Le tourisme des seniors plus actif et ludique

3 mn

Avec onze millions de personnes âgées disposant d'un revenu annuel moyen de 120.000 francs, le marché des seniors présente aujourd'hui un potentiel de développement considérable. Surtout dans le secteur du tourisme. Ainsi près de 22 % des plus de soixante ans voyagent, et sont libres de le faire toute l'année. Précurseur en la matière (80 % de ses clients ont plus de 55 ans), Vacances Bleues fête ses vingt-cinq ans et ouvre à Marseille son premier espace accueil-ventes. Avec 500 salariés et un chiffre d'affaires de 230 millions en 1995, l'association occupe la place de leader français des hôtels-clubs troisième âge. Elle table sur 770.000 nuitées par an cette année dans seize établissements (trois mille lits), surtout concentrés dans le sud-est de la France. Son statut, issu de la loi de 1901, lui interdisant la publicité, Vacances Bleues recrute par marketing direct et bénéficie des fichiers clients de 80 caisses de retraite, principalement du groupe Prado à Marseille, et d'Organic (régime de retraite des commerçants). Agissant comme prestataire de service, l'association gère les hôtels de ces organismes, qui en restent propriétaires. Une adhésion annuelle de 60 francs (60.000 membres) permet d'accéder à tous les produits du catalogue. « Si 25 % des personnes âgées partent au moins une fois en vacances, 7 % de nos clients voyagent quatre fois dans l'année », précise Bruno Baumlen, directeur du marketing et de la communication. « La clientèle n'est plus uniforme », souligne Christian Carassou-Maillan, directeur général de Vacances Bleues. « Le marché est resté très porteur jusqu'en 1990. Depuis l'automne 1993 et la crise des caisses de retraite, nous avons connu un coup de frein », analyse Hervé Magnan, président de l'association. Face à ce constat, le tourisme du troisième âge a dû évoluer sur trois points : géographique, ludique et médical. D'abord le dépaysement. « Les gens ont le désir d'aller à l'étranger. Le Canada reste l'un de nos classiques depuis quinze ans », reconnaît Hervé Magnan. Autre changement : le grand mythe des vacances sur la Côte d'Azur dans les années 70 a vécu. D'autres destinations émergent, comme l'Alsace et le Pays basque. Vacances Bleues sera prochainement présente dans cette région et ouvrira un deuxième hôtel à Paris fin 1997. « Nous travaillons pour proposer un séjour ski en Savoie », annonce Hervé Magnan. Depuis huit ans, le produit « champion bleu » attire les personnes âgées autour d'un tournoi de Scrabble, de bridge pendant dix jours. Avec comme prix... des voyages. Enfin les plus âgés ont des problèmes spécifiques de santé. « Grâce à des accords avec des compagnies de taxis, nous organiserons des voyages en prenant comme point de départ le domicile de nos clients », précise Hervé Magnan. Dès cet automne, Vacances Bleues se lance dans les voyages médicalisés sur des destinations comme le Mexique, la Chine et le Vietnam. « Nous avons signé un accord avec l'association Med-Assistance. Nous leur offrons le voyage, et en échange ils suivent pendant tout le jour les personnes âgées qui partent ainsi beaucoup plus sécurisées », note Christian Carassou-Maillan. Des stages avec des thèmes spécifiques, comme « la mémoire », sont également organisés dans les Alpes du Sud pendant une semaine. FRÉDÉRIC DUBESSY, À MARSEILLE

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.