Siemens s'allie à Sommer-Allibert dans les cockpits

Siemens et Sommer-Allibert ont l'intention de fonder une société commune à 50-50 pour développer et produire des postes de conduite pour l'automobile à Warmenau, en Allemagne, et Mlada Boleslav, en République tchèque, situées à proximité d'usines de, respectivement, Volkswagen et sa filiale Skoda. Les deux équipementiers souhaitent ainsi proposer des modules complets moins coûteux et plus simples à monter. Après avoir présenté un prototype commun à Francfort l'an dernier, l'allemand Siemens et le français Sommer-Allibert ont donc décidé d'aller plus loin en créant SAS-Autosystemtechnik, une entreprise dotée d'un capital initial de 16 millions de marks (environ 55 millions de francs), dont le siège sera installé à Wörth (Rhénanie-Palatinat). SAS, qui doit déjà livrer en République tchèque les postes de conduite de la Skoda Octavia, dont la production démarre et dont la commercialisation est prévue d'ici à quatre mois, devrait réaliser un chiffre d'affaires de 45 millions de marks (156 millions de francs) en 1996, avec 146 personnes. Ces chiffres devraient passer à 165 millions de marks (577 millions de francs) dès 1997, avec 212 personnes. Le projet doit encore obtenir le feu vert de Bruxelles. Sommer-Allibert apportera son savoir-faire en matière de tableaux de bord et la division automobile du groupe allemand son expérience de l'instrumentation électronique, afin de fournir aux constructeurs des « modules de postes de conduite complets, comprenant le tableau de bord, le câblage, les aérateurs, l'instrumentation, les airbags selon les options retenues, la colonne de direction et le pédalier », explique Sommer-Allibert. Ce dernier, qui réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires dans l'automobile, soit près de 7 milliards de francs, a déjà racheté en Allemagne l'usine de planches de bord de Mercedes située à Wörth, cette année. Ce spécialiste de l'équipement intérieur vise un chiffre d'affaires de 10 milliards de francs dans ce secteur en 1998. Quant à Automobiltechnik (AT), son chiffre d'affaires annuel dépasse 10 milliards. F. B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.