La France à la conquête de la richesse des mers

 |   |  1512  mots
Nutrition, biocarburants, dépollution... Les débouchés de l'exploration des océans sont nombreux. Ici, le système de prélèvement d'échantillons de 'Ifremer [Christoph Gerigk/Cosmos]
Nutrition, biocarburants, dépollution... Les débouchés de l'exploration des océans sont nombreux. Ici, le système de prélèvement d'échantillons de 'Ifremer [Christoph Gerigk/Cosmos]
Dotée d'un patrimoine naturel exceptionnel et d'entreprises leaders dans les activités maritimes, la France a toutes les cartes en main pour devenir une championne dans l'exploitation de ressources marines.

Cultiver des microalgues en pleine mer pour les transformer en énergie ou en compléments alimentaires... Loin des fantasmes d'un Jules Verne du xxie siècle, ce type de projet, tout près d'aboutir, n'est qu'un aperçu des solutions qu'offre la mer aux défis de toute nature que doivent aujourd'hui affronter les Terriens.
Ça n'est pas sans raison que l'on parle de planète bleue : 361 millions de kilomètres carrés, 1,37 milliard de mètres cubes, soit 71 % de sa surface... À l'heure où se profile une pénurie de ressources alimentaires comme énergétiques, la mer apparaît comme une mine quasi inépuisable dont on commence à peine à mesurer le potentiel.
La France, qui au fil des siècles et sur les océans du monde entier a développé une large palette de compétences, depuis l'industrie navale civile et militaire jusqu'à l'exploitation pétrolière en mer, a des cartes à jouer pour embarquer dans l'aventure. Elle compte d'ailleurs plusieurs entreprises leaders de leur secteur : DCNS, STX, Technip, Nexans, CGGVeritas, Ifremer pour la recherche océanographique, Bourbon pour les services maritimes à l'offshore pétrolier, Louis Dreyfus Armateurs... Grâce notamment à ses territoires d'outre-mer,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :