Inde : un gisement d'opportunités dans les énergies renouvelables

Moins connu que le marché chinois, le marché indien des énergies renouvelables offre pourtant de nombreuses opportunités pour les entreprises étrangères, a souligné l'agence Ubifrance lors d'une conférence sur l'énergie en Inde.

2 mn

Les secteurs de l'éolien, du solaire et de l'efficacité énergétique sont particulièrement concernés.

Les lacunes énergétiques de l'Inde sont nombreuses. Dans ce pays d?1,1 milliard d?habitants, environ 45% des ménages n'ont pas accès à l'électricité et les coupures d'énergie sont récurrentes. Le pays souffre également d'une infrastructure de transmission et distribution d'énergie obsolète, source de perte importante estimée entre 30 et 40%. Le secteur de l'efficacité énergétique offre ainsi de nombreuses opportunités, tant du côté des réseaux que dans le bâtiment.

Entre aujourd'hui et 2022, l'Inde aura besoin de 295 GW de puissance énergétique supplémentaire, estime Sophie Clavelier, chef du pôle Infrastructures Transport Industrie de la Mission économique d'Ubifrance de New Delhi. Soit l'installation de 24 GW par an ! Ce chiffre donne le vertige quand on sait que le pays ne dispose que de 16 GW d'énergies renouvelables installées à fin mars 2010, c'est à dire environ 10% de la capacité énergétique totale du pays.

Des besoins énormes dans le solaire et l'éolien

Environ 70% de son mix énergétique renouvelable est constitué par l'éolien et le pays est d'ailleurs le cinquième producteur au monde derrière l'Allemagne, l'Espagne, les Etats-Unis et la Chine. Il compte un fabricant parmi le top 10 mondial, Suzlon. Le potentiel éolien national est évalué à 45 GW avec une répartition plutôt favorable pour le sud et l'ouest du pays.

Le pays a surtout placé la barre haute dans le solaire avec la National Solar Mission, un programme visant à disposer d'une capacité solaire installée de 20 GW en 2020, contre 125 MW actuellement !

Des réformes ont été engagées. Le pays est par exemple l'un des seuls au monde à s'être doté d'un ministère chargé exclusivement des énergies renouvelables. Même si le mix énergétique est constitué à plus de 60% par des centrales thermiques, avec une prédominance du charbon pour encore quelques décennies, l'Inde fait du développement des énergies renouvelables une priorité nationale et a autorisé 100% des investissements directs étrangers dans le secteur.

Green Business - le site de référence
 

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.