Sequoia veut imposer le pressing écolo en France

 |   |  417  mots
(Crédits : DR)
Cinq années après sa création, le réseau français de pressings durables Sequoia a annoncé, fin octobre, une levée de fonds de 900 000 euros auprès du fonds d’investissement « Nef Capital Éthique Management ».

Comme un petit goût de revanche. A l'heure d'accélérer le développement de son réseau, Nicolas de Bronac - fondateur de Sequoia - se souvient que son projet avait été généreusement snobé par la profession à ses débuts. « A l'époque, certains propriétaires nous reprochaient de donner une mauvaise image de la profession. Cela a bien changé. Désormais les organisations professionnelles se rapprochent de nous pour s'associer à notre approche durable ». Déjà détenteur de 2% du marché du pressing français, le dirigeant estime son potentiel d'implantation à 400 boutiques en France d'ici une dizaine d'années.

Un contexte réglementaire favorable au pressing écolo

Pour Sequoia, cette levée de fonds tombe dans un contexte réglementaire particulièrement favorable. « Une nouvelle législation est arrivée en décembre 2012. Les boutiques qui disposent de machines datées de plus de 15 ans doivent impérativement les supprimer d'ici avril 2014. Cela représente 1300 pressings sur 4000 en France. » Si cette mesure devrait entraîner la fermeture d'une partie des pressings, certains propriétaires pourraient se rapprocher de Sequoia pour faire évoluer leur boutique. En 2014, l'enseigne devrait ainsi proposer des conditions « maîtrisées » pour ces pressings en reconversion. A la place du perchlorétylène, une méthode de nettoyage sans eau et sans produits chlorés sera fournie aux propriétaires. Ainsi que que tous les petits détails qui constituent la promesse verte de l'enseigne : recycleurs d'eau, éclairages LED, housse d'emballages recyclables ou encore meubles en bois éco-conçus.

 

Le recrutement, un enjeu crucial

A côté de son réseau dédié aux particuliers, Sequoia utilisera également les fonds fraîchement levés pour développer son activité auprès de clients professionnels. Les uniformes de 10 000 salariés navigants d'Air France croiseront ainsi prochainement ceux des équipes de Matignon ou de l'Assemblée Nationale dans son usine de traitement spécialisée de 1200m2 à Montrouge. De quoi voir l'avenir en vert ? A condition de réussir à recruter. « Il n'y a quasiment pas de filière de formation à nos métiers. Nous allons faire prochainement une demande auprès du Ministère de l'Education afin de devenir organisme agréé de formation. Ce n'est pas vraiment notre métier, mais nous n'avons pas le choix si nous voulons répondre à nos besoins de recrutement ». Avis aux candidats.

---

Sequoia en bref

  • Création : 2008
  • Président : Nicolas de Bronac
  • Siège social : Montrouge
  • Effectif : 29 personnes
  • Chiffre d'affaires : 1,6 M€ + 2,8 M€ sous franchise

---

Cleantech Republic

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :