Une succession envisagée à court terme

 |   |  69  mots

Sans successeur familial, Jean Voisin envisage désormais de vendre son entreprise. Il avait déjà cédé sa PME en 2005, mais cette reprise avait tourné au fiasco et l'avait contraint à revenir en 2007 et à racheter ses parts pour sauver l'entreprise en péril. Il souhaite céder si possible à un indépendant et « surtout pas à un groupe » qui pourrait restructurer, voire fermer, « l'oeuvre de sa vie ». J.-J. T.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :