Forte réduction de la dépense publique

Depuis le rapport Pébereau sur la dette, les audits de modernisation et, plus récemment, la Révision générale des politiques publiques (RGPP), préconiser la réduction de la dépense publique n'a plus rien d'iconoclaste. Le rapport Attali ne fait pas, sur ce terrain, assaut d'originalité, puisqu'il préconise à partir de 2009 de réduire la dépense publique d'un point de PIB par an, soit des coupes de l'ordre de 20 milliards d'euros.L'originalité de la proposition réside dans l'ampleur de la baisse souhaitée au regard du passé de la France en la matière. Un coup d'oeil dans le rétroviseur suffit à constater que, entre 1960 et aujourd'hui, une baisse de la dépense publique égale ou supérieure à un point de PIB n'a été observée qu'à trois reprises : en 1969, en 1989 et en 1998. Trois années caractérisées par des taux de croissance de l'économie française supérieurs à 3,5 %. Dans le contexte actuel, où la croissance peine à tutoyer son potentiel, soit 2,25 %, on mesure la difficulté de la tâche. " Cela paraît très ambitieux au regard du passé ", pointe Mathieu Plane. Pour cet économiste de l'OFCE, la réalisation de cet objectif " passe nécessairement par une réforme du système social ". De fait, le rapport Attali énumère quelques pistes d'économies dans ce secteur, comme la fixation d'une enveloppe limitative des crédits de l'assurance-maladie ou la mise sous condition de ressources des prestations familiales. Cette dernière disposition permettrait d'économiser 2 milliards d'euros.Au-delà de l'ampleur de la réduction se pose également la question de l'opportunité de se fixer un tel objectif, alors même que la conjoncture donne des signes de faiblesse. La dépense publique est aussi un levier de politique économique, la restreindre sans tenir compte de l'environnement pourrait avoir un impact macroéconomique négatif.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.