Norev en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Lyon a décidé ce lundi la mise en redressement judiciaire, assortie d'une période d'observation jusqu'au 24 janvier, de la société Norev, spécialiste de la voiture miniature de collection. Implantée à Lyon et à Sérézin-du-Rhône, Norev a connu une chute brutale de son chiffre d'affaires en 1995, à 12 millions de francs contre 21,8 millions de francs en 1994. Cette même année, le résultat d'exploitation avait atteint 1,7 million de francs. Ce coup d'arrêt fait suite, selon le PDG et principal actionnaire, Marc Fischer, au retard pris pour la mise à disposition de concours bancaires qui a entraîné des problèmes de trésorerie, alors que le carnet de commandes s'établissait à 30 millions de francs. Ces concours étaient notamment destinés à financer les investissements liés à la création de nouveaux modèles. Marc Fischer avait repris la société en 1986 à Joseph Véron, frère du fondateur de Majorette, alors qu'elle était en redressement judiciaire. Depuis, près de 12 millions de francs ont été investis dans cette entreprise créée en 1947, qui emploie aujourd'hui quarante personnes et cherche désormais un repreneur. Renaud Lavergne

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.