Hervé Novelli réforme les aides à l'exportation

 |   |  160  mots
Première mesure, l'assurance prospection proposée par la Coface sera simplifiée. Elle sera également rendue plus accessible aux entreprises moyennes et tournée vers les entreprises innovantes.En outre, l'assurance prospection des Français à l'étranger sera étendue à de nouveaux pays, notamment le Japon et l'Australie. Comme annoncée hier par La Tribune, cette assurance sera toujours commercialisée par la Coface mais également, et c'est la nouveauté, par Oseo, les autres partenaires du commerce extérieur (Ubifrance, DRCE, CCI, CCE) et le réseau bancaire. L'assurance-crédit sera aussi modifiée. " Un effort accru sera porté sur les secteurs de haute valeur ajoutée et l'économie de l'immatériel ", a précisé le ministre. Pour mémoire, la balance commerciale a atteint un déficit record de 29,2 milliards d'euros en 2006, record qui sera battu en 2007. Quant aux parts de marché mondiales de la France pour les biens manufacturés, elles sont passées de 7,5 % à 4,1 % entre 1993 et 2006.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :