Les éconolinks : complémentaire santé, bouc-émissaires, Grèce-Turquie, bonheur en entreprise...

 |   |  500  mots
Copyright Reuters. La ministre de la Santé Marisol Touraine.
Copyright Reuters. La ministre de la Santé Marisol Touraine. (Crédits : REUTERS)
Les députés examinent cette semaine le projet de loi visant à généraliser la complémentaire santé d'entreprise. Mais l'Autorité de la concurrence a rendu un avis surprenant qui va peut-être changer la donne, expliquent Les Echos. Malgré tout, le site Contrepoints estime que cette initiative est une très mauvaise idée. Les éconolinks se penchent aussi sur d'autres enjeux liés à la santé. Le blog A votre santé, alimenté par des économistes, se demande si le paiement à la performance, instauré en 2009 pour les médecins libéraux volontaires, est réellement compatible avec l'exercice déontologique de la profession. Sud Ouest révèle que la dépendance de l'Europe à l'égard de la Chine et de l'Inde, qui fabriquent 80% des principes actifs des médicaments, devient alarmante. Et Le Figaro souligne que la santé impacte le salaire : les bien portants gagnent en moyenne 13,8% de plus.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Complémentaire santé : l?Autorité de la concurrence relance le jeu. L'Autorité de la concurrence a rendu un avis préconisant de laisser à l'entreprise le libre choix de son assureur. Le journal Les Echos s?interroge : est-ce l?élément de dernière minute qui va tout changer ?

Contrats santé collectifs obligatoires : une fausse bonne idée. La généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés, qui est prévue par le projet de loi transposant l?accord paritaire sur la sécurisation de l?emploi, va accroître le nombre de contrats collectifs de santé au détriment des contrats individuels, bouleversant ainsi le marché des complémentaires santé, estime le site Contrepoints.

Le paiement à la performance en médecine libérale : le médecin comme le trader ? L?économiste Nicolas Da Silva, sur le blog A votre santé, s?insurge contre une pratique peu connue : depuis 2009, les médecins libéraux français volontaires peuvent signer le CAPI, une contrat qui leur engage une rémunération nouvelle conditionne à l?atteinte d?objectifs spécifiques...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :