La SEPS prévoit la suppression de 113 emplois

Le PDG de la Société d'Exploitation de la Pyrométallurgie de Salsigne (SEPS) a annoncé la prochaine suppression de 113 des 128 emplois existants. Cette société spécialisée dans le traitement de déchets industriels de la pyrométallurgie aurait, selon la direction, enregistré une perte de 57 millions de francs pour les onze premiers mois de 1995. Les pertes s'élevaient déjà à 14,5 et 13,4 millions en 1993 et 1994. L'analyse de la situation établie par le PDG, André Garnier, et maître Gérard Philippot, administrateur judiciaire, met en cause des problèmes de fonctionnement dus, selon la direction de la SEPS, « à l'attente de l'obtention de l'autorisation définitive d'exploitation » actuellement à l'étude par la préfecture de l'Aude.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.