Des Marshals dans les métros de la RATP et les trains de la SNCF

 |   |  335  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des agents de la RATP et de la SNCF pourront travailler armés et en tenue civile à compter de ce samedi 1er octobre en vertu d'un décret paru vendredi au Journal Officiel.

Des agents de la RATP et de la SNCF pourront travailler armés et en tenue civile à compter de ce samedi 1er octobre, en vertu d'un décret paru vendredi au Journal Officiel.
Le texte prévoit "l'extension de la dispense du port de la tenue" et la "possibilité du port d'arme en dispense de la tenue" pour les agents des services internes de sécurité de la SNCF et de la RATP.

Palpations

Des agents seront par ailleurs autorisés à procéder à des "palpations de sécurité" dans le cas de "circonstances particulières liées à l'existence de menaces graves pour l'ordre public, notamment à l'entrée des gares ou des trains", précise le document.

Ce décret fait suite à la loi du 22 mars 2016, dite "Loi Savary", qui vise à renforcer "la prévention et la lutte contre les incivilités, contre les atteintes à la sécurité publique et contre les actes terroristes dans les transports collectifs de voyageurs".

Fouilles

Déjà, depuis le mois d'avril, les agents de sécurité des opérateurs de transports peuvent réaliser des inspections visuelles et fouiller les bagages des voyageurs.
Les agents autorisés à travailler armés et en tenue civile devront avoir suivi une formation, justifier d'une expérience d'au moins 5 ans au sein du service de sécurité de la SNCF ou de la RATP et avoir été agréés en amont par le préfet de Paris ou du département dont ils dépendent, spécifie le décret.

Ces agents devront par ailleurs porter "un signe distinctif de leur appartenance au service interne de sécurité" et chacune de leur mission en tenue civile devra faire l'objet d'un compte-rendu.
Quant aux palpations de sécurité, elles seront réalisées par des agents habilités et agréés, eux aussi, et ne pourront avoir lieu que "dans les limites de la durée et des lieux ou catégories de lieux" déterminés par un arrêté, poursuit le décret.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2016 à 11:14 :
IL EXITE SUR CERTAINE LIGNES DE L INSECURITE. ET LES CAMERAS NE SAUVE PAS LES GENS DE L AGRETIONS DANS LES GRANDE VILLES AUX ABORD DES QUARTIERS CHAUD. EXITE TOUTE UNE FAUNE DE VOYOUS QUI SEVICE EN TOUTE INPUNITE?IL FAUT AUSSI QUE LA JUSTICE SOIT PLUS SEVERE ENVERS CES VOYOUS CAR SI ON LES REVOIES TOUJOURS ACRESSE DES GENS APRES LES AVOIR ARRETE ? TOUS CELA N AURAS SERVIS A RIEN?// LA JUSTICE ET TROP LAXISTE LES VOYOUX NON PLUS PEUR EN FRANCE DANS CERTAIN QUARTIER EN CE MOMENT LES ARMES FONT BEAUCOUP COULE DE SANG?ET LES ELUS SONT INPUISANT DEVANT CETTE MONTE DE LA VIOLANCE???
a écrit le 02/10/2016 à 1:36 :
Surprenant, ces civils armés ! D'ici à ce qu'on les confonde avec des terroristes... Moi, je suis pour le principe : une arme, un uniforme. Au moins comme ça, pas de méprise possible.
a écrit le 01/10/2016 à 12:28 :
On prend le temps, hein ? On ne va pas trop vite, surtout; Parce que rien ne presse. L'état "d'urgence" porte tellement mal son nom...
a écrit le 01/10/2016 à 8:15 :
y a des trucs comme ça dans notre pays qui sont des curiosités...il faut attendre 2016 pour avoir droit à de la présence humaine et de de la sécurité dans seulement certains transports publics...Après 2015 où on a eu le droit de prendre le car, whaouh ça décoiffe nos progrès...
a écrit le 01/10/2016 à 7:47 :
Ce gouvernement joue avec la peur. C'est une vieille habitude francaise.
Angoisser les gens, plutot que de chercher de vraies mesures de securite.
Francais, vous etes mal barres.
(Les marins comprendront)
a écrit le 01/10/2016 à 1:56 :
Des "marshals"?? Quèsaco? Des "marshaux" peut-être? Encore une niaiserie américanolâtre, alors que la police des chemins de fer existe depuis belle lurette
Réponse de le 02/10/2016 à 9:50 :
La police des chemins de fer existe depuis belle lurette ...
Vous parlez des agents de la sécurité ?

Ce qui est nouveau c'est que cette " police " est armé ... Tout comme les policiers municipaux .

A donner des armes a n'importe qui je ne suis pas sur que cela est bien pensé , nous ne sommes pas aux states et depuis la royauté on ne met pas d'armes dans les mains de quidam et on réserve ce droit aux représentants du pays ...

J'attends avec impatience le résultat des nouveaux cowboys en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :