Les éconolinks : enjeux du budget européen, sites web à succès, redresser Alcatel-Lucent, Google...

 |   |  490  mots
Copyright Reuters. Vincent Peillon, le ministre de l'Education, subit à son tour le mécontentement des syndicats enseignants. Un paradoxe, pour l'économiste Jean Matouk à lire dans les éconolinks.
Copyright Reuters. Vincent Peillon, le ministre de l'Education, subit à son tour le mécontentement des syndicats enseignants. Un paradoxe, pour l'économiste Jean Matouk à lire dans les éconolinks. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au cœur de l'actualité, le budget européen 2014-2020 est en négociation à Bruxelles jusqu'à vendredi soir. Quelle place réservera-t-il pour l'agriculture et la croissance, si chères à François Hollande ? Comment concilier les intérêts divergents des Etats qui composent l'UE ? Le Monde décrypte cette véritable "partie d'échecs" et donne les clés pour comprendre les enjeux autour de ce budget. Plus terre-à-terre, BFM TV fait les comptes : qui paie le plus pour l'Europe, qui reçoit le plus et pourquoi ? Si deux visions, française et allemande, semblent s'affronter, Capital.fr estime, chiffres à l'appui, que l'Allemagne n'est pas forcément bien placée pour faire la leçon. Et les autres éconolinks du jour.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Budget européen : décryptage d?une partie d?échecs. Entre l'Allemagne, qui veut faire maigrir le budget, et la France, qui au contraire veut des investissements, la partie risque d'être serrée, raconte Le Monde.

N?oubliez pas l?analyse de La Tribune : L?Allemagne décidera de la future Europe.

Qui profite vraiment du budget européen ? Qui paye le plus pour l?Europe et qui reçoit le plus ? Les résultats pourraient vous surprendre, selon BFM TV. La France, par exemple, est le deuxième contributeur au budget de l?UE mais seulement le 20e bénéficiaire de l?argent européen.

L?Allemagne est-elle bien placée pour nous faire la leçon ? Certes, ils ont réussi à réformer leur marché du travail, à boucher le trou de leur Sécu et à regonfler leur compétitivité en maîtrisant leurs salaires. Mais derrière ces indéniables succès, l?économie de nos voisins cache des facettes moins reluisantes, démontre Capital.fr.

Les sites web qui ont généré le plus de revenus en 2012. Le Figaro.fr commente le palmarès des 10 sites les plus rentables en 2012, établi par Income Diary. Amazon est en tête avec 25,7 milliards d?euros.

Etes-vous assez intelligents pour travailler chez Google, Apple ou Microsoft ? En tête du Top 50 des employeurs les plus attractifs au monde, Google est vue comme l'entreprise idéale par bon nombre de jeunes candidats et ingénieurs. Mais la sélection est rude : 1 seul sélectionné pour 130 candidats. Le site Mode(s) d?emploi raconte la difficulté des entretiens de motivation dans ces entreprises.

Qui pour redresser Alcatel-Lucent ? Après une année 2012 catastrophique, Alcatel-Lucent se cherche un nouveau patron, capable de redresser la barre. Qui ? C?est toute la question pour le blog Pertes et profits, tant la restructuration de l?entreprise sera longue et difficile.

Les syndicats enseignants vont-ils encore une fois combattre un gouvernement qu?ils ont élu ? Dans un papier très intéressant publié sur son blog, l?économiste Jean Matouk voit dans l?attitude des syndicats enseignants un paradoxe : ils combattent l?application d?un projet qu?ils avaient applaudi des deux mains.

Plus d?un tiers des lycéens et des étudiants envisagent de créer une entreprise ou d?en reprendre une. Si la crise décourage quelque peu...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :