Bonn fixe un ultimatum à Deutsche Telekom sur l'interconnexion

Le gouvernement allemand a menacé mardi Deutsche Telekom d'une éventuelle amende si l'opérateur de télécommunications n'offre pas d'ici au 14 juillet la possibilité à trois opérateurs privés de se raccorder à son réseau en 1998 sans payer de prestations inutiles. Le ministère des Postes a précisé que Deutsche Telekom devait proposer à NetCologne, o. tel. o et Arcor un accès au tronçon de ligne téléphonique allant du dernier relais téléphonique à l'abonné, à l'exclusion de toute autre prestation qui ne serait pas réclamée. Les opérateurs privés dépendent de ces accords avec Deutsche Telekom car installer leurs propres lignes leur coûterait très cher, a souligné le ministère. Les négociations traînent. Deutsche Telekom ne s'est entendu pour le moment qu'avec Viag Interkom, concluant un accord technique mais sans caractère définitif et sans parvenir à fixer le tarif de l'interconnexion. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.