Boris Tadic met en garde Vojislav Kostunica

 |   |  61  mots
Le président serbe pro-occidental, Boris Tadic, a demandé hier au Premier ministre nationaliste, Vojislav Kostunica, de cesser son " obstruction " au rapprochement de la Serbie avec l'Union européenne. Vojislav Kostunica estime qu'il ne peut se faire en raison du soutien de l'UE à la déclaration d'indépendance du Kosovo que doivent faire prochainement les autorités albanaises de cette province.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :