environnementSarkozy fait feu de tout bois pour la forêtLa f...

 |   |  386  mots
environnementSarkozy fait feu de tout bois pour la forêtLa forêt française, la troisième d'Europe, est largement sous-exploitée.En déplacement hier à Urmatt, en Alsace, le président de la République a dévoilé une série de mesures afin de promouvoir l'utilisation du bois dans la construction et dans l'énergie. Le développement de la filière bois fut l'un des thèmes développés par le Grenelle de l'environnement. La France possède en effet de forts atouts puisqu'elle est dotée de la troisième forêt d'Europe et son industrie du bois fait travailler actuellement quelque 450.000 personnes. Nicolas Sarkozy a annoncé la création d'un fonds d'investissement pour la forêt doté de 100 millions d'euros ainsi que la multiplication par dix du seuil minimum d'utilisation du bois dans la construction. Il a également indiqué l'exemption du permis de construire pour toute réalisation d'une isolation extérieure en bois.réactionsLa France s'est engagée, dans le cadre du Grenelle de l'environnement, à faire en sorte que 23 % de sa consommation énergétique proviennent de sources renouvelables d'ici à 2020. Plus du tiers de cet effort devrait provenir de la filière bois, a souhaité le président. Aujourd'hui, selon les chiffres du syndicat des énergies renouvelables (SER), 78 % du bois énergie consommé en France l'est par les ménages. En réaction aux flambées des coûts du gaz et du fioul domestiques, les particuliers ont été nombreux à faire le choix du bois pour substituer cette source d'énergie à celles issues des hydrocarbures. Les ventes de poêles à bois ont doublé en cinq ans, passant de 83.000 en 2004 à 180.000 début 2008. Depuis 2004, plus de 250.000 cheminées à insert ou foyer fermé ont été installées chaque année. Parallèlement, les ventes de chaudières à bois pour le chauffage ont explosé, passant de 8.800 en 2004 à plus de 20.000 en 2008.Cet engouement pour le chauffage domestique au bois a été notamment soutenu par les aides fiscales prises par les gouvernements afin d'inciter les foyers à se convertir aux énergies renouvelables. Le potentiel forestier est d'ailleurs effectivement sous-exploité puisque, selon les experts de l'Ademe, une ressource supplémentaire de 7 à 12 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) est aujourd'hui mobilisable en plus des 9,4 Mtep prélevées annuellement sur la forêt française. Rémy Janin

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :