La Slovénie met en garde la France sur le déficit public

 |   |  169  mots
La Slovénie a appelé hier la France, qui lui succédera en juillet à la tête de l'Union européenne, à respecter ses engagements de réduction du déficit public, avec lesquels Paris veut prendre des libertés. " Les règles du jeu devraient être les mêmes pour tous les pays, les grands comme les petits, et elles devraient s'appliquer à la France " également, a déclaré à la presse, à Ljubljana, le ministre slovène des Finances, Andrej Bajuk.Les pays de la zone euro s'étaient fixé l'an dernier, en avril, l'objectif d'équilibrer leurs finances publiques au plus tard en 2010. Après son élection à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy a toutefois demandé à ses partenaires la possibilité de reporter cet objectif à 2012. La Commission européenne a rappelé à l'ordre Paris à plusieurs reprises ces derniers mois pour son manque de détermination dans la réduction de ses déficits. Ljubljana demande également à Paris de soutenir les négociations d'adhésion menées avec la Turquie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :