Washington va renforcer la surveillance des accords

 |   |  164  mots
L'administration Clinton embouche à nouveau la trompette du commerce. Le principal représentant des Etats-Unis pour les négociations commerciales, Mickey Kantor, a annoncé la création d'un service spécifiquement chargé de vérifier l'application des accords commerciaux signés par les Etats-Unis avec l'étranger. L'initiative porte particulièrement sur les accords passés avec le Japon, la Corée, la Chine et le Canada. La Chine, par exemple, a largement ignoré l'entente signée avec Washington en février dernier au sujet de la contrefaçon chinoise dans le domaine musical, informatique et cinématographique (les usines pirates continuent de tourner à plein rendement). La création du service de surveillance, cependant, semble destinée avant tout à protéger le président Clinton contre les critiques des candidats républicains à l'élection présidentielle, notamment Pat Buchanan, qui l'accusent de se comporter comme un tigre de papier en négligeant d'exiger la pleine application des accords commerciaux arrachés aux pays étrangers. (Corresp.)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :