Déjà vu ?

Avec le bon sens qui faisait son succès, l'humoriste Pierre Dac avait en son temps coutume de pointer l'art difficile de la prévision. Surtout, insistait-il facétieusement, lorsqu'elle concerne l'avenir... Pas question donc d'essayer ici de lire dans le marc de café pour entrevoir ce que nous réserve 2008. L'exercice est aléatoire et hautement périlleux comme le savent tous ceux dont les savantes prophéties se sont désagrégées sur le mur des réalités. À défaut de céder à la tentation de la divination, on peut sans grand risque postuler que le monde ne va pas changer radicalement pour la seule raison que nous changeons de millésime.Et que nombre de nos tourments de demain ressembleront à ceux de l'année écoulée. Ainsi la crisedu subprime n'a sans doute pas fini d'affoler les marchés financiers en même temps que d'ébranler les grands acteurs du secteur financier mondial et leur management. Ainsi s'il a échoué à un doigt du chiffre symbolique de 100 dollars, le baril de pétrole passera-t-il probablement cette barre dans les semaines ou les mois qui viennent. Ainsi encore les investisseurs en manque de repères fiables continueront-ils cette année comme l'an passé à chercher refuge dans les placements obligataires dont la popularité est en hausse constante. Les grands événements politiques risquent eux aussi d'avoir un air de déjà-vu. À Moscou, Vladimir Poutine ne sera plus président sans pour autant cesser de régner. À Washington, le prochain bail de la Maison-Blanche portera probablement un nom connu, celui de Clinton. Quant à la France, le président de la République vient d'annoncer la couleur, ce sera 2007 à la puissance 2, autrement dit la continuité dans la rupture. Rien de nouveau alors en 2008 ? Si quand même. Pourles mal-logés qui pourront expérimenter un nouveau droit opposable, pour les fumeurs et les automobilistes vouésà une cure d'air pur forcée et pour beaucoup d'autresdont " La Tribune " qui vogue vers un nouveau destinen espérant conserver la fidélité de ses lecteurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.