Nouvelle menace américaine pour ATR

Le bureau fédéral américain chargé des enquêtes sur les accidents d'avion, le NTSB, planche sur le rôle du constructeur aéronautique européen ATR et l'aviation civile américaine, la FAA, dans l'accident d'un ATR72 d'American Airlines en octobre 1994 qui avait fait 68 morts. Dans les conclusions de son enquête, qui a duré vingt mois, le NTSB a évoqué d'éventuelles erreurs de pilotage (qui seraient écartées), d'informations météorogiques, d'instructions dans les manuels de pilotage d'ATR et de la FAA, de réaction de l'avion aux conditions givrantes. La FAA avait déjà imposé aux 175 ATR exploités en Amérique du Nord de ne plus voler avant qu'ATR ne corrige par un dispositif ad hoc et après des essais rigoureux les défauts de ses appareils. ATR n'a pas ven- du d'avions en Amérique pen- dant seize mois jusqu'à ce que Continental achète, fin mars, 8 ATR 42 fermes et 12 options pour 1,3 milliard de francs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.