Deux pôles contraints de cohabiter

Fusionner pour constituer en janvier 2006 un "pôle à prédominance automobile à vocation mondiale". C'est ce qui est demandé au pôle Normandy Motor Valley porté par la Haute-Normandie (avec le soutien de la Basse-Normandie) et au pôle francilien Vestapolis. Ils sont donc contraints de créer une "structure commune" et de se trouver des passerelles scientifiques et industrielles. La tâche s'annonce difficile car Normandy Motor Valley est centré sur les moteurs et la combustion dans les domaines de l'automobile, de l'aérospatial et de l'aéronautique, tandis que Vestapolis, piloté par l'Inrets, est orienté vers l'énergie, la sécurité et la mobilité. La thématique de l'énergie, commune aux deux pôles, serait l'un des axes de travail.Projets menacés. Si la peur de "se faire bouffer par l'Île-de-France" occupe les esprits, Dominique Gambier, vice-président (PS) du conseil régional de Haute-Normandie, craint que le nouveau pôle ne "casse la dynamique" de Normandy Motor Valley guidé au plan industriel par Renault et Snecma. Celui-ci comprenait, selon lui, des projets concrets et bien ficelés "à court, moyen terme et long terme" qui risquent de passer à la trappe. Ces projets portaient sur des systèmes de propulsion appliqués aux moteurs automobiles, aéronautiques et spatiaux et sur les technologies liées aux performances des moteurs, à la pile à combustible et à la résistance des matériaux."La logique de ce nouveau pôle ne sera pas la somme des deux logiques actuelles", observe Jean-Dominique Wagret, le président de l'association Normandy Motor Valley. Il se rassure en rappelant que le "principe essentiel du penser global en agissant localement reste d'actualité puisque l'on conservera les deux associations". Il estime aussi que la recherche d'une "autre dimension" est "une bonne chose" et rappelle que la thématique moteurs ainsi qu'une bonne partie de la recherche en matière de propulsion (Renault, Snecma, etc.) se trouvent en Île-de-France. Reste un souci pour Normandy Motor Valley : que va devenir la thématique aéronautique et spatiale dans un pôle très tourné vers l'automobile ?C. G., à Roue

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.