MH370 : les recherches par un opérateur privé engloutiront 41 millions d'euros minimum

 |   |  296  mots
La Malaysie a annoncé qu'elle allait partager à égalité les coûts de recherche du MH370 avec l'Australie, qui mène les opérations. (Photo : Reuters)
La Malaysie a annoncé qu'elle allait partager à égalité les coûts de recherche du MH370 avec l'Australie, qui mène les opérations. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Après trois mois de recherches infructueuses, l'Australie va confier à un opérateur privé le soin de sonder les fonds marins durant un an pour trouver des traces du vol MH370 mystérieusement disparu le 8 mars dernier. Coût minimum de l'opération : 41 millions d'euros.

Des dizaines de millions de dollars auraient déjà été dépensés dans les recherches du vol MH370 de la Malaysia Airlines par l'armée australienne, notamment. Après trois mois de recherches infructueuses, c'est désormais un opérateur privé qui doit prendre le relais pour une mission d'un an, pour un coût supplémentaire estimé à 60 millions de dollars australiens (41 millions d'euros) au minimum.

>> Lire MH370: comment éviter de "perdre" un avion ?

Ces nouvelles recherches doivent débuter en août. Mais avant cela, les fonds marins de la zone de recherche doivent d'abord être cartographiés. Une tâche que l'Agence australienne de sécurité des transports a confié à une filiale de la multinationale néerlandaise Fugro, spécialiste des géosciences.

Partage des coûts

Ces recherches sont menées par l'Australie car l'avion est supposé s'être abîmé à proximité de ses côtes, bien que la zone initiale de recherchen au large de Perth, ne soit finalement pas la bonne. Des discussions doivent notamment avoir lieu ce mardi avec la Malysie sur la question du partage des coûts puisque l'avion appartenait en effet à la Malaysian Airlines.

Pour le moment, Canberra a alloué quelque 90 millions de dollars australiens (62 millions d'euros) aux recherches. Le vice-ministre malaisien de la défense est attendu ce mardi pour en discuter. Mais Kuala Lumpur, qui a pour le moment dépensé quelque 27,6 millions de ringgits (6,34 millions d'euros), a déjà indiqué lundi à la presse que les coûts seraient partagés à égalité entre les deux pays. Ces chiffres déjà élevés laissent présager que ces recherches seront les plus coûteuses de l'histoire des transports aériens.

>> Lire MH370: des familles offrent 5 millions de dollars pour toute information

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :