Représentativité syndicale : réforme en 2008

Nicolas Sarkozy l'a rappelé hier, lors de ses voeux aux forces de la nation, la représentativité des syndicats sera réformée en 2008, parce qu'on ne " peut pas s'en tenir aux critères " élaborés en 1966, qui confèrent à cinq syndicats (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC et CFTC) une présomption irréfragable de représentativité. Les partenaires sociaux, qui se rencontrent le 24 janvier pour négocier sur ce thème, doivent conclure avant le 31 mars 2008. En tout état de cause, le gouvernement veut déposer un projet de loi avant l'été. Selon un sondage (*) réalisé par l'Institut supérieur du travail et Entreprise et Personnel et rendu public hier, un salarié sur deux (51 %) est favorable au maintien des règles actuelles de représentativité. 49 % d'entre eux considèrent par ailleurs que les syndicats nationaux représentent mal les salariés, tandis que 47 % pensent l'inverse. À titre personnel, un salarié sur deux estime que les centrales nationales les représentent mal. Interrogés sur les syndicats présents dans leur entreprise, environ un tiers des salariés trouvent qu'ils représentent bien les salariés, un tiers pensent le contraire et un tiers ne se sentent pas concernés. Pour près d'un salarié sur deux (46 %), les syndicats défendent leur profession, loin devant les salariés (24 %) ou leurs adhérents (22 %).(*) Réalisé en décembre 2007 auprès d'un échantillon de 797 salariés du privé et de 602 élus du personnel constitué selon la méthode des quotas.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.