En 1969, la mort de la SFIO

 |   |  129  mots
Le gouvernement Guy Mollet est constitué en 1956. Mais l'affaire de Suez, les choix algériens, le soutien au général de Gaulle en 1958 provoquent des scissions. En 1962, la SFIO, le parti de gauche, a perdu 80 % de ses adhérents par rapport à la Libération et la moitié de son électorat. François Mitterrand, qui n'appartient pas à la SFIO, entreprend de bâtir une union de la gauche contre la droite gaulliste. En 1969, la SFIO fusionne avec l'Union des clubs pour le renouveau de la gauche pour créer le Parti socialiste au congrès d'Issy-les-Moulineaux. Au congrès d'Épinay de 1971, le PS élit François Mitterrand premier secrétaire. Dix ans plus tard, il sera le premier président socialiste de la ve République. H. F.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :