Le coût des sureffectifs dans l'armement estimé à 30 milliards

Le député de Loir-et-Cher (RPR), Patrice Martin-Lalande, dans son rapport parlementaire intitulé Restructurer l'in- dustrie de défense : un défi économique et social, estime que pour l'armement « l'adaptation de manière immé- diate et brutale des effectifs aux besoins réels des entreprises » nécessiterait de « provisionner un plan social estimé à environ 30 milliards ». A ses yeux, et pour éviter « une explosion sociale », il convient plutôt « d'étaler dans le temps la baisse des effectifs, ce qui oblige à accepter un budget de la défense en décroissance progressive » qui n'empêcherait pas de « prendre rapidement certaines décisions structurelles compatibles avec les objectifs à atteindre. » Selon lui, 50.000 à 75.000 emplois sur 200.000 sont condamnés à disparaître dans l'industrie d'armement. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.