Le Boeing de Malaysia Airlines aurait continué à voler après sa disparition

 |   |  850  mots
(Crédits : DR)
Mardi l’armée malaisienne a indiqué que l'avion a volé pendant plus d'une heure après avoir disparu des écrans radars samedi vers une heure du matin. Ce mercredi, l'armée revient sur ses propos mais indique néanmoins qu'un signal a été enregistré dans le détroit de Malacca, une heure après sa disparition. L'avion est toujours introuvable.

De quoi renforcer le mystère du vol MH 370. Et d'écarter la thèse de la désintégration de l'avion en vol ou de son explosion que n'a d'ailleurs pas repéré les radars espions des Etats-Unis. Selon l'armée malaisienne mardi, le Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu samedi avec 239 personnes à bord, a volé pendant plus d'une heure après avoir disparu des écrans radars samedi vers une heure du matin, alors qu'il volait à une altitude de 35.000 pieds (10.670 mètres) à mi-chemin de la ville de Kota Bharu, sur la côte orientale malaisienne, et la pointe sud du Vietnam.

Changement de trajectoire

Selon une source militaire de Kuala Lumpur, l'appareil aurait par ailleurs changé de trajectoire et pris la direction ouest vers le détroit de Malacca, loin de l'endroit où il a adressé son dernier signal aux contrôleurs aériens civils.

"Il a changé de direction après Kota Bharu et volé à plus basse altitude. Il est allé vers le détroit de Malacca", a dit un responsable militaire à Reuters. Le détroit de Malacca, à l'ouest de Kuala Lumpur, sépare la Malaisie continentale de l'île indonésienne de Sumatra. Or, l'appareil avait pris après son décollage de Kuala Lumpur la direction du nord-est pour se rendre en Chine.

Altitude plus basse

Cité mardi par un journal malaisien, le chef de l'armée de l'air, Rodzali Daud, a déclaré que le Boeing a été détecté pour la dernière fois par un radar militaire à 02h40 samedi, près de l'îlot de Pulau Perak, dans le nord du détroit de Malacca. Il volait alors à 9.000 mètres, a-t-il ajouté".

L'heure donnée par Rodzali signifie que le vol MH370 aurait volé une heure 10 minutes après avoir disparu des écrans de contrôle, sur une distance d'environ 500 km, avec un transpondeur éteint. La Malaisie a étendu au détroit de Malacca ses recherches jusqu'ici limitées à la mer de Chine du Sud.

Ce mercredi, le général Rodzali Daud démenti les informations d'un média malaisien affirmant la veille, en le citant, que le radar avait détecté l'appareil au-dessus du détroit de Malacca entre la péninsule malaisienne, sur sa côte ouest, et l'île indonésienne de Sumatra. Mais il a maintenu la possibilité d'un demi-tour en vol. "C'est ce qui explique que les opérations de recherche et de sauvetage aient été étendues".

L'armée de l'air malaisienne n'a pas présenté publiquement les analyses radars qu'elle invoque pour soutenir l'hypothèse d'un demi-tour impromptu de l'appareil. Néanmoins, le chef de l'état-major de l'armée de l'air a fait état de l'enregistrement d'un signal d'un vol (sans affirmer qu'il s'agissait de l'MH 370) à 2h15 heure locale, au nord-ouest de l'île de Penang, de l'autre côté de la Malaisie, dans le détroit de Malacca.

Le Vietnam agacé

L'hypothèse d'un changement brutal de cap, vers l'ouest, et la confusion autour de l'endroit supposé ou possible de la disparition de l'appareil ont par ailleurs convaincu le Vietnam de suspendre "temporairement" ses recherches aériennes et de réduire ses recherches navales en mer de Chine méridionale.

"Le jour où nous avons perdu le contact avec le vol, nous avons informé la Malaisie que nous avions remarqué que l'avion avait fait demi-tour vers l'ouest", a déclaré le vice-ministre des Transports Pham Quy Tieu. "La Malaisie n'a pas répondu. Nous avons demandé aux autorités malaisiennes deux fois, mais elles ne nous ont pas encore répondu", a-t-il affirmé.

 Gros moyens déployés

Aucun signal de détresse n'a été envoyé par l'équipage. L'avion n'a pas non plus envoyé de messages automatiques ACARS au centre de maintenance de la compagnie. Aucun débris n'a été repéré malgré la mise en place de gros moyens pour localiser l'appareil. La Chine, qui compte 154 ressortissants parmi les passagers, a déployé dix satellites qui s'ajoutent aux dizaines de navires et avions mobilisés.

La piste de l'attentat se dégonfle

La piste de l'attentat est quant à elle fragilisée. Les deux passagers qui avaient embarqué avec des passeports volés ne semblent pas liés à des groupes terroristes, selon Interpol.

"Plus nous recevons d'informations, plus nous sommes enclins à conclure que ce n'est pas un incident terroriste", a déclaré le secrétaire général de l'organisation policière basée à Lyon, Ronald K. Noble.

Les deux hommes ont utilisé des passeports iraniens pour un vol entre Doha et Kuala Lumpur ont ensuite utilisé des passeports volés à des ressortissants italien et autrichien en 2012 et 2013 pour le vol Kuala Lumpur-Pékin. Ils étaient âgés respectivement de 18 et 29 ans.

"L'un d'eux se rendait à Francfort pour retrouver sa mère, il s'agit d'un trafic d'êtres humains et non pas de terrorisme", a expliqué le secrétaire général. "On a pu savoir, auprès de ceux qui connaissaient ces personnes, qu'ils cherchaient un statut de réfugié à la recherche d'une vie meilleure, on a ainsi pu exclure une intention criminelle."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2014 à 14:16 :
Ce sont peut être de extraterrestre qui l'ont enlever sachant que le gouvernement nous cache des choses à propos des extraterrestre nous observe t'il nous veule t'il du bien ou du mal ?
a écrit le 12/03/2014 à 16:04 :
Rappelz-vous le crash du Rio-Paris. Combien de temps a t-il fallu pour retrouver l'épave
dans l'océan ?
a écrit le 12/03/2014 à 14:42 :
ça sent le trafic d'êtres humains cette histoire
a écrit le 12/03/2014 à 14:23 :
"sans affirmer qu'il s'agissait de l'MH 370" Comme ça, on est tranquille : Comme il est impossible d'avoir de l'info fiable sur le truc, on peut tout imaginer.
Néanmoins sinon, je ne vois pas pourquoi un zing de ligne décide de couper le transpondeur.
Réponse au prochain épisode...
Réponse de le 12/03/2014 à 14:32 :
Quoique... C'est comme pour les banques : ça fait bien longtemps qu'elles ont coupé leur transpondeur et changé de direction...
Réponse de le 12/03/2014 à 14:41 :
Notes, idem que quand les instruments tombent en rade : les banques volent à vue... A moi, Compte...!
a écrit le 12/03/2014 à 13:56 :
Y'a-t-il possibilité de corriger les erreurs glissées dans cet article? Répétitions, mots non finis, etc. ? Je suis habituée à bien mieux de votre part...
a écrit le 12/03/2014 à 12:29 :
L'avion serait subtilisé dans une autre dimension
a écrit le 12/03/2014 à 11:17 :
Les cellulaires sonnent!! l'avion n'est pas immergé et n'a certainement pas brûlé, s'il a continué à voler en pilotage automatique il ne peut pas changer de cap ni d'altitude, donc il est volontairement devenu muet et s'est posé faute de carburant...
a écrit le 12/03/2014 à 10:58 :
Quelle bande de bras cassés, les autorités dans certains pays ! Il y a bien sûr un manque de moyens, mais derrière on voit aussi la belle brochette de Charlots derrière les micros, à l'armée et dans l'administration.
Réponse de le 12/03/2014 à 14:13 :
Domage que vous ne connaissiez rien à la Malaisie qui est un pays plus développé que la France, ce qui n'est guère difficile je vous l'accorde. ce n'est pas parce que vous habitez dans un pays qui a toujours été "en arrière de rejoindre", qui a des décennies de retard dans de nombreux domaines (médecine, politique énergétique, transports, enseignement et éducation, ...) que vous devez rabaisser les autres pays civilisés et développés à votre niveau particulièrement bas.
a écrit le 12/03/2014 à 10:17 :
ça me rappel la sér'ie "les disparues" peut être que ça peux donner des pistes aux enquêteurs
Réponse de le 12/03/2014 à 14:25 :
C'était pas les disparus, ça s'appelait Lost. Et était une ânerie de série Z.
a écrit le 12/03/2014 à 9:43 :
la vérité c' est que personne ne sait quoi que ce soit . Mystère .... CE qui est clair c' est qu'il existe une faille dans le suivi des vols en particulier sue les océans qui couvrent les 3/5 de la surface du globe . Ce n' est pas acceptable !
Réponse de le 12/03/2014 à 16:01 :
Une faille ? Allons donc ! Avec tous les systèmes radars et satellites espions (notamment Us qui sont légion au-dessus de cette région du monde aussi), il est impossible à un avion de la taille de ce Boeing de disparaître comme par enchantement. Par contre, il serait intéressant de connaître la liste et le pédigrée des passagers. Sur quel(s) passager(s), les américains, qui sont tout de même la première nation terroriste du monde, ont-ils voulu mettre la main plus ou moins dicrètement ? Ce ne serait en tout cas pas la première fois que les américains utiliseraient des avions civils pour monter des scenarii improbables et indéfendables. Je me rapelle un certain mois de septembre...
Réponse de le 12/03/2014 à 22:43 :
Ah ! oui ....le complot !
a écrit le 12/03/2014 à 8:19 :
Je crois que cet avion a été projeté dans une dimension parallèle
Réponse de le 12/03/2014 à 10:20 :
Tout à fait d'accord ! L'avion a du entrer dans une faille spatio-temporelle. En effet, étant donné que la thèse de l'attentat est écartée et que les téléphones sonnent toujours, celà me semble être l'explication la plus probable de cette disparition!
Réponse de le 12/03/2014 à 11:49 :
je pencherai plutôt pour l'hypothèse Alien....
Réponse de le 12/03/2014 à 12:20 :
Gnout
Réponse de le 12/03/2014 à 13:50 :
Alien abduction c'est clair!
a écrit le 12/03/2014 à 5:33 :
L'avion aurait eu une coupure générale de courant. L'avion a dévié vers la terre ferme. Les pilotes ont essayé de joindre une piste. Rien en vue. Perdus, ils ont amerri en douce. Pas d'explosion ni de désintégration de l'avion. L'avion flottait quelques heures sur la surface de l'eau. Personne n'a pu venir en aide. L'avion a coulé sans laisser de trace.
Réponse de le 12/03/2014 à 10:32 :
Impossible d'amerrir en douce, ce type d'avion se casserait.
Réponse de le 12/03/2014 à 13:56 :
Faux, cf amerissage sur L'Hudson river il y'a de ça environ 2 ans, merci quand même d'être passé nous distiller une contre-vérité avec un bel aplomb.
Réponse de le 12/03/2014 à 14:49 :
L'avion aurait flotté quelques heures sur la surface de l'eau et aucun des passagers n'aurait tenté d'utiliser son portable ? Alors que jours après, ceux-ci sonnent toujours ?
Réponse de le 12/03/2014 à 18:07 :
@H : Hudson River ... Océan ... A320 ... Triple 7 ... Merci d'être passé ...
Réponse de le 13/03/2014 à 12:03 :
G a raison , il n'y a pas d'avion de cette taille qui ai survécu à un amerrissage. Sur l'hudson, il n'y avait pas de vagues
a écrit le 12/03/2014 à 5:30 :
Je ne suis pas un spécialiste, mais changer de cap, sans signaler quoique ce soit, transpondeur éteint, me paraît étonnant. Soit c'est intentionnel, soit l'avion est devenu fou et a file dans une autre direction sans que l'équipage fut en mesure de faire quelque chose.
C'est incroyable, et cette incompréhension ajouté l'horreur que vivent les familles.
a écrit le 12/03/2014 à 3:06 :
C,est trop triste, prions simplement pour ces passagers et leurs familles
a écrit le 12/03/2014 à 0:06 :
Bonjour,
"Selon l'armée malaise"
=> Une petite précision de forme qui n'altère en rien le reste de l'article, il ne s'agit pas de l'armée "malaise" mais "malaisienne". Les "malais" sont l'ethnie la plus nombreuse en Malaisie, mais il y a aussi des chinois ou des indiens qui ne sont pas "malais" mais bien "malaisiens".
a écrit le 11/03/2014 à 23:47 :
Etonnant quand même que ni les américains, ni les russes, ni les chinois avec leur pléthore de matériel civil et militaire ne sachent pas où chercher...Toutes les tours, jumelles ou pas ont intérêt à faire profit bas.
a écrit le 11/03/2014 à 22:18 :
Bah....et la boite noire?.... elle sert a quoi non mais serieux quoi...
Réponse de le 11/03/2014 à 22:32 :
Elle a été engloutie par le trou noir avec l'avion...
Réponse de le 11/03/2014 à 22:50 :
pour avoir une boite noire il faut déjà l'avion
Réponse de le 11/03/2014 à 22:58 :
@rogera: les boites noires émettent un signal GPS afin qu'on les retrouve ;)
Réponse de le 11/03/2014 à 22:58 :
Elle sert à être lue quand elle est retrouvée.
Réponse de le 11/03/2014 à 23:25 :
Bah pour retrouver la boite noire, il faut retrouver l'avion ....
Réponse de le 11/03/2014 à 23:25 :
La boite noire est dans l'avion, que je sache ! Donc, tant qu'ils auront pas trouvé l'avion, on risque pas d'avoir la boite noire !!
Réponse de le 11/03/2014 à 23:27 :
La boite noire est dans l'avions,que je sache !! Donc, tant qu'ils n'auront pas trouvé l'avion, on ne risque pas d'avoir la boite noire Piyou !!!
Réponse de le 12/03/2014 à 3:12 :
La boite noire se trouve dans l'appareil. Sans appareil, pas d'enregistrement !
Réponse de le 12/03/2014 à 3:12 :
La boite noire se trouve dans l'appareil. Sans appareil, pas d'enregistrement !
Réponse de le 12/03/2014 à 3:12 :
La boite noire se trouve dans l'appareil. Sans appareil, pas d'enregistrement !
Réponse de le 12/03/2014 à 6:16 :
La boite noire est dans l'avion imbécile
Réponse de le 12/03/2014 à 8:07 :
@L'arroseur, les boîtes noires émettent un GPS seulement lorsqu'elles se retrouvent immergées.
Réponse de le 12/03/2014 à 14:16 :
LES 2 Boîtes noires ne commencent à émettre qu'aprés un crash et/ou au contact de l'eau !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 12/03/2014 à 14:31 :
D'après le coup du Brésil-Paris, les boites noires émettent un signal radio. D'une durée d'un mois. Mais il faut savoir où les chercher si elles sont immergées. Et si le bouzin a changé de direction, là, c'est la foire.
a écrit le 11/03/2014 à 21:56 :
Il est iniimaginable qu en 2014 avec les moyens technologiques dont on dispose. Qu un avion puisse disparaitre sans laisser de traces!!
Réponse de le 12/03/2014 à 10:39 :
Je suis d'accord avec vous . C'est dommage.
a écrit le 11/03/2014 à 21:34 :
pas très doué ce journaliste!
quand on ne connait pas les unités on consulte goog..
a écrit le 11/03/2014 à 20:58 :
"alors qu'il volait à une altitude de 35.000 pieds (10.670 kilomètres)". 10.670 kilomètres!!!!! Si il volait a cette altitude, il faut plutôt chercher le boeing sur la lune!!!!!
Réponse de le 11/03/2014 à 21:11 :
35000pieds= 10670 METRES!!!!!
faut juste apprendre a convertir..
Réponse de le 11/03/2014 à 21:12 :
Les longs courriers volent régulièrement a cette altitude. Ce n'est pas anormal.
Réponse de le 11/03/2014 à 21:18 :
Apprenez à lire.
Il est écrit 10 point 670 soit 10 mètres 570.
Il faut rester modeste.
Réponse de le 11/03/2014 à 21:24 :
C'est manifestement une coquille liée à un abus d'anglicisme (séparation de la partie entière à la partie fractionnaire par un point plutôt qu'une virgule). En bon français il faut écrire 35 000 pieds soit 10 668 mètres.
Réponse de le 11/03/2014 à 21:38 :
@SP81

A seulement une dizaine de mètres l'avion aurait probablement heurté une ligne électrique ou un arbre.
Réponse de le 12/03/2014 à 14:38 :
C'est vrai qu'en pleine mer, faut toujours se méfier des lignes électriques et des arbres. Quand je surfe, j'm'méfie.
a écrit le 11/03/2014 à 20:28 :
Ce midi il indiquait a BFM que certains téléphones des passagers répondaient sur le réseau. Comment ce fait ils que les flics en France puissent nous retrouver par triangulation dans une ville, démarrer le portable pour écouter et voir a distance... Et là rien ils savent qu'ils sont sur le réseau mais pas a peux près où? Il ne peuvent pas non plus démarrer les caméra pour voir ou le micro pour écouter? Cette affaire semble étrange; pas de débris en mer et si il c'est craché l'avion a coulé a pique sans ce briser. Il y a vraiment des personnes haut placés qui doivent avoir quelque chose de pas clair et qui cache la vérité. Perso je trouve ça dégouttant les familles des "passagers" ne mérite pas autant d'attente et de faux espoir. Ils ont droit a la vérité.
Réponse de le 11/03/2014 à 21:17 :
Si BFM le dit! C'est sur c'est un complot.
Réponse de le 12/03/2014 à 10:58 :
C'est sur, c'est un complot judéo-illuminati. En verité l'avion a été détruit car s'y cachait Ben Laden, Tupac et Daniel Ballavoine.
a écrit le 11/03/2014 à 20:05 :
On dirait que l'enfumage bat son plein ....ma tristesse aux familles !
a écrit le 11/03/2014 à 19:51 :
Vous n'y êtes pas. L'avion n'a jamais décollé.
a écrit le 11/03/2014 à 19:05 :
UN transpondeur coupé, ca sent beaucoup le détournement ou une coupure intentionnelle des pilotes... ( ou d'un d 'entre eux). Ou peut être une panne électrique génerale, l'avion est donc visible sur les radars primaires mais les secondaires ne reçoivent plus aucun message transpondeur. Qui sait . En espérant que le mystère soit rapidement éclaircit.
a écrit le 11/03/2014 à 19:03 :
Et le NSA ne sait pas où il est !
Réponse de le 11/03/2014 à 20:21 :
ben si mais chute ils ont dit qu'ils arrêtait les écoutes !
a écrit le 11/03/2014 à 18:51 :
Si le transpondeur s'est coupé c'est que soit le pilote ou un terroriste l'a coupé intentionnellement et donc il connaissait bien l'avion donc ce détournement était bien préméditer. Ce qui est certain c'est qu'il faut 2200m pour le poser mais le problème c'est qu'il n'y a pas de piste dans cette région capable de le recevoir donc il est tombé soit en mer soit dans la brousse mais la aussi il y aurait des traces de fumée.
Réponse de le 12/03/2014 à 10:26 :
Il n'y à pas de pistes de 2200m dans la région? Vous avez l'air de très bien connaitre la dite région, dites-donc!

Je suis ironique bien-sûr.
a écrit le 11/03/2014 à 18:51 :
Oui, c'est le vol 522 Larnaca-Athènes du 14 août 2005. A l'issue d'un test, le système de pressurisation est resté en "manuel", et l'équipage a négligé les messages d'alerte. La pression a baissé au fur et à mesure que l'avion prenait de l'altitude, et les pilotes ont fini par tomber dans les pommes, l'avion continuant sous pilote automatique jusqu'à la panne sèche 2 heures après.
a écrit le 11/03/2014 à 18:44 :
Pathetique vos remarques. Imaginez-vous 1 sec ds ce vol .....
a écrit le 11/03/2014 à 18:39 :
Bonjour les fautes d orthographe La Tribune!!!
a écrit le 11/03/2014 à 18:23 :
vol 714 pur Sydney??
a écrit le 11/03/2014 à 18:20 :
L'avion est dans mon jardin, vous stoppez vos enquêtes sur moi et je vous le rend
a écrit le 11/03/2014 à 17:45 :
Il est dans l'espace maintenant
a écrit le 11/03/2014 à 17:41 :
ca fait penser à ce vol (ou à cette fiction?) où l'avion s'était brusquement dépressurisé faisant perdre connaissance au pilote et aux passagers et avait aiinsi continué à voler plusieurs heures
Réponse de le 11/03/2014 à 17:55 :
Bien vu ! Cela me paraît plausible.
Réponse de le 11/03/2014 à 18:32 :
fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_des_Bermudes
Réponse de le 11/03/2014 à 18:33 :
correction : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_522_Helios_Airways
Réponse de le 11/03/2014 à 18:47 :
Tu parle du Vol Hélios AirWays 522, erreur de maintenance et de pilotage, circuit de pressurisation resté en manuel ayant entrainé une hypoxie. L'avion a volé sur le pilote auto un certain temps en effet.
Réponse de le 11/03/2014 à 23:41 :
@Clodef et aristote
Possible, mais pourquoi le transpondeur a été coupé?
a écrit le 11/03/2014 à 17:14 :
l'avion a été aspiré par un OVNI géant
Réponse de le 11/03/2014 à 18:19 :
Peut-être les pilotes ont arrêtés radios et transpondeur pour se dérouter volontairement vers une île isolée sans être repérés? Ce serait le plus beau dénouement pour les familles éprouvées par ce mystère ... hélas très peu plausible comme issue ... Prions pour eux...
Réponse de le 11/03/2014 à 20:16 :
oui prions pour eux
et je pense qu ils sont vivant le temps nous le dira
Réponse de le 11/03/2014 à 21:16 :
Espérons qu'on aura une fin heureuse dans cette histoire car sa ne doit être une vie pour les familles
Réponse de le 12/03/2014 à 0:44 :
J'ai aussi pensé à cette solution. Atterrissage dans un endroit isolé mais c'est trop James Bond.
Réponse de le 12/03/2014 à 8:28 :
Vraiment c'est un défit mondial, toutes les technologies moderne de la navigation aérienne sont à revoir. Au lieu d’annexé l’Ukraine ou faire des appels d'intimidation voilà le sérieux problème que Américain, Russe et UE doivent y penser.
Réponse de le 12/03/2014 à 23:28 :
SVP, Priez pour les passagers et pour leurs familles. Pensez aux enfants des passagers, à leurs parents, à leurs frères et sœurs. Le fait est là et on n'a qu'à prier pour nos frères et sœurs passagers et passagères. Que GRAND DIEU les aide et illumine leur chemin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :