Crash d'American Eagle : possible mise en cause d'ATR

Le bureau américain chargé des enquêtes sur les accidents d'avions, NTSB (National Transportation Safety Board), présente aujourd'hui les conclusions de son rapport sur l'accident d'un ATR72 d'American Eagle en 1994, qui pourrait mettre en cause le constructeur franco-italien ATR. ATR (Aerospatiale-Alenia) pourrait se retrouver sur la sellette, alors que cette présentation intervient dans un climat tendu aux Etats-Unis, après le grave accident de la compagnie Valujet, qui a donné lieu à de sévères critiques sur le laxisme supposé de l'autorité fédérale de l'aviation FAA (Federal Aviation Authority). Le 31 octobre 1994, au sud de Chicago (Indiana), un ATR 72 de la compagnie American Eagle s'était écrasé, causant la mort de 68 personnes et ouvrant une polémique sur la réaction de cet avion en condition givrante.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.