TGV : Pepy annonce une réduction des coûts de 13% en trois ans

Le patron de la SNCF a affirmé que "le diagnostic de la Cour des comptes est depuis longtemps le nôtre" dans une interview paru jeudi dans Le Figaro. L'institution a estimé en octobre que le choix systématique de la grande vitesse ferroviaire a abouti à un système peu cohérent.
Avec l'offre Ouigo de TGV, nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%, assure Guillaume Pepy.
Avec l'offre Ouigo de TGV, "nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%", assure Guillaume Pepy. (Crédits : Reuters)

"Nous avons depuis plusieurs années remis en cause la politique du tout-TGV en donnant la priorité aux trains de la vie quotidienne et au réseau existant."

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a affirmé dans une interview au Figaro publiée jeudi 6 novembre que sa société ne misait plus "sur le tout TGV". Il ainsi avancé un objectif de réduction des coûts de 13% sur l'activité TGV sur les trois ans à venir.

Un plan d'économies serait déjà en cours selon ce dernier. Il a vanté l'offre Ouigo de TGV à bas prix avec laquelle "nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%"

En adéquation avec la Cour des comptes

Le patron de la SNCF a renchéri: "Le diagnostic de la Cour des comptes est depuis longtemps le nôtre". L'institution a notamment estimé que le réseau ferroviaire français à grande vitesse est "peu cohérent" et trop coûteux, dans un rapport publié le 23 octobre.

Le "choix systématique de la grande vitesse ferroviaire [...] a abouti à un système peu cohérent, où les rames de TGV desservent 230 destinations et passent 40% de leur temps en moyenne sur les lignes classiques, ce qui nécessite en outre un parc important de rames", avait indiqué la Cour. Et d'enfoncer le clou en assurant que le TGV est devenu un transport élitiste, ses usagers appartenant majoritairement "aux catégories de population aux revenus les plus élevés"

La SNCF avait dû procéder en février à une importante dépréciation de la valeur comptable de son parc de TGV, et même le cahier des charges du très attendu TGV du futur, d'Alstom, prévu pour 2018, est passé d'un modèle haut de gamme à un train moins coûteux par passager.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 06/11/2014 à 16:13
Signaler
Alstom, maitre du monde TGV, tram, métro: une outrecuidance de nos dirigeants. Les Chinois et les coréens ont pris des longueurs d'avance sur nous dans ce domaine. toute l'Inde s'équipe actuellement de métro provenant d'Asie du sud Est. La chine fab...

à écrit le 06/11/2014 à 13:15
Signaler
Le TGV élitiste pour les riches? A bas le TGV alors !!!!! Ce pauvre pays est fou de Marx.

à écrit le 06/11/2014 à 12:34
Signaler
"nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%" Ah bon, et s'il expliquait où passaient ces 42% gaspillés ?

le 06/11/2014 à 13:47
Signaler
En grande partie dans le bar, les parcours à faible vitesse moyenne (hors LGV donc), le temps improductif (les rames Ouigo roulent toute la journée, deux à trois fois plus de km que les autres).

à écrit le 06/11/2014 à 11:05
Signaler
il faudrait aussi que nos elus arretent de leur voter betement des subventions de MEME avec les auroroutes bien souvent les bretelles de sortie sont payées par la collectivite ABERRANT ?ILS NE TOUCHENT ps de dividende pour autant

à écrit le 06/11/2014 à 11:02
Signaler
Au lieu d'avoir des TGV (longue distance, rapidement) et des trains modernes (vont partout), on bascule vers le 'TGV qui fait tout' et n'a pas le temps d'accélérer qu'il faut déjà ralentir. C'est comme avoir un aéroport, ça fait 'ville importante' m...

à écrit le 06/11/2014 à 10:57
Signaler
la question ne se pose même pas, il vaut mieux prendre la voiture que le tgv, et parfois même l'avion. Quand aux synchronisations entre tgv et ter voire bus c'est lamentable. Si on part en voiture, même par les nationales, on arrive en avance. Ca ...

à écrit le 06/11/2014 à 8:38
Signaler
Et à quand la baisse du prix des billets, la transparence des tarifs, et un service amélioré ?

le 06/11/2014 à 9:54
Signaler
Difficile, les syndicats sont là pour l'empêcher !

le 06/11/2014 à 10:18
Signaler
le TGV a été fait pour faire vivre Alsthom, pas pour créer un shéma de transport cohérent......

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.