Snecma verrouille ses accords avec GE dans les gros moteurs d'avions

LE PDG DU GROUPE public Snecma, Jean-Paul Béchat, est prudent. Selon des sources concordantes, il vient de se féliciter, devant son conseil d'administration, qu'après enquête d'un cabinet d'avocats américain, Snecma est lié « commercialement, industriellement et juridiquement » avec l'américain General Electric (GE) dans les grands moteurs d'avions, de 50.000 à 100.000 livres de poussée. L'alliance Snecma-GE ne serait donc pas limitée à leur fructueux mariage à 50/50 CFM International pour les moteurs de 18.000 à 50.000 livres pour les Airbus comme pour les Boeing. Car Snecma a conclu avec GE des accords sur les moteurs CF6 de 50 à 70.000 livres (dont le groupe français assure 10 % à 20 %), sur le GE 90, de 80 à 100.000 livres, dont Snecma a 25 %, et sur le projet GP7000 de 70.000 livres de GE et de son rival américain Pratt & Whitney (United Technologies). n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.