Hop Air France prévoit des vols en promo à 39 euros TTC en France !

 |   |  459  mots
Cette offre s'intègre dans une nouvelle segmentation de l'activité court et moyen-courrier décidée l'an dernier, avec Transavia, la filiale low-cost focalisée sur la clientèle loisirs et Air France pour alimenter le hub de Roissy.
Cette offre s'intègre dans une nouvelle segmentation de l'activité court et moyen-courrier décidée l'an dernier, avec Transavia, la filiale low-cost focalisée sur la clientèle loisirs et Air France pour alimenter le hub de Roissy. (Crédits : Reuters)
Hop Air France, la nouvelle entité du groupe français sur les vols intérieurs, présente ce jeudi sa nouvelle grille tarifaire pour regagner des parts de marché sur le marché intérieur. Le prix d'appel est fixé à 49 euros et des promotions à 39 euros sont prévues.

Des prix d'appel à 49 euros TTC l'aller simple, avec des promotions à 39 euros quand il faudra pousser les ventes, trois gammes tarifaires, Basic, Smart et Flex, dont les prix sont d'autant plus élevés que leur flexibilité est grande, c'est l'offre tarifaire de Hop Air France, la toute nouvelle entité qui regroupe l'ensemble des vols de point-à-point d'Air France et de sa filiale régionale Hop (composée de Regional, Britair et Airlinair), laquelle sera présentée ce jeudi à Lyon par la direction, une semaine après l'ouverture des ventes dans les différents canaux de distribution.

Pour rappel, l'activité de point-à-point a pour vocation de transporter les passagers d'un point à un autre. Il s'oppose de facto au trafic en correspondance. Dans l'Hexagone, ce trafic est majoritairement composé de voyageurs professionnels et de personnes se rendant chez des membres de leur famille, des amis ou dans leur résidence secondaire (trafic VFR, ou visit friend and relatives).

Hop, la marque commerciale sur le point-à-point

Importée de chez Hop, cette grille tarifaire est destinée à faire gagner des parts de marché au transporteur aérien face au train et aux compagnies à bas coûts et s'inscrit dans un contexte de transformation structurelle du marché de la mobilité longue distance en France avec le développement du covoiturage, du car-sharing (location de voitures entre particuliers) et la libéralisation prévue cet été du marché des autocars.
Cette nouvelle entité regroupe une centaine d'appareils, à la fois des avions régionaux mais aussi 35 Airbus, et pèse 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Hop Air France assure près de 600 vols au départ d'Orly et des villes régionales. Hop sera la marque commerciale avec Air France présente au-dessous en petit, comme "marque caution".

Distribution des rôles entre Hop, Transavia et Air France

Cette offre s'intègre dans une nouvelle segmentation de l'activité court et moyen-courrier du groupe Air France décidée l'an dernier, avec Transavia, la filiale low-cost focalisée sur la clientèle loisirs et Air France pour alimenter le hub de Roissy.

Concrètement, le tarif Basic est brut de décoffrage. Il n'est ni remboursable ni modifiable. Selon nos recherches effectuées mercredi 1er avril sur les sites d'Air France et de Hop, il oscille selon les jours et les heures de la journée entre 49 et 108 euros. Pour 20 euros, le passager peut disposer de certaines options (Basic Plus).

S'adressant plutôt aux voyageurs professionnels, le tarif Smart est quant à lui modifiable moyennant 50 euros.

Enfin, le tarif flex est complètement flexible, remboursable et modifiable sans frais. Les tarifs qui ressortent le plus tournent autour de 258 euros, mais peuvent atteindre 302 euros pour une réservation effectuée la veille du départ.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2015 à 11:25 :
Le fonctionnement des recherches de vol est complètement débile
Si vous chercher un vol paris bangkok : air france vous propose une escale à amsterdam, si vous cherchez amsterdam bangkok il vous propose une escale à Paris....
Cherchez l'erreur.
Une absurdité parmi tant d'autres, à moins que ce ne soit de la vente forcée ( si vous voulez voyager en direct au meilleur prix vous devez prendre un billet que vous n'utiliserez pas ). Actuellement seules les companie lowcost fournissent une offre cohérente ( même prix en aller simple et aller retour par exemple ), vol directs par défaut.
a écrit le 05/04/2015 à 14:09 :
Faut-il vraiment donner des marques commerciales infantilisantes, pour avoir un aspect DJEUUUUN . Hop, Vas-Nigaud ...
a écrit le 04/04/2015 à 17:38 :
Juste un instantané avec une connexion ce samedi 4 avril à 17h30 sur les sites SNCF et HOP pour un Paris/Biarritz de dernière minute c'est à dire demain dimanche 5 avril 2015 :
SNCF avec idTGV avec un départ de paris Montparnasse à 10h25 (premier départ) et l'arrivée à Biarritz 15h43 pour 29,90€.
HOP décollage d'Orly 14h50 ( premier départ) et une arrivée 16h05 pour 262,75€
Sans commentaire ...
a écrit le 03/04/2015 à 10:03 :
Bonjour tout le monde,

Puisque ceci est censé être une "petite révolution" et faire baisser les prix; pourquoi les prix a destination et en partance du SudOuest (Pau et Biarritz) sont-ils toujours exeptionnelement chères ? Pourquoi n'y a t-il pas de catégories "Basic" pour les vols Paris-Biarritz ? Et là on ne parle pas de 49 euros l'aller/simple, mais plutôt des prix s'échelonnant de 100 à plus de 300 euro le billet pour un aller retour. Donc si on a le malheur de n'être disponible qu'en fin de journée, autant être prêt à dépenser un demi-millier d'euro pour un aller/retour. Et dans l'autre sens, certes moins chère, il faut tout de même prévoir 150 à 200 euro l'aller/retour, avec les billets les moins chères et en s'y prenant bien en avance...
Une explication s'il vous plait ?
Merci et bonne journée
a écrit le 02/04/2015 à 19:59 :
Donc grosso-modo Air France nous propose une petite révolution avec des vols à 49€TTC le tronçon ... Low Cost à part, Brussels Airlines propose depuis plusieurs moi des A/R à 69€ ... soit 29€ de moins qu'AF ... ou est l'offre exceptionnelle du coup?
Réponse de le 07/04/2015 à 15:32 :
La différence c'est qu'en Belgique les taxes d'aéroport sont beaucoup moins élevées ! D'ailleurs les deux aéroports de Bruxelles (International et Charleroi) font une vraie concurrence aux aéroports du nord de la France (y compris parisiens !). Une harmonisation fiscale européenne des taxes aériennes est la seule solution pour rendre plus équitable ce marché.
a écrit le 02/04/2015 à 17:36 :
En réponse à un commentaire précédent,
Il est vrai que le train est un moyen de transport à faible impact sur l'environnement, avec ses milliers d'hectares de terres ravagées, la faune et la flore déplacée ou détruite, la consommations d'énergie colossale pour la construction de lignes et de gares, les infrastructures associées, l'électricité nucléaire ou carbonée pour faire tourner ses trains dont la majorité fonctionne d'ailleurs encore au diesel.
Quant à la fiscalité, elle est effectivement débile. Alors que dans le transport aérien c'est le voyageur qui paie TOUT, jusqu'aux investissements, c'est en grande partie l'argent public qui finance la construction de lignes à GV. Chercher l'erreur.
Ce doit être ça comme appelle l'efficience.
On voit là tout l'effet de la désinformation ou de l'information propagandiste. Il serait temps de briser les idées reçues sur le train et son soi-disant respect de l'environnement.
Réponse de le 02/04/2015 à 19:17 :
les TER qui circulent souvent à vide -sont perfusion d'argent public - sont désastreux en terme de bilan carbone (CO2 émis/passager transporté)
Réponse de le 04/04/2015 à 17:26 :
"fronsac" , quand vous dites que l'utilisateur de l'aérien "paie tout" je suppose que vous omettez de dire que les émissions de CO2 et autres composés à haute altitude sont "neutres" ?
Vous omettez également de dire que le simple fait de brûler ce produit quasi miraculeux qu'est le pétrole que la NATURE a mis des dizaines de millions d'années à transformer est un acte "anodin" ?
Le seul sujet que je partage avec vous est dans l'aberration économique de ces constructions de lignes TGV utilisées d'abord par des "élites" mais payées par ... la DETTE !
Je préférerai un réseau ferroviaire CLASSIQUE qui joue son rôle d'aménagement de nos territoires , en bonne état et performant !
a écrit le 02/04/2015 à 12:48 :
exemple
A/R Paris->Clermont même dates/mêmes horaires (mi avril) : un différentiel de seulement 23 euros entre l'avion et le train pour un gain de temps plus de 4heures (trajet a/r).
étonnant!
Réponse de le 02/04/2015 à 13:51 :
C'est le but, vous êtes la cible.
a écrit le 02/04/2015 à 11:35 :
Anachronique et destructeur.
Année du climat , Paris 2015.
Et l'avion ne paye pas 1/10e de ses coûts réels, de ses dégâts sur l'environnement.
Même à 5L/100Km/ passager, l'impact environnemental n'est pas comparable à une auto:
émettre ces gaz à 5000m, ce n'est pas comme les relâcher au sol!
Pendant ce temps, le train, solution très efficiente, plombée par une fiscalité débile, est délaissé, les investissements d'infrastructure gâchés.
Il est vrai que l'énergie, ce n'est pas l'avenir, ni un motif de guerres au MO...
On marche sur la tête et ça va faire mal.
a écrit le 02/04/2015 à 9:58 :
n'oublions pas que nous parlons d'aviation....quid de la securité ?
a écrit le 02/04/2015 à 9:52 :
Pourquoi mon commentaire a disparu???
a écrit le 02/04/2015 à 9:47 :
Chouette!! Une bonne nouvelle enfin des prix qui s'alignent sur easyjet et ryanair. Parceque ryanair et easyjet c'est pas cher mais alors les services a l'aéroport sont pitoyables j'en pouvais plus!!! Et je parle même pas des équipages encore pire du pire. Ryanair même pas un bonjour même pas aurevoir. J'ai acheté deux petits dej (boissons chaudes croissants) pas un sourire pas un merci pas un bon appetit. Pas un mot dailleurs. Lol on n'est même plus au stade des équipages pas aimables la on est presque a se faire traiter comme des chiens. Donc tant mieux si Hop ou Airfrance se mettent a faire des prix raisonnables. Ouf.
Réponse de le 02/04/2015 à 18:19 :
Moi je trouve qu'il y a une bonne ambiance chez Easyjet.
Les passagers peuvent embarquer à Nice en même temps par l'avant et par l'arrière de l'appareil.
A bord, ils passent avec un sac en plastique pour ramasser les déchets que l'on ne veut pas garder.
a écrit le 02/04/2015 à 8:51 :
39 € pour des vols uniquement en France c'est quand-même cher. Les tarifs des billets EasyJet Genève-Lisbonne et Genève-Nice, par exemple, s'élèvent à 33€ et de 24€ respectivement. Avec une différence de taille, on voyage en jets tandis que Hop utilise des turbo-hélices….
Réponse de le 02/04/2015 à 10:19 :
Les turbo-hélices? Késako? Hop (Britair/Régional/Airlinair) opère avec des Embraer135/E145/CanadairRégionalJet100/CR700/CRJ1000/ATR42-300/ATR42-500/ATR72 et j'en oublie peut-être. Donc aussi bien des jets que des turbo-propulseurs. Quand on ne sait pas, on s'abstient.
Réponse de le 02/04/2015 à 12:14 :
Tout est relatif ...si vous estimez que 39 euros pour un vol en avion c'est cher, il y a le vélo qui est moins onéreux, ou alors le stop avec un sandwich !
Réponse de le 02/04/2015 à 12:28 :
Rajoutez le prix de votre café et de votre valise en soute, et de la commission de paiement par cb... Ça fait dans les 80€ en moyenne! Alors racontez pas n'importe quoi! 34 € sur easy jet ou Ryanair ça n'existe pas !
Réponse de le 02/04/2015 à 13:44 :
My God ! malgré moi, mon commentaire a mis tout le poulailler hystérique, nom d'une pipe, on entend les cocoricos même du l'autre côté de la frontière ! wow ! cependant je persiste et signe, 39 € pour voler en turbo-hélice (comme celui de la photo, je ne suis pas obligé à connaître toute la flotte de Hop) à l'intérieur d'un même pays c'est TROP CHER !! vos répliques sont d'autant cocasses quand on sait que le pouvoir d'achat en France est inversement proportionnel à la courbe du chômage. Allez, laissez une bonne partie de vos salaires pour aller de Paris à Marseille, juste pour le plaisir de venir dire aux copains que vous avez volé en jet ! :-) Bonne Pâques !
Réponse de le 02/04/2015 à 18:13 :
Vous savez sur la Côte Azur par exemple le pouvoir d'achat les gens en ont encore.
Le chômage aussi dans certains secteurs comme l'immobilier, on a du mal à le constater.
Réponse de le 02/04/2015 à 18:17 :
39 € pour voler en turbo-hélice (comme celui de la photo, je ne suis pas obligé à connaître toute la flotte de Hop) à l'intérieur d'un même pays c'est TROP CHER !! dit jetprive. Quel serait alors le prix qui serait susceptible de vous convenir ?
Lorsque l'on va faire le plein de son réservoir d'essence on dépense plus que cela vous savez.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :