Appel à l'ouverture à la concurrence ferroviaire en France

 |   |  731  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Plusieurs fédérations et associations économiques dont la CGPME, la FNSEA, la fédération des industries ferroviares (FIF) appellent à une "nouvelle ambition ferroviaire française", laquelle passe à leurs yeux par l'ouverture à la concurrence.

La CGPME, la FNSEA, la FIF (fédération des industries ferroviaires), l'association des utilisateurs de fret (AUTF), l'association française des ports intérieurs (AFPI), CCI France, qui fédère les Chambres de commerce du pays et la fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT), toutes ces fédérations et associations économiques ont appelé ce lundi à une « nouvelle ambition ferroviaire française ».


«La France, pays du TGV et des trains à l'heure, est en voie de perdre son statut de grande nation ferroviaire et de devenir un maillon faible de l'Europe ferroviaire. Pourtant nos territoires, nos entreprises, nos ports, pour renforcer leur identité, leur compétitivité, leur attractivité ont impérativement besoin de bonnes connections ferroviaires entre eux et avec l'Europe », expliquent ces acteurs dans un communiqué commun.

Tous appellent à la fin du monopole de la SNCF. « Le moment est venu de jouer la carte de la diversité et d'une nouvelle modernité ferroviaire européennes, d'ouvrir notre réseau ferré national à de nouveaux opérateurs, publics ou privés, de vendre notre savoir-faire ferroviaire dans d'autres pays ». Pour eux, l'ouverture du marché permettra d'augmenter l'utilisation du réseau et par conséquent les revenus du gestionnaire d'infrastructure, SNCF Réseau (ex Réseau Ferré de France)," lequel est désormais intégré dans le groupe SNCF, à côté de SNCF Mobilités.

"Besoin impérieux de nouveaux opérateurs"

« Le niveau actuel d'utilisation de notre réseau ferré national, même avec les nouveaux opérateurs de fret, ne permet plus d'assurer son équilibre économique. Ce déséquilibre structurel, insoutenable, menace sa pérennité. La France a un besoin impérieux de « nourrir » son réseau de nouvelles utilisations, de nouveaux opérateurs. Ce qui créera de nouveaux services au public et aux entreprises. C'est le rôle du gestionnaire du réseau, de statut public, indépendant, de les susciter et les prospecter. Il est appelé à devenir le pilier de la politique ferroviaire française. Il y a urgence d'action », expliquent les cosignataires, qui reconnaissent néanmoins que l'ouverture à la concurrence ferroviaire n'est pas pour demain.

L'ouverture totale à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs est prévue par l'Union européenne vers 2022-2023.

Modernisation du réseau

«La France a repoussé l'échéance de l'ouverture à la concurrence, au risque de voir son opérateur national, et ses filiales, écartés des appels d'offre européens. Ce délai, à tout le moins, doit être utilisé pour traiter nos points faibles », expliquent-ils. En particulier la modernisation du réseau.

«Même s'il reste parmi les plus sûrs, les experts alertent sur le vieillissement de notre réseau et son manque d'ouverture aux technologies modernes (...). La modernisation de notre réseau, appuyée sur la révolution numérique, incluant le contrôle et la connexion centralisés des points sensibles, recèle d'importants gisements de sécurité, de fiabilité, de productivité, d'économie d'énergie (...) Dès lors, pourquoi ne pas en faire un projet franco-européen contribuant à la relance économique, mobilisateur pour des start up françaises ?».

Recul spectaculaire du fret ferroviaire

Dans le fret ferroviaire, tous ces acteurs déplorent qu'il soit à contre-courant de l'exigence de report modal portée par le Grenelle de l'environnement. "Ce recul spectaculaire est une exception européenne qui devient un handicap logistique pour notre économie", ont ajouté ces associations, en faisant valoir que la part de marché du ferroviaire dans le transport de marchandises atteignait 17% en Allemagne. Le recul de l'offre pour le wagon isolé en France est lourd de conséquences à court et long terme. A l'heure où des chaînes logistiques virtuelles structurent le transport de fret, à l'échelle planétaire, le retard numérique du transport ferroviaire est incompréhensible. La médiocre traçabilité qui en résulte, la complexité de l'accès aux sillons, affaiblissent son potentiel logistique et écologique ».

 «La France, si elle l'ose et si elle le décide, peut figurer parmi les grands gagnants de l'Europe ferroviaire. La réforme le permet. Encore faut-il que sa mise oeuvre ne soit pas détournée de son objectif originel, renforcer l'efficacité de notre système ferroviaire. Pour cela, l'Etat stratège doit impulser une stratégie innovante, appuyée sur un secteur public différencié et renforcé, une stratégie ouverte à la concurrence, à l'initiative privée, à l'Europe».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/04/2015 à 10:57 :
Laissons les signataires s'exprimer, c'est la démocratie.
Néanmoins, je ris de voir des chantres du libéralisme demander la libéralisation du chemin de fer. Au début des années 1980, un Préfet déclarait lors d'une assemblée générale d'une CCI: vous prêchez le libéralisme, ce qui est votre affaire. mais vous me demandez en même temps la protection contre la concurrence. Je ne sais pas faire.
Trente années plus tard, les mêmes semblent n'avoir rien compris. Le report sine die scélérat de l'écotaxe est un parfait exemple du libéralisme dévié par une mesure politicienne. Il serait grand temps que le Petit Larousse soit disponible dans certains états-major.
Réponse de le 17/04/2015 à 14:31 :
Comment expliquer alors que la SNCF reste le dernier monopole de transport ferroviaire en Europe de l'Ouest hérite de l'époque où le modèle soviétique représentait l'avant garde. Sont ce les autres qui sont mauvais ou nous qui ne sommes pas bons ? On remarquera aussi que dans tous les autres modes de transport (air, route, mer) ce sont des compagnies privées qui opèrent. Ah j'oubliais le cas de la SNCM qui est elle en comma dépasse.
a écrit le 15/04/2015 à 11:51 :
Il est un peu abusif de parler d'ouverture à la concurrence dans le domaine ferroviaire. Hormis le fret qui voit plusieurs compagnie privée et publiques circuler sur le même réseau, dans le domaine des voyageurs ce n'est pas la cas. En effet dans tous les pays qui ont pratiqué cette ouverture à la concurrence, cela c'est fait par appel d'offre et dans ce cas il a été donné la possibilité à une entreprise privée de remplacer l'entreprise publique. En aucun cas sur la même relation, il n'y a deux entreprise ferroviaires concurrentes et le client n'a pas plus de choix qu'auparavant.
Pour éviter que ne se reproduise les errements du fret lors de son ouverture à la concurrence, notamment en matière de dumping social et salarial, l'état compte mettre en œuvre un nouveau statut du cheminot qui serait commun à la fois à la SNCF et aux entreprises privée renrtant ou étant déjà sur le marché. Dans tous les cas, le client ne verra jamais un TGV SNCF à 17h00 pour la destination A et à la même heure un TGV d'une société privée pour la même destination, à moins de doubler les voies sur cet axe, mais à quel prix et pour quelle rentabilité?
Réponse de le 15/04/2015 à 12:53 :
Il peut y avoir un TGV d'une société privé à 17h10, C'est la même chose dans les aéroports tous les avions ne décollent pas à 8 H précises sur la même piste, Il y a un décalage de quelques minutes entre chaque avion. C'est une question d'organisation.
Réponse de le 16/04/2015 à 15:26 :
Ha ha ha : les avions nont pas besoin d'infrastructures pour voler, juste pour decoller et atterrir : vous ne pouvez pas enquiller 50 trains sur la même portion de voie...
a écrit le 15/04/2015 à 10:56 :
Non pas ça c'est trop dur pour nos cheminots, à quoi ça aurait servi toutes ces grèves pour avoir le Régime Spécial, si en même temps on perdait le monopole qui nous assure des arrêts de travail vraiment "emmerdant" pour le public
Réponse de le 17/04/2015 à 9:54 :
C'est vrai vive la concurence depuis que le marché de l'électricité est libre c'est tellement mieux...
L'éctricité est plus chère et il y a moins de service
Réponse de le 17/04/2015 à 11:14 :
D'autant que la droite ne s'est pas ruée sur Poweo lors de l'ouverture du marché, étonnant ce manque d'entrain ,pourtant il y avait un Charles beigbeder à la tête à l'époque , comme quoi.
a écrit le 14/04/2015 à 22:39 :
Nous ne pouvons déjà plus parler d'anticipation dans la vision novatrice du transport ferroviaire de demain. Mais d'une nécessité absolue d'intégrer au plus vite la participation à des entreprises privées. Le renouvellement de nos infrastructures, mais aussi l'exportation d'un savoir faire est maintenant indispensable à une vision Européenne. Le marché international en dépend.
a écrit le 14/04/2015 à 21:04 :
L'ouverture à la concurrence FRET ferroviaire en France remonte désormais à 10 ans.Pendant la même période , la part de marché modale du rail Français s'est néanmoins effondrée ... cherchez l'erreur ! Heureusement , l'ECOTAXE qui devait permettre une amorce de rééquilibrage modal par la perception d'une redevance d'utilisation de l'infrastructure routière supportée par le contribuable a été réduite à néant par les bonnets ... d'âne ! Heureusement , en fin d'année , un sommet sur le changement climatique va occuper nos chers politiques à Paris !
a écrit le 14/04/2015 à 18:41 :
En même temps si rien ne change le secteur ferroviaire est condamné. L'avion et l'autocar vont le tailler en pièce.
a écrit le 14/04/2015 à 17:40 :
le gouvernement va se sentir obligé d'ouvrir le robinet de l'argent public pour calmer les syndicats.
Et la mixité sociale / justice sociale dans tout cela ?
Pourra t-on se faire agresser, violer, ...avec les nouveaux entrants ?
Pourra t-on continuer à uriner partout ou à lacérer les banquettes ? ...
Ce n'est pas certain donc ce serait une véritable régression.
a écrit le 14/04/2015 à 17:08 :
oui privatiser tous vous avez raison
donc pu de train apres 17h ni les week end chouette on aura pu des horaires decaler on sera comme tous ceux en bureau mais apres venez pas vous pleindre car il n'y a pu de train
et ne vous etonnez pas de la fermetire de beaucoup de ligne car la sncf les laisse meme si elles sont pas rentable chose que le privé ne fera pas
sa va faire comme en belgique ya 10 ils on voulu privatiser maintenant toute le monde reveux le service publique faut savoir ce qu'on veux quoi qu'il en soit les gens seront jamais content mais qu'il aille faire deja ce metier et reviennent parler apres
Réponse de le 15/04/2015 à 2:42 :
privatiser est indispensable pour des trains toujours en retard, en grève etc... ce n'est pas parce que c'est privatisé que les trains ne roulent pas après 17 h : il y en a qui veulent travailler !!!! tous le monde n'est pas comme les cheminots !!!!!!!!!!! fermeture de lignes ?? pourquoi pas remplacés par des autocars ????
Réponse de le 15/04/2015 à 8:04 :
Moi je suis supper content de l'arrivée de free et la fin du monopole de france telecom, autrement, on payerai le mobile et le net à 50 euros encore.
Lorsque l'avion devient moins chers que la SNCF, il faut se dire qu'il y a quelque chose qui ne vas pas. Sous prétexte de desservir les endroits les moins utilisés, tous les endroits de forte utilisation sont sur taxé, et c'est le contribuable qui casque. Les proches des salariés SNCF ont droits au voyage gratuit ( 1 euros symbolique ) et c'est le contribuable qui casque, le taux d'absentéisme est super elevé, surtout chez les syndiqués, et c'est le contribuable qui casque. Non et Non merci, un service publique veut dire rendre un service au public (pas à l'usager déjà usé) , un service publique veut dire des services à moindre cout (cars, mini bus, service à la demande ), un service public n'est pas juste un prétexte pour vivre sur le dos de la princesse, car elle commence à en avoir plus que la.
Réponse de le 17/04/2015 à 9:49 :
Tu as des chiffres pour l'absenteisme parce tes fantasmes de cheminots faudrait voir de les réviser
Réponse de le 17/04/2015 à 9:50 :
Tu as des chiffres pour l'absenteisme parce tes fantasmes de cheminots faudrait voir de les réviser
Réponse de le 17/04/2015 à 9:50 :
Tu as des chiffres pour l'absenteisme parce tes fantasmes de cheminots faudrait voir de les réviser
a écrit le 14/04/2015 à 16:28 :
Il suffit de regarder une carte carte ...
La ligne ferroviaire Nantes-Angers est d'ors et déjà saturée, un dédoublement est nécessaire; le port de Saint-Nazaire le veut et avec la virgule de Sablé, c'est aussi Le Havre qui, pour éviter Paris et rejoindre Lyon, passera par Angers-Saumur-Tours-Bourges.
Angers-Loire-Aéroport dispose d'une situiation unique pour construire une plateforme intermodale de Fret Ferroviaire.
C'est au coeur dEuropéen.
a écrit le 14/04/2015 à 13:40 :
Que les cheminots ne se mettent pas déjà en grève...Même si la concurence serait bonne pour tous, le rail mourra doucement sur les 20 prochaines années car la caste des employés SNCF refusera la multitude des opérateurs qui seule pourrait apporter du dynasmisme innovant à ce secteur qui sinon mourrera sous les assauts du covoiturage et de l'avion.
Réponse de le 14/04/2015 à 17:01 :
mdr les opérateurs privés sont arrivés dans le fret, il ont tué le fret sncf puis sont reparti....sur les routes, la meme chose va se passer en voyageur....
Réponse de le 14/04/2015 à 20:19 :
Une question simple du temps de la privatisation du fret ou est passé Véolia fret???.
Une autre question ou en est le développement de EuroRailCargo???.Ou en est VFLI (ah oui c'est une filiale de la SNCF) et son développement???. Et j'en passe sur les autres exemple la CFTA société privé????. Je pense surtout que tout cela est une sombre histoire de sous de la part de certain qui espère récupérer de l'argent....public, à travers des aides, subventions, ect. Et se sont les premiers a pleurer parce qu'ils payent trop de charge ....
a écrit le 14/04/2015 à 13:28 :
Oh oui privatisons la SNCF!!! Je suis déjà impatient à l'idée d'en constater les résultats. Profitons en également pour privatiser l'air du temps, la couleur du ciel et la vache qui regarde passer le train. Triste époque ou ne nous reste que l'humour qui est comme chacun le sait la politesse du désespoir. Ah! au fait un peu de sérieux dans mes propos: pourquoi la SNCF est l'actionnaire unique de GEODIS, premier transporteurs routier de marchandises et concurrent déloyal du fret ferroviaire (et oui les routiers ne financent pas l'entretien des routes)..Joli conflit d'intérêt non!!! Quand on veut noyer son chien on dit qu'il a la rage.
a écrit le 14/04/2015 à 12:22 :
les clients peuvent ils en tirer profit ? dubitatif...la sécurité ?
Réponse de le 15/04/2015 à 14:30 :
Triste débat ou se croisent réalités et utopies.
Les cheminots sont toujours en grève, en voilà une belle connerie, (merci au JT de 13h la piqûre a bien pris), les cheminots ne font pas plus grève que n'importe quelle grosse boîte, combien d'entreprise debraye en France, il y en a tous les jours, sauf que forcément il y a des dépôts partout en France, et quand le depot de Marseille fait grève, les usagers de Dunkerque n'en subissent pas les conséquences, et inversement, faut arrêter.
Pour ce qui des tarifs, les avions coûtent aussi cher que le train sur certaines régions, c'est vrai mais pour avoir des prix attractifs il faut aller chercher son avion à Beauvais, et combien de temps tu vas mettre pour aller chercher ton avion au fin fond de la campagne?
Pour ce qui est de la concurrence, c'est pareil, vaste fumisterie la concurrence ne sert qu'à engraisser de grosses entreprises en mal de profits, et je vous rassure vous n'avez d'intérêt pour ces entreprises que pour votre argent rien d'autre.
La liaison Paris - Milan a été privatise il y a 3 ans, les tarifs sont attractifs, ah c'est sur, mais les lavabos sont inutilisables quant ils ne se démontent pas tout seul, les banquettes tailladées et pas réparées et les retards sont les mêmes que ceux du temps de la SNCF, je ne parle même pas des correspondances improvisées en pleine nuit.
Alors chers amis, redescendez sur terre, arrêtez de taper sur les cheminots parce que TF1 vous le dit, et pour terminer, si les cheminots ont des facilités de circulation, c'est historiquement Pour aider les agents à s'engager en aidant à la mobilité, mais c'est vrai que le gars de chez Renault n'a pas de Prix sur sa voiture, le boulanger n'a pas le pain gratuit, et le VRP ne part pas en week end avec sa bagnole....
Tiens , c'est bizarre tout le monde tape sur les cheminots, mais personne ne veut y rentrer, c'est con parce que la SNCF n'arrive pas à recruter, la place ne serait elle pas si bonne????
Merci de prendre en compte que le jour ou il n'y aura plus d'avantage pour tout le monde, tu pourras toujours pas t'acheter de la viande, mais aussi et surtout on consommera encore moins Français, et plus personne aura du travail.
Bravo vous êtes sur la bonne voie.
Réponse de le 15/04/2015 à 14:30 :
Triste débat ou se croisent réalités et utopies.
Les cheminots sont toujours en grève, en voilà une belle connerie, (merci au JT de 13h la piqûre a bien pris), les cheminots ne font pas plus grève que n'importe quelle grosse boîte, combien d'entreprise debraye en France, il y en a tous les jours, sauf que forcément il y a des dépôts partout en France, et quand le depot de Marseille fait grève, les usagers de Dunkerque n'en subissent pas les conséquences, et inversement, faut arrêter.
Pour ce qui des tarifs, les avions coûtent aussi cher que le train sur certaines régions, c'est vrai mais pour avoir des prix attractifs il faut aller chercher son avion à Beauvais, et combien de temps tu vas mettre pour aller chercher ton avion au fin fond de la campagne?
Pour ce qui est de la concurrence, c'est pareil, vaste fumisterie la concurrence ne sert qu'à engraisser de grosses entreprises en mal de profits, et je vous rassure vous n'avez d'intérêt pour ces entreprises que pour votre argent rien d'autre.
La liaison Paris - Milan a été privatise il y a 3 ans, les tarifs sont attractifs, ah c'est sur, mais les lavabos sont inutilisables quant ils ne se démontent pas tout seul, les banquettes tailladées et pas réparées et les retards sont les mêmes que ceux du temps de la SNCF, je ne parle même pas des correspondances improvisées en pleine nuit.
Alors chers amis, redescendez sur terre, arrêtez de taper sur les cheminots parce que TF1 vous le dit, et pour terminer, si les cheminots ont des facilités de circulation, c'est historiquement Pour aider les agents à s'engager en aidant à la mobilité, mais c'est vrai que le gars de chez Renault n'a pas de Prix sur sa voiture, le boulanger n'a pas le pain gratuit, et le VRP ne part pas en week end avec sa bagnole....
Tiens , c'est bizarre tout le monde tape sur les cheminots, mais personne ne veut y rentrer, c'est con parce que la SNCF n'arrive pas à recruter, la place ne serait elle pas si bonne????
Merci de prendre en compte que le jour ou il n'y aura plus d'avantage pour tout le monde, tu pourras toujours pas t'acheter de la viande, mais aussi et surtout on consommera encore moins Français, et plus personne aura du travail.
Bravo vous êtes sur la bonne voie.
Réponse de le 15/04/2015 à 14:30 :
Triste débat ou se croisent réalités et utopies.
Les cheminots sont toujours en grève, en voilà une belle connerie, (merci au JT de 13h la piqûre a bien pris), les cheminots ne font pas plus grève que n'importe quelle grosse boîte, combien d'entreprise debraye en France, il y en a tous les jours, sauf que forcément il y a des dépôts partout en France, et quand le depot de Marseille fait grève, les usagers de Dunkerque n'en subissent pas les conséquences, et inversement, faut arrêter.
Pour ce qui des tarifs, les avions coûtent aussi cher que le train sur certaines régions, c'est vrai mais pour avoir des prix attractifs il faut aller chercher son avion à Beauvais, et combien de temps tu vas mettre pour aller chercher ton avion au fin fond de la campagne?
Pour ce qui est de la concurrence, c'est pareil, vaste fumisterie la concurrence ne sert qu'à engraisser de grosses entreprises en mal de profits, et je vous rassure vous n'avez d'intérêt pour ces entreprises que pour votre argent rien d'autre.
La liaison Paris - Milan a été privatise il y a 3 ans, les tarifs sont attractifs, ah c'est sur, mais les lavabos sont inutilisables quant ils ne se démontent pas tout seul, les banquettes tailladées et pas réparées et les retards sont les mêmes que ceux du temps de la SNCF, je ne parle même pas des correspondances improvisées en pleine nuit.
Alors chers amis, redescendez sur terre, arrêtez de taper sur les cheminots parce que TF1 vous le dit, et pour terminer, si les cheminots ont des facilités de circulation, c'est historiquement Pour aider les agents à s'engager en aidant à la mobilité, mais c'est vrai que le gars de chez Renault n'a pas de Prix sur sa voiture, le boulanger n'a pas le pain gratuit, et le VRP ne part pas en week end avec sa bagnole....
Tiens , c'est bizarre tout le monde tape sur les cheminots, mais personne ne veut y rentrer, c'est con parce que la SNCF n'arrive pas à recruter, la place ne serait elle pas si bonne????
Merci de prendre en compte que le jour ou il n'y aura plus d'avantage pour tout le monde, tu pourras toujours pas t'acheter de la viande, mais aussi et surtout on consommera encore moins Français, et plus personne aura du travail.
Bravo vous êtes sur la bonne voie.
Réponse de le 15/04/2015 à 14:31 :
Triste débat ou se croisent réalités et utopies.
Les cheminots sont toujours en grève, en voilà une belle connerie, (merci au JT de 13h la piqûre a bien pris), les cheminots ne font pas plus grève que n'importe quelle grosse boîte, combien d'entreprise debraye en France, il y en a tous les jours, sauf que forcément il y a des dépôts partout en France, et quand le depot de Marseille fait grève, les usagers de Dunkerque n'en subissent pas les conséquences, et inversement, faut arrêter.
Pour ce qui des tarifs, les avions coûtent aussi cher que le train sur certaines régions, c'est vrai mais pour avoir des prix attractifs il faut aller chercher son avion à Beauvais, et combien de temps tu vas mettre pour aller chercher ton avion au fin fond de la campagne?
Pour ce qui est de la concurrence, c'est pareil, vaste fumisterie la concurrence ne sert qu'à engraisser de grosses entreprises en mal de profits, et je vous rassure vous n'avez d'intérêt pour ces entreprises que pour votre argent rien d'autre.
La liaison Paris - Milan a été privatise il y a 3 ans, les tarifs sont attractifs, ah c'est sur, mais les lavabos sont inutilisables quant ils ne se démontent pas tout seul, les banquettes tailladées et pas réparées et les retards sont les mêmes que ceux du temps de la SNCF, je ne parle même pas des correspondances improvisées en pleine nuit.
Alors chers amis, redescendez sur terre, arrêtez de taper sur les cheminots parce que TF1 vous le dit, et pour terminer, si les cheminots ont des facilités de circulation, c'est historiquement Pour aider les agents à s'engager en aidant à la mobilité, mais c'est vrai que le gars de chez Renault n'a pas de Prix sur sa voiture, le boulanger n'a pas le pain gratuit, et le VRP ne part pas en week end avec sa bagnole....
Tiens , c'est bizarre tout le monde tape sur les cheminots, mais personne ne veut y rentrer, c'est con parce que la SNCF n'arrive pas à recruter, la place ne serait elle pas si bonne????
Merci de prendre en compte que le jour ou il n'y aura plus d'avantage pour tout le monde, tu pourras toujours pas t'acheter de la viande, mais aussi et surtout on consommera encore moins Français, et plus personne aura du travail.
Bravo vous êtes sur la bonne voie.
Réponse de le 15/04/2015 à 14:31 :
Triste débat ou se croisent réalités et utopies.
Les cheminots sont toujours en grève, en voilà une belle connerie, (merci au JT de 13h la piqûre a bien pris), les cheminots ne font pas plus grève que n'importe quelle grosse boîte, combien d'entreprise debraye en France, il y en a tous les jours, sauf que forcément il y a des dépôts partout en France, et quand le depot de Marseille fait grève, les usagers de Dunkerque n'en subissent pas les conséquences, et inversement, faut arrêter.
Pour ce qui des tarifs, les avions coûtent aussi cher que le train sur certaines régions, c'est vrai mais pour avoir des prix attractifs il faut aller chercher son avion à Beauvais, et combien de temps tu vas mettre pour aller chercher ton avion au fin fond de la campagne?
Pour ce qui est de la concurrence, c'est pareil, vaste fumisterie la concurrence ne sert qu'à engraisser de grosses entreprises en mal de profits, et je vous rassure vous n'avez d'intérêt pour ces entreprises que pour votre argent rien d'autre.
La liaison Paris - Milan a été privatise il y a 3 ans, les tarifs sont attractifs, ah c'est sur, mais les lavabos sont inutilisables quant ils ne se démontent pas tout seul, les banquettes tailladées et pas réparées et les retards sont les mêmes que ceux du temps de la SNCF, je ne parle même pas des correspondances improvisées en pleine nuit.
Alors chers amis, redescendez sur terre, arrêtez de taper sur les cheminots parce que TF1 vous le dit, et pour terminer, si les cheminots ont des facilités de circulation, c'est historiquement Pour aider les agents à s'engager en aidant à la mobilité, mais c'est vrai que le gars de chez Renault n'a pas de Prix sur sa voiture, le boulanger n'a pas le pain gratuit, et le VRP ne part pas en week end avec sa bagnole....
Tiens , c'est bizarre tout le monde tape sur les cheminots, mais personne ne veut y rentrer, c'est con parce que la SNCF n'arrive pas à recruter, la place ne serait elle pas si bonne????
Merci de prendre en compte que le jour ou il n'y aura plus d'avantage pour tout le monde, tu pourras toujours pas t'acheter de la viande, mais aussi et surtout on consommera encore moins Français, et plus personne aura du travail.
Bravo vous êtes sur la bonne voie.
Réponse de le 17/04/2015 à 14:18 :
Beaucoup de vérités dans vos propos mais des exagérations aussi. Rentrer à la SNCF n'est pas du tout facile, j'ai esssayé 2 fois et me suis fait recaler. Le processus de recrutement durait toute la journée et nous étions sur les rangs. Pour l'ouverture à la concurrence, je pense sincèrement que ça ne devrait pas poser de problème et de toutes façons ce n'est pas un service public. Il y a effectivement des opérateurs privés mais ça ne se développe pas aussi vite qu'espéré. A quand un TGV DHL ou autre qui permettrait d'aider à payer les infrastructures ? Mettre un autocar de plus sur les routes pour mieux enlever 10 camions pourrait être une solution efficace à beaucoup de problèmes non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :