Téléchargez
notre application
Ouvrir

International - juillet 2009

L'octobre le plus noir

À partir du 6 octobre 2008, c'est la déroute sur toutes les Bourses de la planète. Les opérateurs ont compris que rien n'empêcherait plus la récession, alors ils vendent : en trois semaines, la capitalisation totale recule de 25.000 milliar...

Le G4 de Paris à la manoeuvre

Le 4 octobre 2008, Nicolas Sarkozy réunit à l'Élysée les leaders des principales économies européennes. Face à la débâcle financière, l'Europe doit parler d'une seule voix. Hélas, le concert du G4 tourne à la cacophonie.

Légère augmentation du chômage en Allemagne

En juillet, le nombre de chômeurs en Allemagne s'est élevé à 3,46 millions, soit 52.000 de plus que le mois précédent, portant le taux de chômage à 8,2% de la population active, contre 8,1% en juin. Il s'agit des données brutes, qui servent...

Et Trichet devint non conventionnel

Pendant cinq ans, de 2002 à 2007, Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne, a tremblé devant la bulle financière. Quand la crise s'est déclenchée, la BCE s'est montrée inventive et ce, grâce aux six membres de son dir...

L'Islande coule au large

« Ce n'était plus un pays, c'était un hedge fund ! » commente un financier. En quelques mois, l'Islande verra sa bulle financière exploser. Le drame final se jouera en trois actes. Nationalisation de la troisième banque d'Islande, Glitnir,...

Fortis, la forteresse belge, s'écroule

Un tiers des Belges pour clients, 80.000 salariés et des milliers de petits porteurs, la banque Fortis ne peut pas disparaître. Mais, en ce début d'automne 2008, c'est bien la faillite qui la guette. De la bataille pour ABN-Amro, au sauveta...