Projet de fusion dans les ciments en Espagne

cite>Ciments Français, filiale d'Italcimenti, vient de formuler une proposition d'absorption par sa filiale espagnole, Financiera et Minera, de la société Cementos Molins. Financiera et Minera est déjà actionnaire à 39 % de Cementos Molins. Ciments Français tente depuis un certain temps de réaliser cette opération, mais la famille Molins qui détient 52 % du capital s'y est jusqu'à présent opposée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.