Le groupe Candy rationalise ses services

2 mn

La logistique de Hoover Europe déménage. Ainsi en a décidé le groupe Candy, le leader italien de l'électroménager et propriétaire de Hoover Europe depuis juillet 1995. Candy dispose en effet, depuis 1991, d'une structure de services, Gias (Groupement informatique assistance et services), pour ses trois autres marques françaises (Candy, Rosières et Iberna). « Il était logique de transférer la logistique, le service après-vente et l'informatique de Hoover à Lunéry, dans le Cher, sur le site de Rosières, comme pour nos autres marques françaises, même si chacune doit conserver sa propre identité. Ce sera fait dans les prochains mois », a précisé Giovanni Acremoni, directeur général de Gias France et de Rosières. Pour Hoover Europe, ce transfert va se traduire par la suppression de 42 des 83 emplois de son site de Longvic (près de Dijon). Ce qui constitue le deuxième plan social de la société bourguignonne depuis le début de l'année, Candy ayant décidé, en février, de licencier 23 personnes. Trois ans auparavant, Hoover Europe avait déjà licencié 628 personnes, conséquence de la décision de transférer en Ecosse la fabrication des produits électroménagers d'entretien de sol. Toutefois, une « partie du personnel pourra être reclassée au Gias », a indiqué Giovanni Acremoni, justifiant cette rationalisation de sa filiale dijonnaise par les « 20 à 30 millions perdus chaque année par Hoover en France». Hoover Europe a enregistré une perte de 27 millions de francs l'an dernier, pour un chiffre d'affaires de 205 millions, s'ajoutant aux 37,7 millions de perte en 1994 et au 221,6 millions de 1993. Servir les distributeurs et les consommateurs En décidant de centraliser ces services sur un même site pour toutes ses marques, le groupe Candy entérine une politique destinée à servir les distributeurs et les consommateurs. C'est du moins sur ce terrain que veut se battre le groupe transalpin pour se démarquer de ses concurrents et conserver les 8 % de parts de marché en Europe que lui confèrent ses 7 milliards de chiffre d'affaires. Dans le détail, Gias France dispose de 23.000 mètres carrés d'entrepôt, assurant la livraison d'un million d'appareils électroménagers par an pour les 2.500 clients des différentes marques du groupe.« Aujourd'hui, le délai de livraison moyen est de cinq jours. Notre objectif pour 1996 est qu'il soit inférieur à cinq jours », affirme le directeur général de Gias France. En pièces détachées, le site de Lunéry compte un magasin de 3.000 mètres carrés, gérant 32.000 références de pièces de rechange pour les marques françaises de Candy. Le groupe dispose également de 12 centres « services agréés » et de 250 stations «SAV » pour prendre en charge la distribution des pièces de rechange et les interventions. Le leader italien de l'électroménager produit 5,5 millions de pièces par an et emploie 7.000 personnes réparties dans 12 sites répartis dans cinq pays (Italie, France, Espagne, Grande-Bretagne et Portugal). P. MO.

2 mn