Grève des contrôleurs aériens français jeudi

 |   |  534  mots
Une réunion de conciliation est en cours pour éviter le mouvement de grève prévu dans les aéroports parisiens jeudi. | REUTERS
Une réunion de conciliation est en cours pour éviter le mouvement de grève prévu dans les aéroports parisiens jeudi. | REUTERS (Crédits : REUTERS/Juan Medina)
Si les syndicats européens ont levé leur préavis pour ce jeudi, l'UNSA et la CFDT, qui représentent 26% des aiguilleurs français, l'ont maintenu. LA DGAC va notamment demander aux compagnies d'annuler 30% des vols au départ des aéroports parisiens vers le sud de la France, l'Espagne, le Portugal, le Maghreb, l'Afrique jusqu'à 14 heures.

Les syndicats des contrôleurs aériens ont certes décidé de suspendre le mouvement social prévu le 10 octobre à l'échelle européenne, mais il y aura néanmoins une grève d'une partie des aiguilleurs français. Si le SNCTA, le principal syndicat des contrôleurs aériens avec 46% des voix, a bien levé son préavis (ce qui écarte un mouvement d'une ampleur équivalente à celle du 12 juin), l'Unsa et la CFDT (26%) l'ont maintenu. Selon nos informations, une réunion de conciliation avec la direction de la navigation aérienne de la DGAC (direction générale de l'aviation civile) a échoué. Les syndicats grévistes étant très bien implantés au centre de contrôle d'Aix-en-Provence, une grève aura un impact sur le survol du sud de la France, et perturbera les liaisons, non seulement vers le sud de ll'Hexagone, mais aussi vers d'autres pays étrangers comme l'Espagne, le Portugal, le Maghreb ou l'Afrique. Résultat, selon nos sources, la DGAC demande une réduction du nombre de vols de 30% au départ des aéroports de Roissy, Orly et Beauvais vers le sud de la France, l'Espagne, le Portugal, le Maroc, la Tunisie..; et l'Afrique jusqu'à 14 heures. A cela s'ajoutera une réduction de 30% des vols sur Marseille et Lyon toute la journée et toutes les destinations. Si jamais la situation devait se compliquer, l'abattement de vols au départ de Paris serait étendu à l'ensemble de la journée. Au global, ce sont 10% de vols qui seront touchés.

Réduction des coûts

L'Unsa ne fait pas partie de l'ATCEUC, la fédération européenne des syndicats de la branche, ATCEUC, dont les membres ont levé leur préavis après avoir obtenu des garanties de la Commission européenne sur la poursuite des discussions sur le projet de réforme "ciel unique 2". Ce projet a pour objectif de mieux lutter contre l'encombrement de l'espace aérien. Sa proposition la plus décriée par les syndicats de contrôleurs aériens prévoit une séparation complète entre les autorités nationales de surveillance et leurs régulateurs, les organisations de contrôle de la circulation aérienne. En outre, la Commission veut réduire les coûts du contrôle aérien de 30% d'ici à 2019 pour baisser le prix de la navigation aérienne aux compagnies. Ceci en expliquant que la hausse du trafic aérien permettrait de compenser la baisse des prix. Le SNCTA souhaite introduire dans le texte une clause permettant de corriger le tir chaque année si le la hausse du trafic aérien n'est pas au rendez-vous. Une baisse des coûts combinée à une baisse des recettes réduiraient  selon lui, leur capacité d'investissement dans le renouvellement du matériel. Ce qui, in fine, engendrerait de retards. En outre, les syndicats veulent de la Commission un engagement sur la mise en place d'un suivi des événements concernant la sécurité des vols.

Chaque jour, 27.000 vols contrôlés se croisent dans le ciel européen et 80% de ces vols sont exploités au sein de l'UE dont les 440 aéroports accueillent 800 millions de passagers par an.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2013 à 21:53 :
Mon petit ami que je ne vois jamais car il habite à Paris et moi à Marseille devait venir ce week end... Cela fait un mois et demi que l'on ne s'est pas vu, et c'est tres difficile. Il etait censé prendre l'avion. J'espere que les grèves cesseront d'ici vendredi soir et qu'il pourra venir me rejoindre, il me manque beaucoup...
a écrit le 09/10/2013 à 11:10 :
Sous le pretexte de la ponctualité des vols, le seul but de la Commission Européenne est de réduire les coûts. Ce dogme (ultra)libéral a des limites...le contrôle aérien n'est pas un commerce ! Chers passagers, la ponctualité de vos voyages et surtout votre sécurité mérite des investissements. Et pour les commentateurs jaloux et aigris, je les invite à essayer de réussir le concours de contrôleur aérien et ensuite de suivre avec succes les 4 à 6 ans de formation (en fonction des centres de contrôle). Tous les renseignements sur enac.fr
a écrit le 08/10/2013 à 22:58 :
Pas assez d'avantages acquis ? À qui ?
a écrit le 08/10/2013 à 19:47 :
Et les joueurs d'accordéons...
a écrit le 08/10/2013 à 19:40 :
Tout profit pour les concurrents de le France...
Encore svp...
a écrit le 08/10/2013 à 19:00 :
qui osera dire leurs 4 vérités en face et a tous les français une fois pour toute ...il y aura peut être des surprises ..rien ne sert de jalouser tout comme critiquer
a écrit le 08/10/2013 à 17:40 :
Après tout pourquoi pas ...si au moins leur grève pouvait vraiment permettre aux riverains d'ADP Roissy de vivre mieux avec des avions respectueux des règles d'approche au dessus de leurs têtes.
Jeudi nous aurons une réduction 30% de nuisances aériennes, c'est toujours ça de gagné pour notre santé !
a écrit le 08/10/2013 à 17:26 :
Sans eux, la France serait un paradis!
Quelle capacité de nuisance!
Ils continuent à se gouinfrer sur le dos du mourant! Pire que les saignées "curatives" du Moyen-Age!
Il faut les virer des CE et des mutuelles, supprimer la gestion paritaire des organismes sociaux, leur interdire toute accointance politique, et qu'ils se contentent de représenter les salariés et leurs intérêts!
Le transport aérien se porte trop bien en France, il a bien besoin d'une petite grêve, histoire de bien mettre sous l'eau la tête de celui qui se noie!
Réponse de le 08/10/2013 à 19:02 :
securité d emploi et bon salaire = taisez vous ????
l europe veut faire n importe quoi, on ne laissera pas faire
lisez l article et cherchez en d autres sur le net
a écrit le 08/10/2013 à 17:19 :

Au sujet de l Europe du nord et du sud, après avoir fait le constat du taux d emploi général, niveau de vie et taux de chômage, la croissance en Angleterre, la récession à crédit en France et dans le sud 50% de chômage. Est-ce la religion ou bien le soleil qui tape sur la tête, ou bien la folie destructrice et l enrichissement personnel alias vampirisme bureaucratique ? La météo est-elle liée à l emploi ? On dit singing in the rain. Le bon travail doit-il alimenter le mauvais travail ? N est-on pas Hérode qui pourchasse les petits jeunes européens ? On joue aux visiteurs ou aux visigoths ? Car les grandes invasions ont détruit la Gaule et Vercingétorix est un looser. On joue à Laurel et Hardy alors que la population est en chômage ? Aux US quelle ville peut faire faillite aux dépends des autres, c est la question de la péréquation municipale. Alors on abolit la société du bonheur ? On nous sort une oxymort libéral social quand il faut oxygéner le corps social malade de phlébotomie par un médecin charlatan : nini : ni croissance, ni excédents, ni emploi. Alors la manche, faut-il la faire, la passer, la repasser, ou bien en faire des effets de manche alors que la population trépasse. Faut-il augmenter les prélèvements de 100 ou les réduire d autant ? On joue à Ratman and the Red Lantern, lanterne rouge de la croissance mondiale, le roi du sud et du chômage ? C est un système de bureaucratie fasciste qui empêche le travail, fait des bulles et fait fermer les sites. C est marrant, on ment et on paresse sur le dos des autres, on appelle cela système social. Ailleurs on postéropode l emploi public d inutilité générale? On nous fait croire que le bleu est une couleur blanche. C est ta famille, jolie famille : on ferme ! On fait dans l homme dans la lune, pelleteux de nuage au lieu de faire l homme sur la lune? et on retourne aux cavernes avec les salaires en baisse !
a écrit le 08/10/2013 à 16:43 :
Les fonctionnaires font la grève, vive le non travail sur le dos des chômeurs, les emplois en double d air France ont conduit à une bonne dizaine de milliers de chômeurs, ce qui ne change rien au fond du problème : la croissance, le pouvoir d achat, le mérite républicain quand un huissier gagne 7000 euros, le respect du travail 70h pour un commerçant et 25 pour les aiguilleurs? dont la retraite est payée par les autres ! Pourtant rappelons-nous le tigre : la France est un pays très ubéreux, on y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts. Le ragondin pullule et produit le chômage ! L anglais lui traite le fonctionnaire planqué qui ne sert à rien et fait des emplois. Aux US on parle shutdown, on renvoie des fonctionnaires. Mais la croissance et l emploi c est pour quand ? L improductif paresseux est renvoyé? il parasite le travail de la société!
a écrit le 08/10/2013 à 16:39 :
Quand on voit les avantages dont bénéficient les contrôleurs du ciel (en fait directement proportionnel à leur pouvoir de nuisance), cette nouvelle gréve est juste un scandale. On le dit encore et encore, mais quand les syndicats vont-ils être responsabilisés pour leurs actions destructrices et quand tous ces emplois protégés sous statut spécial vont-ils être réformés? Malheureusement on a encore perdu 5 ans avec les socialistes au pouvoir!
a écrit le 08/10/2013 à 16:32 :
Ah ça y est, les contrôleurs aériens syndiqués, on les avait oubliés ceux là depuis leur dernière grève...il y a 3 mois. Bon alors je résume pour ceux qui auraient raté un épisode : fonctionnaires, boulot garanti à vie, méga salaires, primes comme s'il en pleuvait, 3 jours de récup. pour une demie-nuit d'astreinte, avantages en veux-tu en voilà, horaires "grand confort", et j'en passe. Qu'ils montrent un peu leur fiche de paie avant de se mettre en grève, les nantis du contrôle aérien...Je sais bien qu'ils font un boulot utile, stressant et avec des responsabilités, mais faut pas pousser quand même !
a écrit le 08/10/2013 à 14:39 :
Qu'est ce qui leur prend d'habitude ils attendent les périodes de vacances ? Air France et les passagers pourraient en profiter pour faire grêve le même jour .
a écrit le 08/10/2013 à 14:14 :
A REFORMER D'URGENCE LES CONTRÔLEURS AÉRIENS FRANÇAIS COMME POUR L?ÉDUCATION NATIONALE CETTE CASTE DE NABABS IL FAUT LES ALIGNER SUR UN CONTRAT DE DROIT PRIVE, AUGMENTATION DES HEURES DE TRAVAIL CAR, SURPAYES, LICENCIEMENT SEC POUR LES ABONNER A L?ABSENTÉISME, CULTURE DU RÉSULTAT ETC ETC AVANT QUE LA FRANCE SOIT TOTALEMENT RUINE PAR UNE MINORITÉ AU DÉTRIMENT DE L?INTÉRÊT GÉNÉRAL !!!
Réponse de le 08/10/2013 à 16:13 :
Toujours aussi c** lui...
Réponse de le 09/10/2013 à 10:47 :
Passez le concours de prof ou de controleur aerien plutot que de vomir votre jalousie !
a écrit le 08/10/2013 à 13:36 :
Après la grève de rentrée des profs, celle de demain de la SNCF, les contrôleurs aériens après-demain... Rien que de très classique des instances ne représentant que leurs intérêts. A quand une grève des news qui aboutirait à n'en pas parler avant, pendant et après? A force, ils arrêteraient, sans relais...
a écrit le 08/10/2013 à 12:32 :
La profession est-elle privilégiée ? On a la sécurité d emploi à vie et le droit de ne pas trop travailler, 25h alors qu un commerçant fait du 70h ? Bénéficie-t-on d une cantine gratuite comme à l Elysée ?
a écrit le 08/10/2013 à 12:27 :
L anglais fait des excédents, de la croissance, des emplois et il supprime le parasitisme du travail. Chez nous pauvres français, c est l inverse, chaque jour on nous annonce des suppressions de postes. Ainsi la population est en révolte, nous sommes en crise politique comme dans le sud européen sur l exclusion d une génération et de problème de la désindustrialisation par l Etat. C est une politique contre la société. On s amuse à faire des bulles pour faire péter la société. Pourquoi ne pas résister ? Comme en 40 on va en guerre sans armes, on nous fait un maginot économique avec le social traitre par la sous technologie. On nous annonce pour cette année une baisse de pouvoir d achat ! Est-ce une bonne politique de développement ? Tout le monde sait que l industrie fournit des hauts salaires et les services des bas salaires. On nous dit que la France est mal notée en terme de traitement des affaires internationales, on fait un appel au banditisme comme on fait tabasser les profs ou les commerçants ? c est mexico city ? Le sud européen a un problème moral, le chômage des jeunes, est-ce à cause du pape ? Au sujet des profs on parle d une journée manifestation classes vides, bientôt la grève générale contre l austérité ? Pourquoi certaines écoles sont classées et pas les autres ? Pourquoi on fait des profs à 4/20 et des thèses à 0/20 ? Pourquoi les autres n y auraient pas droit ? Le chômage n a jamais été réglé et il ne cesse d empirer ! Les salariés c est le Tiers esclave sur la sécurité des fonctionnaires dont certains ne font rien !On fait dans la dictature du parasite, pas étonnant que la population soit contre !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :