Air Liquide avance ses pions en Chine

 |   |  161  mots
Air Liquide, le numéro un mondial des gaz industriels, va créer avec le groupe japonais de négoce international Sumitomo Corp., deux co-entreprises qui produiront des gaz industriels à Tianjin, dans le nord-est du pays. Air liquide et Sumitomo détiendront respectivement 80 % et 20 % du capital d'Air liquide Tianjin, qui construira une unité de séparation des gaz de l'air. L'autre société fabriquera de l'hydrogène. Ces deux unités pourront produire 250 tonnes de gaz industriels (oxygène, azote, hydrogène et argon) par jour. Leur production sera destinée dans un premier temps à Toyota et Motorola qui comptent s'installer dans la région. L'accord avec Motorola, qui va produire des composants électroniques à Tianjin à partir de 1998, pourrait entraîner la construction d'une troisième usine pour fournir de l'azote de grande pureté. Déjà présent directement à Pékin et Shanghai, Air liquide a aussi choisi d'aborder ce marché prometteur à travers des filiales régionales, plus proches des clients locaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :