GAZ + L'« Artère du Midi » mise en service le 10 juillet

Le gazoduc « Artère du Midi », qui relie Saint-Martin-de-Crau dans les Bouches-du-Rhône à Lias dans le Gers, est achevé. La mise en service est prévue pour le 10 juillet. Mené de pair par Gaz de France (GDF) et Gaz du Sud-Ouest (GSO), ce chantier long de 370 kilomètres a démarré il y a tout juste un an. Au total, 1,4 milliard de francs ont été investis par les deux gaziers dans la réalisation de la canalisation (50.000 tonnes de tubes en acier) qui acheminera chaque année 5 milliards de mètres cubes de gaz. Cette construction boucle ainsi le réseau d'alimentation en gaz naturel du territoire français. L'« Artère du Midi » raccorde en effet le bras irriguant de la vallée du Rhône à celui de la Gascogne. Sur le plan régional, ce « pipeline » compense la diminution des ressources de Lacq et résout le problème de la sous-alimentation d'un grand nombre de communes de Languedoc-Roussillon. Sur les 487 millions de francs de travaux réalisés dans la partie gardoise et héraultaise du gazoduc, 65 entreprises régionales se sont vu confier des prestations de sous-traitance à hauteur de 30 %. 800 personnes mobilisés. Sur les 800 personnes mobilisées, près de 400 ont été recrutées localement en contrat à durée déterminée, pour environ 350.000 heures de travail. A l'occasion de ce chantier, l'ANPE et la CRCI ont créé un point « ressources emploi » et « ressources entreprises » afin de favoriser la présence des entreprises locales. Dans les quatre ans à venir, GDF prévoit de raccorder 40 communes supplémentaires dans l'Hérault pour un investissement de 160 millions de francs. Sophie Soulairol, à Montpellier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.