'usagers.... parler de "clients", c'est leur donner la parole et des droits, et ils devraient alors avoir un service client, une relation client, etc !!!
a écrit le 12/06/2013 à 13:23 :
« Les cheminots sont perturbés qu'on puisse leur demander de travailler plus longtemps ou qu'on ne calcule plus les pensions sur les six derniers mois mais sur les dix dernières années » ... Les Pôvres !!! En 1789, les privilégiés d'alors ont été aussi très perturbés lorsqu'ils ont perdus leurs privilèges !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 14:04 :
Très belle métaphore!! +1000
Réponse de le 12/06/2013 à 16:20 :
Quels avantages pensez vous que nous ayons réellement, je suis conducteur de train, et je gagne 1465? par mois primes comprises, tant de gens critique la SNCF mais essais d'y rentrer !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 18:33 :
c'est souvent les pistonnés qui y entrent.
Réponse de le 12/06/2013 à 18:38 :
allez vite démissionner, c'est horrible ce qui vous arrive.
Réponse de le 12/06/2013 à 20:11 :
Cet article tourne clairement les usagers contre le personnel SNCF ... Le motif de la grève est donné par qui selon eux ? Explique une source "une source proche des syndicats, préférant conserver l'anonymat"... Moi demain je dis qu'il va y a avoir la fin du monde et j'en suis sur car c'est une source très proche de Maya l'abeille qui me l'a dit ce matin... Une des raisons principales de cette grève est la nouvelle réforme du ferroviaire... Messieurs les clients, je comprend votre mécontentement, mais malgré tout ne croyez pas que les employés de la SNCF d'aujourd'hui sont hyper avantagés, car c'est FAUX! Il y a autant d'avantages à la SNCF qu'ailleurs, il n'y a pas plus de pistons pour rentrer à la sncf que dans une boite privée, un cheminot ne gagne pas 5000 ? par mois, un cheminot ne part pas à la retraite à 25ans,... il y a également son lot de contraintes... Oui c'est un service public, oui c'est contraignant pour vous lorsqu'il y'a grève, oui des fois les trains sont en retards (n'etes vous jamais arrivé en retard en voiture? à pied? en vélo?)... Mais combien de fois un train vous a permis d'aller ou vous le souhaitiez, combien de fois un ter desservant de villages de campagne a permis à des gens de se rapprocher (que cela soit dit en passant, ces trains la non rentable intéresseront pas la concurrence),... je ne dis pas que c'est tout rose à la sncf, mais ne voyez pas tout noir, et chassez les idées recues... je trouve tellement mal venu de mettre les usages à dos des cheminots sans source fiable et sans faits concrets... Bref une source proche de la tribune m'a dit que l'auteur de cette article ne prenait pas le train de toute façon il rentrera chez lui en ferrari...
Réponse de le 12/06/2013 à 20:42 :
@Martin 74 : J'ai créé mon entreprise, je gère 9 salariés qui gagnent TOUS le même salaire que moi ... et on est TOUS moins bien payés que toi !! On partira TOUS à la retraite bien après toi, on aura TOUS un taux de reversion inférieur à toi, et on a TOUS jamais eu de billet de transport gratuit , ni CCAS ni aucun avantage autre qu'un malheureux ticket-resto (enfin, mes salariés, pas moi !!!) ... d'autres questions ???? ... ah oui j'oubliais : on n'a pas non plus de prime de "Charbon" au cas où je me prenne de la suie dans l'oeil !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 21:23 :
lyon69 tu me fais bien rire... je viens du prive suite à un licenciement économique avant de rentre à la sncf dans la branche materiel. je peux te dire que les salaires sont loin d etre du niveau du privé surtout en debut de carriere (980 e ) et les conditions de travail dans certains ateliers sont loin d etre au top et ne parlons pas des formations qui diminuent d annee en annee voirent nulles.... les seuls avantages des cheminots sont la garantie de l emploi pour le moment..... et les trajets presque gratuits (résa payante pour les tgv) pour le peu qu on s en servent.......sinon pour les primes: la prime charbon n existe plus depuis longtemps.... la prime d interessement 250 e je crois et la prime de fin d annee c tout..
Réponse de le 12/06/2013 à 21:44 :
lyon69 tu est un parton d entreprise alors tu doit avoir des avantages des aides d état NON ?
Tu ne paye pas les TVA et un peut de black .....
Réponse de le 13/06/2013 à 2:55 :
Zorro. Pas de dirigeants d'entreprises = pas de travail. Le communisme ça ne marche pas. Sais tu au moins faire la différence entre une TPE/PME et une grande entreprise ? Vous parlez de préjugés du privé sur le public ....alors ayez le tact de ne pas en faire autant. Les PME créent de l'emploi et les patrons de PME risquent gros pour la plupart d'entre eux...et hoooo honte suprême ils gagnent de l'argent. .. l'hypocrisie française .Celui qui risque gros et travaille plus que toi gagne plus que toi et encore heureux!
Réponse de le 13/06/2013 à 6:25 :
Eh les mecs vous marchez sur la tête, des salariés ont un petit avantage et vous voulez le faire supprimer pour aller vers du moins ? mais vous êtes marteaux ? ralez pour avoir la même chose et pas pour qu'on supprime celui du voisin. Sinon ça va s'arrêter où ? puisque beaucoup sont à temps partiels et gagnent le Smic on va demander que tout le monde soit en dessous du Smic, ben oui ce sont des "privilégiés ceux qui gagnent plus !
Je précise je ne travaille pas dans la fonction publique ou à la SNCF, je suis dans le privé et je galère. Mais j'ai vraiment du mal à comprendre que l'on puisse comparer des nobles avec leurs privilèges et des salariés qui ont obtenus des avantages de haute lutte. Sinon au lieu de vous regarder le nombril, vous feriez mieux de vous regrouper pour défendre vos intérêts !
Réponse de le 13/06/2013 à 10:31 :
retraite à 50 ans, 15 heures de travail effectif ... c'est effectivement juste un petit avantage, il faudrait faire la même chose pour tout le monde
Réponse de le 13/06/2013 à 11:40 :
n'importe quoi !

Réponse de le 13/06/2013 à 15:33 :
et CE qui sert de pompe à fric à la CGT
Réponse de le 14/06/2013 à 0:10 :
Cette article est vraiment à coté de la plaque, M. Gliszczynski !

Je ne sais qui est votre "source proche des syndicats", mais, étant cheminot et ayant donc vécu de l'intérieur de l'entreprise la préparation de cette journée par les différents syndicats (via leurs tracts et tournées), je peux vous assurer que cette mobilisation ne s'aticulait pas autours des deux axes que vous citez soit "la réforme des retraites", et "la perte de leurs avantages"... (PS: il faudra penser à vous entourer de sources plus objectives et réalistes...)

Pour ma part, je ne suis pas militant, ou syndiqué, juste un cheminot lambda. Mais, ce que j'ai pu lire et entendre des organisations syndicales représentatives à la SNCF (CGT, UNSA, CDFT, Sud Rail) afin de tenter de mobiliser les cheminots, concernait bien cette réforme du système ferroviaire. Comprenez, que celle-ci prévoit :
- de diviser la SNCF en trois parties
- de créer un "cadre social harmonisée" pour tout les salariés du ferroviaire (privée et publique) = une convention collective à négocier vers le bas
- de faire supporter à la SNCF la dette issus, notamment, de la construction des lignes à grande vitesse
- d'ouvrir à la concurence le transport national et régional (le fret, et les voyages internationaux étant déjà ouvert à la concurence)
La réforme proposée par le ministre des Transports contient d'autres point mais ceux-ci sont les plus important pour moi.

Cette article mené par un journaliste (?) qui ne s'appuit que sur une source, et visiblement pas bien informée, ne sert comme d'habitude, qu'à hâtiser les jalousies privées/publiques et stigmatiser ces fonctionnaires (ou assimilés) faignants et incapable mangeant le pain de tous les salariées du privées qui sue eux, eau et sang =)
Réponse de le 02/07/2013 à 8:06 :
bonsoir je suis cheminot, et je suis consterné par la betise des gens qui , au lieu de se dire , si je me bouge , je peux avoir les meme avantage que la SNCF , ils se disent je fais rien et je demande que que la SNCF soit revu a notre niveau !!! c'est a dire a des incapable de defendre leur systeme de retraite ! merci bien !

qui bosse le 24 et 31 au soir ? qui bosse apres 18 h ? vous vous etes jamais dit qui conduit les trains le soir de noel , nouvel an et le soir lorsque vous etes a l'apéro !
bougez vous et rendez vous compte que l'etat politico - mediatique vous manipule !
relissez les constat de greve : a part des usager eplorés pourtant prevenu 48 h avant , que dise les medias ? pas grand chose !
Demandez a se que l'on vous explique pourquoi les cheminots font greve au lieu de vous apitoyer sur votre sort ! au passage je dirai : qui a elu Hollande : Vous : alors vous plaignez pas !

Réponse de le 02/07/2013 à 8:38 :
Comme @ martin , + de 3 millions de chomeurs : en chiffres : 3 000 000 ! la majorités tapent sur la sncf : comme ils disent : des nantis , des fénéans , des idiots , bizarre qu'auqu'un ne postulent : alors que la sncf recrutent des conducteurs et autres ! aurais t ils trop peur de se faire recaller : trop con pour etre cheminots ! la honte ! vous restez dans votre entreprise " de merde " qui vous exploitent alors ? alors ! vous plaignez pas ! et assumez votre betise et demandez ce que l'on as : la retraitre plus tot : les politico mediatique vous font peur avec la concurrence alors que les francais sont un des peuples les plus " travailleur " ( suivent leur stats ) , alors que l'argent : y'en as et pas sur nos retraite mais sur leur benefices boursier ! mais trop dur de reflechir ! CHIRAC avais raison : les Francais gueulent , mais dans la majorités ce sont DES TETES DE VEAU !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :