Des trains espagnols pour la France ? Le site de Reichshoffen d'Alstom menacé, alerte le PDG Henri Poupart-Lafarge

Face à la perspective de voir la SNCF et l'Etat français choisir le constructeur espagnol CAF pour fabriquer plus de 100 trains intercités de la SNCF, le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, explique à La Tribune les menaces que ferait peser un tel choix sur l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 emplois. Les syndicats d'Alstom ont interpellé le gouvernement à ce sujet.
Fabrice Gliszczynski

3 mn

Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom
Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom (Crédits : © John Schults / Reuters)

Bis repetita. Trois ans après le sauvetage du site d'Alstom de Belfort, le constructeur ferroviaire français monte au créneau pour dénoncer la menace qui plane sur l'avenir de l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés en cas de perte du mégacontrat des trains intercités. Passée par la SNCF pour le compte de l'Etat, cette commande porte avec les options sur plus de 100 trains.

Mi-août, la lettre spécialisée Mobilettre indiquait que la victoire semblait promise au constructeur ferroviaire espagnol CAF. Selon nos informations, le dossier devrait être examiné lors d'un conseil d'administration de la SNCF prévu d'ici à fin septembre. Face à la perspective de voir Alstom écarté, les syndicats du constructeur ont interpellé ce mardi 11 septembre le gouvernement en envoyant un courrier à Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire qui chapeaute les transports. Dans un entretien exclusif à La Tribune, le PDG d'Alstom, Henry Poupart-Lafarge, tire lui aussi la sonnette d'alarme.

| Lire: « La perte du contrat des trains Intercités aurait un impact sur l'emploi » (H. Poupart-Lafarge, Alstom)

 « Cette commande de trains Intercités représente, avec les options, dix années d'activité pour le site de Reichshoffen et l'ensemble des sites français qui fabriquent les composants. L'offre d'Alstom est à la fois complète, compétitive et répond aux plus hauts standards technologiques. Sans cette commande, la charge du site serait durablement affectée, avec des conséquences en termes d'emploi. Je comprends les inquiétudes exprimées par les partenaires sociaux. Si l'Etat décidait de commander des trains fabriqués en Espagne, ce serait son choix, mais cela enverrait un message très fort de défiance envers la filière ferroviaire française qui serait de facto affaiblie, avec un impact mécanique sur l'emploi en France », fait-il valoir.

"Un coup fatal"

Pour les syndicats d'Alstom "si elle se confirmait, l'attribution du marché à notre concurrent espagnol risquerait de porter un coup fatal à l'avenir des sites fragilisés de Reichshoffen et Belfort ainsi qu'à la filière ferroviaire en Alsace et en Bourgogne-Franche-Comté", ajoute l'intersyndicale. Selon nos informations, le site de Reichschoffen est celui qui a le moins de visibilité en France. Il a aujourd'hui de l'activité jusqu'en 2021-2022.

Dans leur courrier adressé à Elisabeth Borne, les syndicats mettent l'accent sur l'impact négatif de l'offre espagnole pour l'emploi français. "CAF propose uniquement l'assemblage final des trains sur le territoire national dans son seul site français qui emploie une centaine de salariés", à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), quand, "l'offre d'Alstom s'appuie sur l'excellence de ses métiers et de ses compétences à travers huit de ses sites", avec des retombées en termes d'emplois en France pour Alstom allant "jusqu'à 700 personnes en fonction du produit retenu, dont 200 ingénieurs et plusieurs centaines d'emplois chez les fournisseurs", indiquent les syndicats.

Budget prévisionnel de 800 millions d'euros

L'appel d'offres, lancé fin 2016 par la SNCF pour le compte de l'Etat, porte sur le matériel roulant des trains d'équilibre du territoire (TET, Intercités) Paris-Toulouse et Paris-Clermont, soit 28 rames auxquelles s'ajouteront éventuellement 75 rames en option, dont 15 pour équiper la transversale Bordeaux-Toulouse-Marseille. Le budget prévisionnel pour la tranche ferme a été fixé à 800 millions d'euros en incluant les centres de maintenance.

Fabrice Gliszczynski

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 82
à écrit le 19/09/2019 à 5:00
Signaler
Donald n'accepterait pas de faire ce choix dans son pays mais en France tout est permis avec l'argent des contribuables

à écrit le 12/09/2019 à 17:59
Signaler
@bruno_bd 11/09/2019 13:59 Citation "Ils sont surtout très confortables parce que la bielle de Cadix a l'essieu de velours" Excellent !! Cordialement

à écrit le 12/09/2019 à 14:59
Signaler
Pourquoi ne pas implanter sur ces lignes a basses vitesses les anciens TGV ???

le 12/09/2019 à 15:59
Signaler
L'idée est bonne, mais une grande partie du réseau n'est pas électrifiée, et entre des trains TER de 1000 CV maxi et des TGV de 6000kw/,h il y a une légère différence.

à écrit le 12/09/2019 à 14:01
Signaler
Pendant ce temps : Bouygues a presque divisé par 2 sa participation au capital d'Alstom. Une opération qui lui rapporte une coquette somme. Le géant du BTP et des télécoms a annoncé le succès de la cession de 29.150.000 actions Alstom représentant...

à écrit le 12/09/2019 à 12:26
Signaler
Pourquoi ne pas faire comme les Chinois ! Ont vous les achètent mais vous venez les produire chez nous ....

le 12/09/2019 à 22:37
Signaler
Quand une société française va produire en Chine, elle baisse le coût de production. Quand une société espagnole vient produire en France elle augmente ses coûts de production.

à écrit le 12/09/2019 à 9:41
Signaler
Il faudrait se demander pourquoi l'offre d'Alsthom n'est pas compétitive, plutôt que de parler de préférence nationale, qui conduit à se laisser aller sur le plan de la compétitivité et à se rabougrir sur le territoire national ; alors qu'une telle e...

à écrit le 12/09/2019 à 7:25
Signaler
Bah, une telle multinationale qui a des usines de partout en europe et dans le monde, ils vont bien arriver a racler un peu d'activité a gauche a droite pour la rapatrier en france. Ce serait en tout cas un bien beau geste de patriotisme economique ...

à écrit le 12/09/2019 à 1:22
Signaler
Caf ne fait pas de meilleurs trains qu'Alstom.Simplement,elle vend moins cher et pour la partie signalisation et éventuelle automatisation des futurs intercités,ils sont associés à Thales.C'est le cas ,pour le métro de Marseille et aussi sur des marc...

le 12/09/2019 à 9:37
Signaler
A la préférence nationale, je préférerais qu 'Alsthom présente une offre compétitive !

à écrit le 11/09/2019 à 23:29
Signaler
Notre presque champion européen n'a pas pu fusionner avec Siemens pour cause de monopole européen. Il demande maintenant l'aide de l'Etat français et un passe droit dans la concurrence européenne pour survivre. Le marché unique est pourtant le fondem...

à écrit le 11/09/2019 à 20:32
Signaler
J'ai peur que CAF soit encore le perdant comme pour le rer ng, moi je dis voyons voir, le matos roulant fabriqué par alstom ou bombardier c'est zéro confort et bétaillère en heure de pointe.

à écrit le 11/09/2019 à 19:51
Signaler
Rendons l'alsace aux germains, apres tout, c'est a eux, qu'ils se dem

le 11/09/2019 à 20:30
Signaler
Moi qui croyait qu'en limitant les indemnités de licenciement, nous allions être capables de fabriquer des voitures, des ordinateurs, des trains. C'était la GRANDE OEUVRE du quinquennat. Je dois admettre que je n'étais pas aussi intelligent que ce...

à écrit le 11/09/2019 à 19:16
Signaler
de toute façon alstom va faire travailler les sites low cost pour cette commande lis indiens de chennay la chine et katovice vont produire pour 70 % de la valeur de cette commande. alors c est mieux que ce soit en europe avec Caf. l hypocrisie des ...

le 11/09/2019 à 19:53
Signaler
Euh... Katowice c'est en Europe...

à écrit le 11/09/2019 à 19:10
Signaler
Non mais on rêve ou quoi ? Alstom gagne des contrats records partout dans le monde, dont l'Espagne (268-millions-d-euros-pour-le-métro-de-Barcelone en août 2019) mais manipule média et gouvernements dès qu'il sent qu'une commande lui échappe en Franc...

à écrit le 11/09/2019 à 17:48
Signaler
Si les trains de Alstom sont tellement bien, pourquoi ils ne vendent pas 100 trains à l'étrangers et le tour est joué. Pas si compliqué, les autres y arrivent aussi. Peut-être Alstom a peur que les français se rendent compte que les trains CAF sont...

le 12/09/2019 à 1:43
Signaler
Et bien si c'était le cas,Alstom serait en bas de l'échelle et CAF en haut. . Or,aux dernières nouvelles,CAF reste un groupe petit et pas vraiment dominant à l'échelle mondiale. . Alstom à pas mal de commandes à l'export,ce n'est pas un problème,...

à écrit le 11/09/2019 à 16:49
Signaler
le mythe de la supériorité technologique d'ALSTOM a vécu ; nos ingénieurs polytechniciens qui pullulent dans le ferroviaire français n'ont jamais voulu s'abaisser à produire des matériels en pratiquant l'analyse de la valeur consistant à répondre au ...

le 11/09/2019 à 19:11
Signaler
sauf que Alstom est plutôt compétitif sur le marché mondial

le 12/09/2019 à 1:45
Signaler
@Et non Pas mal de personne s'amuse à raconter n'importe quoi et des "fausses nouvelles" pour faire de la propagande.. Et non il n'y a pas que les vilains russes,j'ai remarquer des italiens concernant l'article sur FIAT. Donc il n'y a rien d'étonn...

à écrit le 11/09/2019 à 16:45
Signaler
le gouvernement nous bassine avec sa politique industrielle, mais il commande les trains en espagne.......... pourrait on avoir les détail de l appel d offre, prix et service inclus....... parceque parfois il y a de fausses économies..... les...

à écrit le 11/09/2019 à 16:20
Signaler
On est bien loin de l'Airbus du ferroviaire évoqué ds le projet de fusion avorté A / S . Les synergies produites auraient certainement entraîné des suppressions de site de part et d'autre. Mais cela aurait été compensé par des effets volumes dans les...

le 12/09/2019 à 1:48
Signaler
Ca ne sert à rien de vouloir concourir à armes égale contre les chinois,c'est une perte de temps et rien que part la guerre commerciale,ils perdent des clients,Tonton Trump ne se gênera pas pour faire des pressions sur différents pays ou groupes pour...

à écrit le 11/09/2019 à 15:20
Signaler
Quand est-ce que les médias vont s’intéresser à notre compétitivité industrielle ? Quand est-ce que nos emplois vont intéresser les français ? Les voitures françaises sont faites en Europe mais pas en France ! Notre balance commerciale est déficit...

le 11/09/2019 à 19:51
Signaler
pour info les trains produits en france ne sont que de l assemblage venant des pays low cost chine Inde Pologne soit 70 % de la valeur du train. alstom contribue grandement au déficit commercial. une vraie politique sera d'imposer une production en ...

à écrit le 11/09/2019 à 14:30
Signaler
Henri Poupart-Lafarge digne successeur de kron et de son incompétence crasse.

à écrit le 11/09/2019 à 14:25
Signaler
Qu'ils soient espagnols ou français on s'en fout, ce qui compte si ces trains sont adaptables à être autonomes, (la fiabilité est faible actuellement, grèves, week end, manque de personnel) et j'ai du mal à penser les Espagnols au niveau de notre tec...

le 11/09/2019 à 19:57
Signaler
Ne sous-estimez surtout pas les Espagnols, technologiquement ils sont tout à fait au niveau.

le 12/09/2019 à 15:03
Signaler
Cela fait un moment que les espagnols sont au niveau de matière de technologie voire nous dépassent parfois. la fiabilité de beaucoup d'infrastructures en espagne dépasse la nôtre. Pour le ferroviaire CAF est au niveau d'Alstom que ce soit pour les m...

à écrit le 11/09/2019 à 14:24
Signaler
Il faut imposer que le rapport de choix de la SNCF transmis au gouvernement inclue un chapitre volet social. Après l'achat des locos en Allemagne il n'y a pas si longtemps, l'achat de ces trains à l'étranger est excessif. Si la SNCF n'avait pas ac...

le 13/09/2019 à 21:18
Signaler
Pourquoi devrait avoir le droit de vendre des trains en Espagne, mais la France ne devrait pas avoir le droit d'acheter les trains en Espagne, si elle juge que ceux-là sont supérieurs aux trains Alstom? CAF a l'habitude de fabriquer des trains en fo...

à écrit le 11/09/2019 à 14:14
Signaler
Je lis tous ces commentaires sur le fait que c'est un constructeur Espagnol qui serait choisi parce que les français ne sont pas compétitif etc etc... Sauf que ce constructeur espagnol construira ces trains en France dans son site de Bagnères de Bigo...

le 11/09/2019 à 16:53
Signaler
les fameux trains bombardier sont pour l instant un gros boulet.... car pannes à répétition et disponibilité catastrophique..... les trains espagnols seront simplement assemblés à Bagnère.... tout le reste viendra d espagne parfois les soit dis...

à écrit le 11/09/2019 à 13:57
Signaler
Au fait... avez vous remarqué que la gendarmerie roule maintenant en Skoda Kodiaq (tchèques) ,Dacia Duster (roumaines) ou Ford Focus (allemandes) ?

le 11/09/2019 à 16:42
Signaler
oui, j ai vu ça dernièrement...... ceci étant les berlingo sont produits en espagne....et vendu 30 000 euros pièce....... on rêve la nouvelle 2008 migre de mulhouse à l espagne..... 200 000 voitures /an

à écrit le 11/09/2019 à 13:31
Signaler
Normal, le salarié français est trop cher. Je vois dans le bâtiment, que des travailleurs détachés qui ne comptent pas leurs heures ni les euros. Travail bien fait et 3 à 4 fois moins cher. Le vrai changement en France serait de baisser drastiquement...

le 11/09/2019 à 14:16
Signaler
Le vrai changement ce serait d'éviter de sortir de telles inepties. Ce serait un grand progrès pour notre société et une certaine évolution intellectuelle.

le 11/09/2019 à 14:31
Signaler
Ben ils sont pas chers, c'est vrai, mais sur le chantier de l'EPR, ces milliers de soudeurs et techniciens n'ont pas prouvé leur savoir faire, mort de rire!

à écrit le 11/09/2019 à 13:30
Signaler
Nous faisons partie d'un marché ouvert à la libre concurrence. Les industriels sont bien heureux de gagner des marchés en Europe face à la concurrence souvent locale ... il faut accepter aussi quand ça se retourne contre eux.

à écrit le 11/09/2019 à 13:23
Signaler
Alstom en effet ils sont au top technologiquement. Mais qu'ils pensent aux voyageurs : plastique partout, couleurs criardes, Led hyper fortes qui empêchent le sommeil dans les trains + sièges durs et inconfortables au possible, pas comme les vieux in...

à écrit le 11/09/2019 à 13:14
Signaler
Il y a des fois où on se demande si la notion d’intérêt national a encore un sens pour l'état. On sait depuis longtemps qu'en matière de marché publics le libéralisme débridé est destructeur d'emplois et facteur de perte de savoirs faire stratégiques...

à écrit le 11/09/2019 à 13:05
Signaler
Et Alstom ne prévoit-il pas de fabriquer tous les composants en Pologne et d'assurer uniquement l'assemblage en France?!? d'autre part, ne gagne-t-il pas des marchés en Espagne? (AVE, cercanias)? Merci à LT de proposer une couverture un peu plus ...

à écrit le 11/09/2019 à 12:38
Signaler
Si les trains de fabrication espagnole sont meilleurs pourquoi pas. Tous ces Français qui pleurent achètent ils des voitures françaises ? Si oui, ce que je ne crois pas, alors on peut forcer la SNCF à acheter Français sinon la SNCF doit acheter les...

le 11/09/2019 à 13:59
Signaler
Ils sont surtout très confortables parce que la bielle de Cadix a l'essieu de velours.

le 11/09/2019 à 16:17
Signaler
@tbrlub 11/09/2019 12:38 Tout à fait d'accord avec vous. 90% de mes achats sont effectués sur le net et je me fous éperdument de la nationalité du fabricant, c'est le rapport qualité/prix qui compte. Comme vous le soulignez, les Français achètent...

à écrit le 11/09/2019 à 11:16
Signaler
On devrait faire du Trump et protéger nos emplois et notre industrie. L’état français a déjà bien massacré Alstom avec l'affaire Générale Électric.

le 11/09/2019 à 16:34
Signaler
@BA 11/09/2019 11:16 Dans l'affaire Alstom, les actionnaires Français ont réalisé l'affaire du siècle. Il faut se renseigner: GE a déjà provisionné USD 12 Mlds dans ses comptes sur cet achat. A noter que pour les actionnaires de GE, c'est la descen...

le 11/09/2019 à 20:03
Signaler
Trump est un champion pour ériger des lignes Maginot et faire des moulinets protectionnistes. Exemple : Google a décidé d'abandonner la Chine pour la production de ses téléphones Pixel... Il l'a transférée au... Vietnam. Autre exemple : à votre avis ...

à écrit le 11/09/2019 à 11:12
Signaler
on arrive à la limite du modèle socialo-libéral (ne pas lire social-libéral). On veut faire cohabiter une Société étatisé à fond (56 % du PIB fait par l'Etat) avec les principes libéraux Bruxellois... On en arrive à ce genre de problème insoluble. ...

le 11/09/2019 à 13:52
Signaler
Aucune économie étatisée comme l'est devenue la France n'a jamais prouvé la moindre viabilité. Et pour résoudre le problème posé (c'est à dire que la commande d'Alstom ne soit pas comme actuellement uniquement publique), la solution est de privatiser...

à écrit le 11/09/2019 à 10:58
Signaler
Ca sent le chantage à l'argent de l'Etat à plein nez ça encore...

à écrit le 11/09/2019 à 10:45
Signaler
Renault produit en turquie la Clio qui est le model le plus vendu ... et on dit rien... mais la pour Alstom, il faudrait interdire CAF... ok alors il faut interdire les Clio

le 11/09/2019 à 11:12
Signaler
En raison des coûts notamment salariaux français il est impossible de produire en France les modèles à faible marge.

le 11/09/2019 à 14:30
Signaler
à Bruno_bd Pour Renault les coût salariaux malgré une robotisation poussée à l’extrême sont trop élevés.... Mais que dire des coûts liées à la publicités pour vendre une voiture. c'est une part importante du coût d'une voiture. Quand au coût salaria...

le 11/09/2019 à 17:09
Signaler
@bruno_bd comme par hasard les clio et 208 se retrouve à -30% sur tous les site de ventes en lignes....... les prix en question vient bien de quelque part...... donc ça produit bcp mais ça brade à tour de bras

le 11/09/2019 à 20:07
Signaler
@curieux37 : ce sont les anciennes versions des 208 et Clio qui sont vendues avec de forts rabais. Classique.

à écrit le 11/09/2019 à 10:21
Signaler
On en sort pas, toujours plus bas, non compétitifs, avec tous les secteurs pour lesquels nous pouvions avoir une légitime fierté qui s'enfoncent: rail, téléphonie, nucléaire, agriculture, automobile.. Il nous reste le secteur du luxe, le tourisme -qu...

à écrit le 11/09/2019 à 10:10
Signaler
Je ne comprends pas pourquoi moi citoyen français je dois payer les conséquences sociales du choix d'un fournisseur étranger alors que l'industrie nationale peut tout à fait fournir. Ce n'est pas un fournisseur étranger qui paiera les charges sociale...

le 11/09/2019 à 10:49
Signaler
moi ce qui me derange c'est quand Alstom choisi des fournisseurs 30% plus cher que le marché... pourquoi ? parceque infine c'est la SNCF et donc le contribuable qui paie ?? Si on interdit Caf qui produit hors france, il faut interdire a l'etat d'ach...

à écrit le 11/09/2019 à 10:06
Signaler
Alstom a pour plus de 40 milliards d'Euro de commande dans ses carnets. Alstom a versé 5,50€ de dividende par action contre 0,35€ l'année précédente. Mais voilà cette entreprise privée historiquement le principal fournisseur de la SNCF ne supporte pa...

le 11/09/2019 à 10:58
Signaler
Exactement... rien à ajouter !

à écrit le 11/09/2019 à 9:47
Signaler
Si le but est de réinvestir toutes les lignes de voies ferrées abandonnées du fait de la corruption entre politiciens et lobby pétrolier, pourquoi pas il y en a tellement à ré-ouvrir ! Mais il faut que ce soit accompagné d'investissements conséquents...

à écrit le 11/09/2019 à 9:31
Signaler
Au lieu de se plaindre, Alstom devrait se poser des questions sur sa compétitivité (ou son manque de), proposer des trains confortables et innovants et chercher des nouveaux marchés. Acheter français n'est pas synonyme de chantage. Le contribuable fr...

le 11/09/2019 à 11:28
Signaler
Vous vous rappelez lorsque les politiques ont interdit à Alstom de fermer son site de Belfort pour se concentrer sur celui de Reischoffen? Alstom avait prévenu que ce serait Reischoffen qui risquerait alors de devoir fermer. Voilà, c'est fait.

à écrit le 11/09/2019 à 9:29
Signaler
Encore une entreprise privée à la recherche de subventions, en somme...

à écrit le 11/09/2019 à 9:27
Signaler
BONNE REACTION de l'écrit de mon prédécesseur à cette nouvelle (Jeannot lapin). A l' Europe d'être intelligente de se créer un "railbus ferroviaire" !!!

le 11/09/2019 à 10:50
Signaler
pourquoi alstom n'a pas voulu fusionner avec CAF?? car ca l'UE n'et pas contre...

à écrit le 11/09/2019 à 9:20
Signaler
LA FRANCE n est elle pas malade des ses dignitaires politique de la com? alors que nous sommes dans le mur.

à écrit le 11/09/2019 à 8:34
Signaler
Pour pouvoir se faire une idée il faudrait savoir quels sont les critères qui ont amené au choix de caf. Une petite parenthese, j'ai toujours pas digéré le coup de valls qui nous commandait des tgv pour les faire rouler sur des voies normales, le ...

le 11/09/2019 à 9:17
Signaler
Il faut effectivement commencer par là : -meilleur prix de CAF pour des produits comparables ? ->renvoie au problème de compétitivité français auquel le CICE n'a que trop faiblement répondu -offre technique d'Alstom inadaptée ? Reste que CAF, qui...

le 11/09/2019 à 10:56
Signaler
Je ne sais pas si c'et le cas ici, mais j'ai l'impression que souvent les fleurons français prennent les appels d'offre publics français et même etrangers un peu a la legere. C'est peut être juste que CAF a prit la peine de lire le cahier des charges...

à écrit le 11/09/2019 à 7:46
Signaler
Nous devons être le seul pays a pratiquer autant le suicide collectif...

le 11/09/2019 à 8:30
Signaler
Bien vu... Incroyable cette bêtise absolue, politique et économique, si cela se faisait... Supportons notre excellence française...

le 11/09/2019 à 10:00
Signaler
C'est pas fini : C’est une information qui risque de faire grincer des dents et qui pourrait faire mal à votre portefeuille dans quelques mois. Car votre facture d’électricité pourrait à nouveau grimper, comme cela a été le cas en avril dernier. C...

le 11/09/2019 à 11:31
Signaler
@Lachose: Enedis et Dalkia sont déjà des entités séparées de EDF. On ne peut pas séparer ce qui est déjà séparé, ce que vous dites n'a aucun sens.

à écrit le 11/09/2019 à 7:27
Signaler
A force de taxer à mort le travail en France, on en arrive à des situations comme celles-là. Même les entreprises les mieux gérées meurent petit à petit. Pendant ce temps là, les bénéficiaires des aides sociales font des enfants, prospèrent et se mul...

le 11/09/2019 à 8:49
Signaler
"Max" , je ne vois pas dans votre commentaire de rapport avec le sujet présenté. Les Trains d'équilibre du territoire (TET) Français ou plutôt ce qu'il en reste car littéralement anéantis sur l'autel du TGV ces dernières années et du tout routier , ...

le 11/09/2019 à 12:19
Signaler
Vous avez raison sur la premiere partie de votre commentaire: le travail est tellement taxe en France qu il devient hors de prix et pourtant les gens qui travaillent ne vivent pas bien (en grande partie grace a la bulle immobiliere qui rend le logeme...

à écrit le 11/09/2019 à 7:15
Signaler
Il vaut mieux faire de bons produits plutôt qu'un chantage à l'emploi.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.