L'Ukraine devance la Russie dans sa course à l'OMC

 |   |  193  mots
Conclu au sein du groupe de travail, l'accord devra être validé par l'ensemble des pays membres de l'OMC lors d'une réunion du conseil général, le 5 février. " C'est une formalité " , assure-t-on au siège de l'organisation, à Genève. Elle deviendra effective après sa ratification par le Parlement. L'adhésion de l'Ukraine à l'Organisation mondiale du commerce était un objectif clé du président Viktor Iouchtchenko, qui devance ainsi son homologue russe. Kiev dispose donc d'un puissant levier sur son voisin russe. L'INDUSTRIE SIDERURGIQUE PRINCIPALE BENEFICIAIREL'intégration de l'Ukraine au sein de l'Organisation mondiale du commerce devrait être bénéfique pour son économie. L'industrie sidérurgique ukrainienne, qui représente un quart de la production industrielle nationale, en sera la principale bénéficiaire, grâce à la levée des quotas de l'Union européenne sur les exportations d'acier ukrainien, explique Ildar Gazizoulline, du Centre international des recherches stratégiques. Les agriculteurs peuvent également espérer une croissance des exportations, notamment de céréales, vers l'Union européenne. En revanche, l'industrie alimentaire nationale, jusqu'ici très protégée par l'État, risque d'être sérieusement affectée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :