Plombée par la crise, UBS va supprimer 9.000 emplois

 |   |  203  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La première banque suisse a confirmé mardi son plan de restructuration concernant sa banque d'affaires.

Elle va lourdement tailler dans ses effectifs. Minée par la crise bancaire de 2008, UBS a annoncé mardi qu?elle allait supprimer pas moins de 9.000 emplois dans le monde d?ici 2015. Pour la première banque suisse, basée à Zurich, cette restructuration doit permettre au groupe de sortir la tête de l?eau, alors que sa banque d?affaires continue de pâtir de la crise.

Recentrage stratégique

Dans un communiqué, l'établissement zurichois précise qu?il compte économiser 5,4 milliards de francs suisses d'ici trois ans et veut abandonner certaines activités risquées, notamment l'activité de revenus fixes.

Cette annonce ne constitue pas une surprise. Samedi dernier, le journal économique et financier anglais Financial Times avait précisé que10.000 emplois pourraient être supprimés à travers le monde, ce qui représente presque 16% des effectifs actuels de la banque. Le quotidien suisse Tages-Anzeiger avait de son côté révélé à la mi-octobre qu'UBS prévoyait de supprimer à l'échelle mondiale environ 20% de ses effectifs, soit quelque 12.700 postes, principalement dans les services informatiques. La banque helvétique avait déjà fait part de son intention de et se recentrer sur le courtage d'actions, de devises et les services de conseil.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :