Les dépenses d'assurance maladie sont restées maîtrisées en mai

Les dépenses d'assurance maladie ont augmenté de 0,2 % en mai par rapport au mois précédent. La tendance est donc à la décélération, après une progression de 0,3 % en avril et de 0,6 % en mars, a annoncé hier la Caisse nationale d'assurance maladie. Ce taux confirme que la forte hausse du mois de mars « doit être considérée comme un phénomène accidentel », estime la Cnam. Les honoraires médicaux, en hausse de 0,2 %, ont enregistré « un net infléchissement » par rapport à avril (+ 0,6 %). La tendance des prescriptions est également modérée (+ 0,2 %), et le poste pharmacie (+ 0,1 %) marque un net ralentissement par rapport à avril (+ 0,8 %). Si les versements aux hôpitaux publics sont restés stables (0 %), les dépenses des cliniques privées ont grimpé de 1,9 %, phénomène que la Cnam attribue aux « transferts de certains établissements sanitaires vers le privé ». « Dans l'hypothèse où le profil de l'évolution des dépenses de l'année 1997 est identique à celui observé pour 1996, l'objectif des dépenses de l'assurance maladie serait respecté en 1997 sur le champ de la métropole », conclut la Cnam. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.