Avel fait briller son nom

 |   |  405  mots
L'entreprise de produits d'entretien haut de gamme réalise près de 45 % de son activité à l'exportation.

poitou-charentes/chimie

Entreprise familiale créée en 1977, par Alexandre Moura, Avel connaît une croissance qui ne se dément pas. En toute discrétion, elle pousse ses pions sur les marchés export. « Il y a une vingtaine d'années, l'exportation ne représentait que 3 % de notre activité contre près de 45 % aujourd'hui », précise Marc Moura, président du conseil de surveillance qui a succédé à son père, en 2004, à la tête de l'entreprise.

Présent dans une cinquantaine de pays à travers un réseau d'agents commerciaux, Avel est implantée en Espagne avec sa filiale, Hispania, basée à Barcelone. Celle-ci distribue les produits de la société de Magnac-Lavalette (Charente) dans la péninsule Ibérique. Avel vient de renforcer sa présence espagnole avec le rachat de Tarrago, leader dans son pays des produits d'entretien pour la chaussure. « Cette reprise va nous permettre d'harmoniser des gammes complémentaires. Mais aussi d'être présents, grâce à Tarrago, sur le moyen de gamme, marché que nous touchons encore très peu », souligne Marc Moura.

Avel est spécialisé dans la fabrication de produits d'entretien haut de gamme pour le cuir, le bois, les métaux et le carrelage. L'entreprise charentaise développe des marques reconnues par les professionnels et plébiscitées par une clientèle fidèle : Avel, Saphir, Louis XIII et, dans un registre différent, Flambo et Tolémail. Ces marques sont distribuées dans le circuit des magasins spécialisés (chausseurs, maroquiniers, cordonniers, droguistes, etc.) « Nous travaillons des produits très techniques. Nous fournissons les plus grandes marques de chaussures et de maroquinerie. Notre savoir-faire technique a assis notre réputation », remarque Marc Moura.

partenariat sur le net

La société propose quelque 3.500 références et 50 coloris pour les seuls cirages. Elle investit beaucoup dans la recherche et développement et dans l'outil de production. Le site est équipé de machines de dernière génération dont une ligne qui peut sortir jusqu'à 2.500 flacons par heure. « Grâce à notre croissance, l'arrivée de nouveaux équipements n'est pas un sujet d'inquiétude pour le personnel. Non seulement l'effectif est constant (43 salariés), mais nous allons créer 3 ou 4 emplois d'ici à septembre », se réjouit le président d'Avel qui affiche un chiffre d'affaires consolidé de 11 millions d'euros. La société vient de trouver un partenaire (Valmour.com) pour diffuser ses produits sur Internet.

Thierry Thomas,

à Magnac-Lavalette

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :