SNCF : premiers départs à la retraite des Corail fin 2015

 |   |  475  mots
Des voitures vieilles de 35 ans, des locomotives diesel de 40 ans : les bons vieux Corail sont en bout à souffle  | Copyright VincentdeMorteau
Des voitures vieilles de 35 ans, des locomotives diesel de 40 ans : les bons vieux Corail sont en bout à souffle | Copyright VincentdeMorteau (Crédits : VincentdeMorteau)
L'Etat, la SNCF et l'agence des financements des infrastructures de transport ont signé une convention pour assurer la première tranche du renouvellement des trains d'équilibre du territoire. 510 millions d'euros seront déboursés pour l'achat de 34 rames à Alstom.

Des voitures vieilles de 35 ans, des locomotives diesel de 40 ans : les bons vieux Corail sont en bout à souffle. Et ils seront enfin remplacés. Leur renouvellement prend enfin forme avec la signature ce mercredi de la convention du financement du renouvellement des trains d'équilibre du territoire (TET, les Corail) entre le ministère du transport, la SNCF et l'agence de financement des infrastructures de transports (Afit), laquelle va apporter un chèque de 510 millions (+100 millions en option) pour l'achat de 34 rames Coradia Liner à Alstom et la construction et l'adaptation de centres de maintenance.

"Cette commande va participer à la création de 4.000 emplois chez Alstom et ses fournisseurs", précise le ministère des transports. Les premières livraisons sont prévues au dernier trimestre 2015. Ces trains seront positionnés sur cinq lignes : Bordeaux-Nantes, Nantes-Lyon, Bourges-Montluçon, Boulogne-Amiens-Paris et Belfort-Troyes-Paris, "là où beaucoup de voyageurs souffrent d'un matériel roulant ancien", précise le président de la SNCF, Guillaume Pepy.

Le Coradia Liner apportera plus de confort et de fiabilité, pas sur la vitesse. Sa plateforme sera identique au TER Regiolis, mais il sera adapté pour des voyages "grandes lignes, explique Guillaume Pepy, il "s'agit d'un train nouveau".

1,5 milliard d'euros de plus

Ces 34 rames, qui consommeront 30% d'énergie en moins, ne sont qu'une première étape dans le renouvellement du matériel. Le gouvernement a émis le souhait de renouveler l'ensemble des "trains d'équilibre du territoire" d'ici à 2025. "Un appel d'offres concernant une offre nouvelle de trains intercités, plus rapide et plus confortable, sera lancé en 2015 pour des livraisons prévues à l'horizon 2018-2019", a indiqué Frédéric Cuvillier, le ministre des transports.

Pour Philippe Duron, président de l'Afit, "l'effort financier devrait être supérieur à 1,5 milliard d'euros" pour ces trains circulant sur des lignes électrifiées. Pour lui, "ces trains pouvant atteindre 200 kilomètres/heure doivent avoir un niveau de confort qui se rapproche de celui des TGV", a-t-il confié en aparté de la conférence de presse qui s'est tenu au ministère des transports. Selon Henri Poupard-Lafarge, le président d'Alstom Transport, la plateforme technique du Coradia Liner permet d'atteindre les 200 km/h.

Le statut des lignes est à revoir

 Reste à définir le réseau TET, aujourd'hui composé de 38 lignes assurées par 325 trains par jour (trains de nuit compris). "C'est le deuxième réseau de la SNCF, précise Guillaume Pepy. Avec 100.000 voyageurs par jour (300 000 pour le TGV), ce réseau est indispensable à l'aménagement du territoire et au maillage du réseau ferroviaire". Pour autant, Frédéric Cuvillier veut "mettre plus de cohérence dans la desserte des territoires". "La carte de la dessertes TER et TET peut être améliorée. Il y a des statuts de lignes qu'il faut revoir. Un certain nombre de lignes TET font fonction de TER et inversement", a-t-il indiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2013 à 0:25 :
Mais elles sont très bien ces rames corail !!!
Dans leurs nouveaux trains ils parlent de conforts mais es agréable de voir arriver un train couvert de tague et des intérieurs aussi sales !!
Acheter du nouveau matériel ne changera pas leurs entretiens. Ce qu'il faut c'est que la SNCF arrête leurs magouilles pour détruire le rail et par la même occasion supprimer du personnel !
Pour le matériel je le trouve personnellement horrible trop moderne à l'allure d'un tramway et non d'un train dans lequel le train va perdre tous son charme ...
Du matériel pas besoin d'en acheter il y en déjà qu'ils ne savent plus quoi en faire comme à Sotteville...
a écrit le 08/12/2013 à 0:25 :
Mais elles sont très bien ces rames corail !!!
Dans leurs nouveaux trains ils parlent de conforts mais es agréable de voir arriver un train couvert de tague et des intérieurs aussi sales !!
Acheter du nouveau matériel ne changera pas leurs entretiens. Ce qu'il faut c'est que la SNCF arrête leurs magouilles pour détruire le rail et par la même occasion supprimer du personnel !
Pour le matériel je le trouve personnellement horrible trop moderne à l'allure d'un tramway et non d'un train dans lequel le train va perdre tous son charme ...
Du matériel pas besoin d'en acheter il y en déjà qu'ils ne savent plus quoi en faire comme à Sotteville...
a écrit le 06/12/2013 à 9:02 :
Pour la ligne Bordeaux - Nantes - Quimper, il ne reste plus qu'à l'électrifier... ce ne serait pas superflu !
a écrit le 05/12/2013 à 17:18 :
La retraite à 35 ans pour la SNCF ! encore des favorisés , 67 ans je vous dis ...
Réponse de le 05/12/2013 à 19:01 :
"toujours plus",vous êtes HORS SUJET ! Raisonnez un peu plus économie et aménagement du territoire avec une dose de transition énergétique ...
a écrit le 05/12/2013 à 11:22 :
Pour info, l'AFIT devait recevoir une partie du montant collecté par l'éco taxe PL. Maintenant que cette éco-taxe PL a été repoussée à 2015, l'AFIT est quelque peu gênée aux entournures...
a écrit le 05/12/2013 à 10:45 :
Les wagons Corail sont plus solides que les Téoz , on a remplacé des éléments en métal par du plastique ; au niveau confort ce n'est pas mieux par exemple le siège isolé en bout de wagon est à dossier vertical et il n'y a plus de patère pour suspendre ses habits , j'en ai fait les frais en perdant un objet dans mes poches qui a glissé sur l'étagère au dessus des vitres ; quand aux portes coulissantes certaines sont déja en panne je demande à voir ce qu'elle seront aprés la même durée de vie que les Corail ; l'amélioration est pour le wagon famille , quand au placement des bagages il est en effet mieux sur les Téoz ; quand à l'entretien des toilettes ce qui est dit pour les TGV par fr3 est généralisé sur les Téoz ; en fait on nous a imposé ces Téoz avec une augmentation du tarif et la réservation systématique ; au niveau sécurité est ce que des ceintures de sécurité auraient évité des blessés et des morts à Brétigny je me pose la question est ce que la coque des wagons résisterait sufisamment ; évidemment au niveau locomotives il y a forcément eu un progrés sur les modèles plus réçents et toutes les améliorations techniques sur le freinage la fiabilité la suspension ne sont pas forcèment perceptibles par l'usager
a écrit le 05/12/2013 à 10:42 :
Ce qu'il faut comprendre derrière les propos de Frédéric Cuvilier et de Guillaume Pépy, c'est que la SNCF veut supprimer des lignes Corail pour obliger les voyageurs à prendre les TGV via des TER. Si vous allez aujourd'hui d'un point A à un point B avec un Corail, le plan de la SNCF c'est de supprimer la ligne directe de A à B, pour vous envoyer prendre un TER du point A à un point C, puis changer de train pour prendre le TGV du point C au point B. C'est en général plus long et surtout plus cher pour le voyageur mais la SNCF fait plus de marge et remplit ses TGV. Pour fermer une ligne Corail, tous les coups sont permis pour la faire décliner et justifier sa fermeture.
Un exemple, la ligne Paris-Maubeuge via Saint-Quentin et Compiègne. Trajet se fait en 2H en train Corail. La SNCF veut fermer cette ligne et obliger les voyageurs à prendre le TER entre MAubeuge et Lille (plus d'une heure de trajet) puis changer à Lille pour un TGV Lille-Paris (temps 1 heure). Donc trajet plus long et beaucoup, beaucoup plus cher ...
Pour arriver à ses fins, la SNCF réduit chaque année le nombre de trains, afin de diminuer le nombre de voyageurs, affecte des trains anciens, usés, pas nettoyés afin de dégouter les voyageurs et au moindre mouvement social supprime les trains prévus. Conséquence, les voyageurs privilégient la voiture et ne passent surement pas par Lille car c'est plus long et surtout plus cher ....
Réponse de le 05/12/2013 à 12:20 :
+ 1. Avant Grenoble-Dijon direct, maintenant Grenoble-Lyon et Lyon-Dijon (sans TGV). Donc trajet plus long
Réponse de le 05/12/2013 à 12:35 :
Je suis tout a fait d'accord avec vous, il faudrait déja améliorer le résau avant d'acheter du nouveau matériel. En plus les voitures corail sont encore très confortables !!
Réponse de le 05/12/2013 à 16:13 :
Utilisateur contraint du ter faite comme moi des que je le peux covoiturage
Je rencontre des personnes sympa souvent plus jeune que moi et c est très enrichissant
Cela me paye pour les grand trajets le péages ( vives l arnaques) et les personnes sont contantes de ne pas se faire arnaquer par la SNCF
CDT
Réponse de le 18/01/2015 à 11:42 :
Pareil, dès que je peux m'y pendre en avance, je propose ma voiture (a peine plus récente que les Corail mais confortable) ! Et dès la disparition des Corail, bye bye SNCF, tout sur la route !
Le pire : je suis fan de trains depuis 10 ans ... :(
a écrit le 05/12/2013 à 8:35 :
France 3 Emissions Pièces à conviction du 04/12/13 sur le coût du TGV :
La journaliste qui essayait de faire seulement son métier dans ce reportage, pour permettre à ceux qui payent de comprendre, n’a pas pu mettre en lumière tout le système ferroviaire et ses arcanes.
Il lui a manqué certains documents.
Réponse de le 05/12/2013 à 19:05 :
"DDZ",un acteur incontournable manquait à l'appel : l'Etat.En effet ,c'est lui qui décide du niveau des péages perçus par RFF mais également des augmentations tarifaires de la SNCF.L'Etat est le seul actionnaire de la SNCF comme toutes les entreprises publiques.Bref ,à lui de s'expliquer devant les usagers et clients !
Réponse de le 20/06/2015 à 23:02 :
Je suis d'accord avec vous pour de nombreuses choses. Sur ma ligne TER, ils ont mis en place des AGC, pour réformer des petits gris qui étaient vraiment vieillots. Mais il y passe également un train Intercités avec des voitures Corail. Quand je le vois passer, je constate que la loco (ici des 72000) sont effectivement vieilles (elles, oui, ils faut les changer, pas les voitures). Mais pour les voitures Intercités, je trouve idiot de les remplacer maintenant déjà car la SNCF a déjà du mal à réformer les vieux TER encore roulant aujourd'hui, et elle veut aussi fermer certaines de ces lignes. De plus, les voitures corail viennent à peine d'être rénovées (freins à disques et non à sabots, nouvelles couleurs et nouveaux sièges, veilleuses à l'arrière du train en led,...). Prenant régulièrement le TER, j'observe souvent des avaries récurentes (problème de fermeture des portes, sièges sales, toilettes sentant à plein nez l'urine...). Je me demande s'il ne devrait pas revoir leur système d'exploitation au lieu de réformer (qui est facile et coûte cher). Et aussi la SNCF devrait plutôt se réformer elle-même et enfin se tourner vers les vrais problématiques, donc arrêter ses manigances comme vouloir fermer des lignes. Et je rappelle qu'un matériel est réformable à 35 ans s'il n'a pas été rénové, les Corail, eux, ont été rénové, les améliorations faites dessus ne les rendent-ils pas plus écolos ? Dès que j'ai vu ces trains, j'ai démarré une collection où seul les Intercités apparaissent comme train de voyageur, j'ai regardé les autorails, ils semblent chers, même en occasion, et surtout moins solides. Je trouve aussi que l'environnement est souvent un prétexte pour faire n'importe quoi. Vive le Corail.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :