Renault : conseil d'administration renouvelé

Conformément aux nouveaux statuts de Renault, adoptés lors de l'assemblée générale du 26 octobre 1995, le conseil d'administration sera composé de quinze personnes, au lieu de dix-sept, dont cinq représentants de l'Etat, six représentants des actionnaires privés et quatre des salariés. Ce renouvellement s'inscrit dans la logique de la privatisation du groupe, qui se traduira le 15 juillet par le transfert de 6 % de son capital détenu par l'Etat aux nouveaux actionnaires. Outre Jean-Luc Lagardère et Louis Schweitzer, le président, nommés lors de l'assemblée du 31 mai 1994, Antoine Riboud et Michel Pébereau, nommés le 24 mai 1995, le conseil d'administration du 5 juillet a choisi François Polge de Combret, associé gérant de la banque Lazard Frères, et Robert Studer, président de l'Union de Banques Suisses, deux nouveaux actionnaires. Parmi les représentants nommés par l'Etat figurent Anne Le Lorier, chef du service des participations et des financements au ministère de l'Economie et des Finances, ainsi que Didier Lombard, directeur général des stratégies industrielles au ministère de l'Industrie, qui était déjà membre du conseil d'administration. Les trois personnalités qualifiées sont Henri Martre, président d'honneur d'Aerospatiale, Jean-Claude Paye, ancien secrétaire général de l'OCDE et Jean Peyrelevade, PDG du Crédit Lyonnais, qui siégeait déjà. Trois administrateurs représentant les salariés seront désignés lors des élections en octobre 1996 et un administrateur représentant les actionnaires salariés sera aussi élu. On note le retrait de Raymond Lévy, ancien président du groupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.