La tactique du hérisson

Les Français ne pensent qu'à ça... Et plusils y pensent, plus ils dépriment. Au point aujourd'hui d'être au bord de la panne. Devant les menaces qui s'accumulentsur leur pouvoir d'achat - inflation des prix des biens et des services, promesses politiques qui tardentà se concrétiser, coût du logement, taux d'intérêt en hausse... -, les consommateurs hexagonaux adoptent la tactique du hérisson, ils se replient sur eux-mêmes. Résultat : leur moral mesuré chaque mois par l'Insee a touché le fond ce mois-ci. Fâcheux signalcar porteur de crispations possibles surles comportements de consommation. Or la grande crainte des responsables gouvernementaux et des économistes est là : si la consommation, principal carburant de la croissance, trinque, c'est toute la maison France qui risque de boire la tasse. Ce n'est pas que les Français ont perdu le goût de consommer. Au contraire. Mais ils craignent désormais d'en avoir de moins en moins les moyens. Avant tout parce que leur horizon immédiat n'encourage pas les comportements prodigues. Ils voient la hausse des prix, le prix des hydrocarbures et de nouveaux prélèvements continuer à grignoter de mois en mois leur revenu sans perspective visible de renversement de tendance. La tentation de renvoyer à plus tard les dépenses non indispensables est donc grande. Même les bonnes nouvelles sur le chômage n'arrivent plus à peser sur l'humeur des Français, décidément moroses. Et l'annonce hier de l'augmentation inattendue du nombre de chômeurs en janvier est susceptible de les conforter dans l'idéequ'il y a beaucoup à redouter de la montée des périls macroéconomiques et, au premier chef, d'une éventuelle récession américaineet de ses conséquences, sur les économies européennesen général et française en particulier. Inquiets pour leur niveau de vie, les ménages sont aujourd'hui tentés de faire le dos rond en attendant que l'avenir se montre plus souriant. Mais personne ne semble être en mesure de leur dire quand ce moment viendra.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.