Brèves

 |   |  370  mots
JAPONLe gouvernement recommande la prudence à la BoJ. Plusieurs ministres du gouvernement japonais ont de nouveau exhorté hier la Banque du Japon (BoJ) à agir avec circonspection avant de procéder à un relèvement des taux d'intérêt, tout en se défendant de vouloir peser sur la décision de la banque centrale, en théorie indépendante.ESPAGNENouvelle baisse du chômage. En juin et pour le cinquième mois consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi a encore reculé en Espagne. Le nombre de chômeurs est ainsi passé " pour la première fois sous les deux millions depuis le mois de juillet dernier " avec 1.959.754 chômeurs, selon le ministère du Travail. Sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 0,7 % (15.106 personnes).INDELes communistes appellent à une grève générale. Alliés clés de la coalition gouvernementale indienne de centre gauche au pouvoir en Inde, ils ont lancé hier un appel à la grève nationale du 13 au 19 juillet. Ils entendent faire pression contre la politique économique jugée trop libérale du gouvernement indien.RUSSIEPoutine menace d'ignorer les règles de l'OMC si la Russie n'était pas admise. " Si pour une raison quelconque nous n'arrivons pas à un accord, nous abandonnerons les obligations des accords que nous avons non seulement conclus mais que nous remplissons, même si nous ne sommes pas membres de cette organisation ", a annoncé le président russe lors d'une rencontre avec la chambre de commerce internationale.HONGRIELa croissance 2007 revue à la baisse. La Hongrie a revu mardi à la baisse la progression de son PIB, confirmant ainsi que la croissance serait freinée l'an prochain par les fortes augmentations d'impôts et de taxes annoncées pour éponger le déficit public. Le Premier ministre, Ferenc Gyurcsany, annonce désormais une progression de 2 % contre 2,5 % annoncés par son gouvernement quelques semaines plus tôt.AGRICULTURELa production agricole mondiale devrait croître moins vite. Selon une étude de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), elle devrait connaître une croissance régulière jusqu'en 2015, mais toutefois plus lente que ces dix dernières années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :