Cegetel vise 1 milliard de francs de chiffre d'affaires en 2003

 |   |  214  mots
Cegetel, le pôle télécommunications de la Générale des Eaux, s'apprête à lancer une offensive commerciale auprès des entreprises du Sud-Est. A partir du 1er juillet, son offre globale inclut des services « voix » de plusieurs prestations en téléphonie, et des services « données » avec un ensemble de transports et d'échanges de données, d'interconnexion de sites d'entreprises et d'accès aux réseaux Intranet et Internet. Pour développer ses infrastructures de raccordement en fibre optique (depuis le réseau SNCF aux entreprises), Cegetel va investir un milliard de francs d'ici à 2003. Ce montant comprend l'installation à Bron du Centre national de surveillance longue distance (120 millions de francs) qui sera opérationnel à la fin 1997. La filiale de la Générale des Eaux prévoit d'ouvrir deux agences commerciales à Lyon et Marseille et d'être présente à Saint-Etienne, Grenoble, Dijon et Montpellier. Son marché potentiel est constitué de quelque 18.000 entreprises dont la facture télécommunications est comprise entre 100.000 et un million de francs, de 1.000 entreprises avec une facture de 1 à 40 millions et cinq grands comptes de plus de 40 millions. Le chiffre d'affaires prévu en 1998, année de l'ouverture du marché des télécoms, est de 100 millions et devrait atteindre un milliard de francs en 2003. Claude Ferrero

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :