Steria développe une solution originale de communication

ZigBee est un nouveau standard pour réseau sans fil destiné aux communications généralisées entre machines et/ou objets : boutons de commande, capteurs, containers, systèmes d'alarme... C'est un système optimisé et peu encombrant disposant d'une autonomie très importante, de l'ordre de plusieurs années. "Son coût de revient unitaire, faible comparé aux standards sans fil connus, permet la mise en réseau d'un nombre important d'objets domestiques et industriels", déclare Thierry Pereault, responsable M to M chez Steria. Le noyau logiciel développé par Steria permet de faire communiquer entre eux des équipements ou objets munis de tags ZigBee et de relier l'ensemble du réseau capillaire aux applications informatiques classiques par l'intermédiaire des réseaux de transmission de l'opérateur."L'inconvénient du standard ZigBee de base est de ne pas avoir d'interface avec le monde IP ou d'autres réseaux, souligne Thierry Pereault. Notre solution permet non seulement le développement simple d'applications en réseau capillaire, mais également l'interconnexion de ces applications avec les réseaux existants des opérateurs." On peut ainsi, par exemple, superviser et commander l'équipement domotique d'une maison à distance.Assistance et surveillance. Le noyau logiciel comprend deux éléments : un framework - ensemble d'outils et de briques de base - qui assure initialisation du réseau, routage, transmission de messages applicatifs, identification et suivi des dispositifs dans le réseau ; une passerelle pour l'interfaçage entre le réseau ZigBee et un accès au réseau IP et le suivi de l'inventaire du réseau ZigBee.La première version de la solution a été finalisée fin 2005 et la seconde en mars 2006. Elles ont nécessité l'intervention d'une équipe de cinq personnes de Steria et de France Télécom R&D, commanditaire de cette réalisation dans le cadre de son projet "Réseau capillaire pour le Machine to Machine". La seconde phase du projet va être d'expérimenter la solution pour un système d'assistance et de surveillance d'une trentaine de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer dans une maison de retraite. Les fonctions essentielles seront le suivi des déplacements des malades, les ouvertures de portes dans un périmètre contrôlé, la demande d'assistance directement par les malades, quel que soit l'endroit où ils se trouvent, et l'envoi d'alarmes à destination des personnels soignants et de sécurité.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.